FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
128 connectés : 0 membres et 128 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Viol de nuit
Posté par badaboum1 le 12/02/2008 00:10:01
Mon beau-père devait partir avec l'un de ses collègue pour un meeting sur Strasbourg pendant deux jours. Il proposa à ma mère de l'accompagner pour pouvoir en profiter. Le voyage était prévu pour quatre personnes, mais la quatrième personne n'avait pas pu venir, enfin c'est que l'on m'avait dit, mais la réalité était toute autre. Elle n'avait pas voulu venir à cause d'une personne présente dans la virée. Mon beau-père me proposa donc de remplacer cette personne car du coup il y avait une place en trop. Je demandais donc comment était prévu le voyage et il me répondit que deux chambres étaient réservées. Je lui demande donc si la 4ème personne était la petite amie de son collègue et que dans ce cas la il faudrait appeler l'hotel pour réserver deux lits séparés. Il s'exécuta dans l'instant et sous mes yeux. J'avais déjà rencontré ce collègue, il voulait qu'on l'appelle Fred et la dernière fois que je l'avais vu il nous avait mises mal à l'aise moi et ma soeur. On était montée dans sa belle voiture après une soirée pour faire un petit trajet. Ma mère voulait être seul avec son amoureux et les voitures devaient se suivre. Mais il nous a ensuite dit qu'il devait passer chez lui pour prendre quelque chose qu'il avait oublié. Comme on est pas chiante, moi et ma soeur avons acquiessés sans rien dire. Il s'arrêta donc en face de chez lui et nous demanda si on voulait monter. Surprise de cette question, on s'est regardé moi et ma soeur puis on lui a répondu qu'on l'attendait dans la voiture. Il s'en alla.

Fred est un collègue à mon nouveau beau-père, il est super sympa, il a beaucoup d'humour et parle comme un jeune. Il voyage beaucoup car il est ingénieur et doit démarcher dans plusieurs pays.
Un instant plus tard, il remontait dans la voiture. C'est une mégane coupée, grise métallisée, elle vient de sortir et est très à la mode...

Mon mon beau-père raccrocha le téléphone en me disant qu'il y aurait deux lits. Malheureusement, à notre arrivée, j'aperçue en ouvrant la porte de la chambre un grand lit pour deux personnes.
Sans attendre, je fonce dans la chambre de ma mère en me disant qu'ils ont peut être inversés les chambres mais arrivée au bout du long couloir, chambre 39, la chambre est identique. J'en parle donc à ma mère et mon beau-père qui apellent tout de suite la réception. La personne nous affirme qu'un coup de fil a été passé pour garder un grand lit. Au pied du mur, le gardien de l'hotel nous dit qu'il ne peut rien faire ce soir, les chambres sont complètes. C'est un hotel 3 étoiles, c'est la première fois que je met les pieds dans un trois étoiles.

La soirée a commencé par un restaurant, c'était assez sympa et plutôt arrosé. Le repas était suculant, Fred a beaucoup bu et sur le retour, ses propos étaient plutôt déplacés du genre "Tu veux pas qu'on ailles en boite".

Nous voilà finalement arrivés et je me sents mal à l'aise, mais ils m'ont tous dit que pour une nuit j'allais quand même pas faire des chichis !! Fred se couche, il pue l'alcool et n'a même pas pris le temps de se laver les dents. Je me couche à côté de lui ou plutôt le plus loin possible sans tomber du lit. Il veut absolument me dire bonne nuit et me faire la bise, la bise... Plutôt mal placée car il réussit presque a m'embrasser, sa " bise " est passée très près, trop près de ma bouche. Il pose les clefs de la chambre sur la tablette de la tête de lit. On éteind. Trente minutes passent et je ne trouve pas le sommeil, je suis trop tendue et pourtant je suis très fatiguée. 2h du matin, je commence à peine à m'assoupir, Fred s'est endormi et je peux enfin me détendre, me détendre... C'est ce que je croyais car au moment ou je commence réellement à sombrer dans le sommeil, quelque chose me réveil d'un coup ! Une main tout d'abord posée sur ma cuisse essaye de se glisser dans mon entre-jambe, je me raidie, qu'estce qui se passe, je le croyais endormi... Il faisait semblant !!

Je tente de me lever, je viens de réaliser ce qu'il peut m'arriver mais mon corps est encore endormit et j'ai du mal à bouger. De plus, la main a senti que je m'étais réveillée et plutôt que de partir, elle s'est refermée très fort sur ma cuisse. Je ferme les yeux très fort et me dis que cette fois je réussirais à partir. Je rattrappe la main et l'arrache au haut de ma cuisse. Je bondis hors du lit mais mes jambes se dérobent sous moi. Il se redresse dans le lit, mais encore imbibé, il n'est pas très rapide, ce qui me permet de me relever et de foncer vers la porte.

La main sur la poignée, je l'abaisse plusieurs fois, fermée ! Merde ! Les clefs ne sont pas sur la porte... La tablette ! Je l'entend se lever, il m'appelle " attends, arrêtes, qu'estce qui t'arrives, je comprend pas... Qu'estce qui te prends... " Je n'ai plus le temps, mon regard embrumé et affolé se tourne vers la droite, la porte de la salle de bain ! Je l'empoigne, rentre et la referme en une fraction de seconde.
Ouf, il vient juste d'arriver à la porte. Je cherche le loquet maladroitement, il appuit sur la poignée ! Je trouve le loquet et le bascule, la porte est fermée ! Il avait abaissé la poignée et je me dis qu'une seconde plus tard et... Il se cogne contre la porte et grogne " pourquoi ta fermée ? Ouvres ! Je veux te parler, tu te m'éprends, pourquoi ta peur ? T'as fais un mauvais rêve ? " Je ne répond pas " BON ! MAINTENANT OUVRES ! " il s'acharne contre la porte un moment. Je me mets à pleurer en silence dans la salle de bain et me recroqueville dans un coin, j'ai froid ! Il n'y a plus de bruit. Je me demande s'il est parti, oui, non il est encore là ! Je n'ai pas de montre mais je me dis que je ne rouvrirai pas avant le petit matin pour être sûre. Le froid me gagne, ça me paraît des heures, j'ai froid, j'ai peur, et mes tremblements s'étendent à tout mon corps. Le silence est vraiment lourd, je décide alors d'ouvrir la porte. Ma décision se transforme en une hésitation d'au moins 10 minutes. J'ai l'impression d'être dans un mauvais film d'horreur. Et s'il était encore derrière ? Je me lance tremblante et je tourne doucement le loquet. La porte s'ouvre, il n'est pas derrière et je l'entends ronfler !

J'avance d'un pas toutes les 30 secondes pour ne pas le réveiller et je me retrouve devant lui pendant un temps interminable. Je dois me pencher sur lui pour prendre les clefs. Pourquoi j'ai pas fait le tour qu'elle conne ! (Non, ça aurait été plus long et plus risqué !) Je sents maintenant sa respiration sur moi, mes cheveux tombent je n'y avais pas pensé. J'attrappe les clefs mais elles font du bruit, il se retourne, je m'enfuis vers la porte et tente de rentrer les clefs dans la serrure mais sans succès. Je fais beaucoup de bruit et mes mains tremblent. Il se réveille et commence à se lever, il ne parle pas. Les clefs se glissent enfin dans la serrure, je tourne la clef et pars en courant, il est derrière moi et je n'aurais pas le temps d'atteindre la chambre de mes parents avec lui sur les talons. Je prends à droite dans le couloir, leur chambre est à gauche. Je me dis qu'il devrait prendre à gauche en pensant que s'est ce qu'il ferait. Il tourne à droite. Je trouve des toilettes dans le couloir et je m'enferme dedans. Essouflée, apeurée, j'écoute tout ce que je peux. J'entends un bruit de porte, il doit être revenu dans la chambre. J'attends encore un long moment pour être sûre et prends mon courage à deux mains.

J'ouvre la porte des toilettes et pique un sprint digne des jeux olympiques. Je repasse devant la chambre, la porte est fermée et le bout du couloir est proche, si proche et si loin. Chambre 39, je frappe tout doucement à la porte, personne ne répond, normal, ils dorment eux ! Ma discrétion n'est plus une priorité maintenant, je tembourine à la porte et appelle ma mère persuadée qu'il va revenir ou qu'il est déjà derrière moi. Personne n'ouvre, je me mets à pleurer en appelant, je n'en peux plus et je sents qu'il arrive. La porte s'ouvre enfin, deux visages endormis m'accueillent sans comprendre ce qu'il se passe. Je fonce dans les bras de ma mère et m'effondre. Ils me demandent ce qu'il m'arrive, je leur explique en bredouillant. Ma mère me demande " c'est Fred ? " - oui " il t'as fait du mal ? Il t'a violer ? " - non, mais il n'en faut pas plus, mon beau-père fonce le voir, mais il fait semblant de dormir. Mon beau-père revient et me promet qu'il ira le voir demain.

Je finis ma courte nuit au milieu de ma mère et mon beau-père. Tel un nouveau né, je me sents enfin en sécurité !

Le lendemain mon beau-père est parti tôt, j'ai eu le droit à de plates excuses de la part de cet homme, ce que j'ai bêtement accepté.

Ce que j'ai appris plus tard m'a fait encore plus peur rétrospectivement car la femme en question qui n'avait pas voulu venir, avait sentis quelque chose de malsain qhez ce mec et c'est pour cela qu'elle avait refusée l'invitation.

Par la suite j'ai appris que mon beau-père lui avait cassé la gueule et depuis ce jour moi qui n'avais jamais eu confiance aux hommes je lui voue une totale confiance et je l'aime depuis comme le père que j'aurai aimé avoir.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par rota le 12/02/2008 17:30:15
http://www.maltraitance.fr.nf/

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par tchit le 13/02/2008 11:11:37
Ouf, jusqu'au bout j'ai cru que ça allait mal finir. T'as bien fait de te défendre et je suis bien content que ton beau-père lui ai cassé la gueule. Une plainte à la police n'aurait pas été un luxe non plus...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par luly le 13/02/2008 12:57:57
ptain j'ai quasiment couru avec toi en lisant ça...ouf heuresement tu t'en es sorti^^
sinon totalement d'accord avec tchit !!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par rejanie13 le 13/02/2008 21:53:10
Tu as eu beaucoup de chance, l’affaire aurait pu tourner beaucoup plus mal et transformer ta vie en une seconde.
Il ne faut jamais hésiter à hurler et ne pas faire confiance, l’alcool entraîne des comportements suspects souvent, mais ce n’est en aucun cas une excuse, chacun est libre de son corps et quiconque veut s’approprier du votre sans que vous soyez totalement consentant est un criminel.
Les attouchements sont à mon sens des viols et les agresseurs des délinquants. Que ton beau père lui est mis la pâtée c’est bien, mais ce n’est pas suffisant, il aurait fallu porter plainte de suite car il recommencera avec une autre personne qui n’aura peut-être pas ta chance. Toutefois, rassures toi tous ne sont pas comme cela, il y a des humains, brillants, honnêtes et bons ; ton beau-père en fait partie je crois.
Amicales pensées

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par katy-mini le 14/02/2008 00:21:37
je croyais que ça allait mal finir :S J'étais a fond dans l'histoire et j'avais franchement peur pour toi^^ Tant mieux que tu t'en soi sortie contre ce salauds... Mais ça tombe il se rendait même pas compte de ce qu'il faisait =/ Il était vraiment bourré ? c'est pas une excuse, mais voilà...
Sinon bien fait pour lui qu'il se soit fait casser la gueule

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par hell le 14/02/2008 12:19:04
Moi, j'adore les parents
"tu vas pas faire ta connasse et tu vas dormir avec ce parfait inconnu qui n'en est pas un puisque c'est un très bon pote de beau papa, qu'il connait très très bien"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par katy-mini le 14/02/2008 12:50:24
Ils ont peut être pas dis ça comme ça non plus... Tu sais, on ose pas souvent imaginer que "le pote" de beau papa veut faire un truc pareille -_- ils ont fait confiance, comme toi, en voyant les potes de tes parents, tu vas pas spécialement les éviter en te demandant si il va te violer =/ et tes parents, encore moins!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par badaboum1 le 15/02/2008 14:28:09
C'est vrai que j'ai pas pensé à porter plainte parce que je pense que c'est pas utile et qu'il a compris. Mais en tout cas, on ne m'y reprendra plus! Et j'espère que ça lui a fait une bonne leçon!
ça fait longtemps que je garde une petite haine pour les hommes sans doute à cause de ce genre de personnage, mais t'as raison rejanie13, ils sont pas tous comme ça.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: viol de nuit
Posté par hell le 15/02/2008 21:57:05
katy-mini
Je ne dors pas avec des gens que je ne connais pas, encore moins avec des personnes qui ne m'inspirent pas confiance.

Edit
En même temps mes parent n'auraient jamais fait ça, ma mère aurait dormi avec moi et mon père avec son pote ... enfin j'sais pas, ça me parait logique

Modifié le 15/02/2008 21:58:51

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par delfsan le 14/04/2008 21:09:17
comme l'a dit luly, j'ai couru avec toi dans le couloir ...
impressionnée par la façon dont tu arrives à l'extérioriser.
comment tu te sens depuis?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par bebebagou le 22/04/2008 09:43:34
je trouve cette histoire assez folle.. je suis daccord le texte est bien former mais comment des parents peuvent laisser dormir leur fille avec un mec plus âgé qu'elle et dans une chambre d'hôtel et en plus dans le meme lit?!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par viroce le 29/04/2008 19:36:53
à peine j'ai commencer a lire ton histoire que j'étais plongée dedans comme dans un roman tellement les détails sont précis et tout.
ça choque quand même une histoire pareille.
j'espère que tu t'en es remise au maximum.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par badaboum1 le 02/05/2008 21:39:10
merci pour vos com... j'ai longtemps hésité a publier ce texte mais je pense qu'une histoire partagée est moins lourde à portée et on se sent moins seul...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par rejanie13 le 02/05/2008 21:54:40
Tu as eu raison de l'écrire, il ne faut jamais se taire. Se taire ne fait que augmenter les exactions des agresseurs. Et P.... le dernier cas autrichien démontre bien où peut mener le silence.
Tu as eu de la chance, mais tu as quand même été agressée et ce n'est pas évident de vivre avec et tout ce qui peut défiler dans sa tête sur ce qui aurait pu être.
Le fait de s'ouvrir aux autres permet aussi d'avancer
Plein de douces pensées pour toi. Et prends soin de toi

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par tchit le 03/05/2008 00:41:09
rejanie13 : attention à pas TOUT comparer quand même. Le dernier cas autrichien c'est un cas particulier et je vois pas de quel silence tu veux parler puisque personne n'était au courant.
Par contre les cas de viols, tentatives, aggressions sexuelles etc il y en a tous les jours et ça c'est comparable.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: viol de nuit
Posté par rejanie13 le 03/05/2008 10:44:02
Les victimes se taient par peur, par honte, parcequ'elles se considèrent fautives ou sales et de fil en aiguilles deviennent l'instrument de leur bourreau.
Bon nombre d'enfants victimes se taisent et il ne faut pas, il faut parler. L'Autriche est un cas extrème mais Tchit ne croit pas que l'histoire de badaboum1 est un fait isolé. C'est monnaie courante malheureusement, la perversion humaine n'a pas de limite et l'enfant (car ce qui a attirait "l'ami" c'est la fraîcheur de "l'enfant" ) est toujours le grand perdant. De plus dans la majorité des cas un adulte victime est un enfant victime qui a appris la peur et la soumission.
Je ne compare pas, je note simplement que cette femme de 40 ans avec 7 enfants dûs au viol de son père, la séquestrant pendant vingt ans la violait déjà avant et que donc cette pauvre femme est victime depuis pratiquement TOUTE sa vie. C'est un cas extrème mais ce n'est pas anecdotique. Si l'enfant avait pu parler et être entendue elle n'aurait surement pas été une femme victime de ce pervers.
Et tout ce que tu appelles des "tentatives" sont ce que l'on sait... Si tous ceux qui subissent portaient une clochette on ne s'entendrait plus sur cette terre

Modifié le 03/05/2008 10:52:42

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par domino99 le 18/05/2008 14:12:49
Si l'histoire est bien vraie j'arrive pas à croire que tes parents t'aient laissé avec un homme, ivre qui plus est. Peu importe ton âge , ou le degré de familiarité de ton père avec ce jeune homme, si j'avais été ta mère, j'aurais envoyé mon mari dormir avec ce type et j'aurais dormi avec toi. Je veux dire qu'on ne peut pas mettre comme ça deux personnes qui ne se connaissent pas dans la même chambre, partager la même salle de bain c'est très intime.
En tout cas quel connard.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: viol de nuit
Posté par jacquesv le 18/05/2008 16:31:02
domino99,
Tous les hommes ne sont quandmême pas des violeurs!Quel % de violeurs y aurait il ? 1%, 2%??

Modifié le 18/05/2008 16:40:01

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par domino99 le 18/05/2008 20:43:07
jacquesv >>> J'ai pas dit ça je dis seulement qu'on ne laisse pas deux personnes de sexe différent dormir dans la même chambre qui plus est le même lit. Jte parle d'intimité. En plus si vraiment ils étaient bloqué (mais normalement l'homme doit se dévouer pour trouver un autre hotel (et j'ai déjà eu ce genre de problème, les hotels ont des fichiers pour savoir si d'autres sont également complets ou non en cas de meeting dans une ville par ex, donc c'est pas surhumain à faire, ils peuvent aussi passer des coups de fil). Ou au moins le mec doit prendre des draps supplémentaires et pioncer par terre (les hotels ont aussi des lits d'appoint, pour avoir travaillé dedans je sais que ça existe).
On ne met pas deux inconnus, en tenue de nuit dans le même lit, partager la douche, tout ça. Même si son père le connaissait, je veux dire par là que c'est normal que n'importe quel homme aie plus ou moins des idées qui lui viennent à l'esprit (et même la femme vaut vraiment être innocente pour ne pas du tout envisager ce genre de situation gênante), donc en tant que parent j'aurais vraiment réservé dans des chambres séparées ou j'aurais pris ma fille pour dormir avec moi pour lui éviter d'être dans l'embarras, toutes les femmes n'apprécient pas de se mettre en pyjama, de devoir se changer, de partager la salle de bain avec un homme avec qui elles ne sont pas intimes.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par tchit le 18/05/2008 23:12:59
Surtout quand c'est une très jeune fille qu'on laisse dormir avec un quasi-étranger bourré qui fait des remarques déplacées. C'est vrai qu'il y a quelque chose d'illogique à laisser dormir sa gosse avec un inconnu alors qu'elle pourrait dormir avec sa mère et le père avec son collègue.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par diurnambule le 02/06/2008 11:05:00
Le côté positif est que je pense que maintenant tu ferra plus attention...
On a tendance à oublier que ce qui arrive aux autres peut aussi nous arriver.

Utilise ça comme une force plutot qu'une faiblesse qui pourrais te torturer durant des années. Il ne faut pas être persécuté par cella mais en être conscient, être réaliste.

Quelle aventure. Bien joué!

(la prochaine fois n'hésite pas à crier comme une folle par, ça a tendance à faire peur a l'agresseur surtout lorsque c'est dans un hotel apparemment rempli de monde)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par maya86 le 19/06/2008 11:27:04
incident est choquant pcq comment une mere peut laisser sa fille partager une chambre avec un inconnue, un collegue de son mari? elle doit etre plus responsable et doit etre couchee avec toi. de nos jours,meme le pere viole la fille,alors comment elle a ose de faire confiance sur un inconnue.
Autrement, tu es capable de faire une tres bonne histoire d'un tel incident. Ca c'est bien ecrit, et moi aussi j'ai senti ton terreur.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par tchit le 20/06/2008 15:14:01
maya86 : "de nos jours,meme le pere viole la fille"
haha bien entendu c'est une mode récente... et puis quoi encore ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par maya86 le 26/06/2008 08:23:17
hey tchit: c'est pas mon problem si tu n'es pas au courante. si tu ecoutes plus de nouvelles ou lis des journaux ou sur l'internet, tu sera surprise. c'est pas normale,mais ca ce passe,malheureusement.
ET JE N'AI PAS DIT QUE TOUS LES PERES VIOLENT LEURS FILLES. si tu es encore en doute , chercher avec UNICEF

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par tchit le 26/06/2008 13:51:19
maya86 : ça se fait depuis que l'homme existe. Il y a pas plus de viols incestueux maintenant qu'autrefois. Probablement moins.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: viol de nuit
Posté par crazysk8 le 16/07/2008 10:38:23
heu.. je ne comprends pas pk, ton beau pere et ta mere, te laissent dormir avec?
les hommes dorment ensemble, la mere avec sa fille...


tchit j'suis du même avis que toi.

L'inceste n'est pas un fait nouveau..


maya, toi, ouvre un livre d'histoire.

Modifié le 16/07/2008 10:39:11

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par jacquesv le 16/07/2008 14:32:13
maya86,
Tu me rends inquiêt: je suis parfaitement capable de partager une chambre avec une femme en la respectant à 100%, sans essayer de la violer.
Serais je anormal alors?
Ne me parle pas de mon age avancé: j'en ai toujours été capable, aussi en périodes de testostérone élevé.

Un homme sait se controler et se controle.
Un salaud ne veut pas se controler.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: viol de nuit
Posté par domino99 le 06/10/2008 21:23:38
C'est pas une question d'inceste, mais de pudeur.

Tu peux dormir avec ton meilleur pote, mais tu peux pas laisser ta fille dormir avec un homme plus âgé, ou avec une connaissance.
PUDEUR ET INTIMITÉ!!!
Après on tombe vite dans le "mais non tu peux te balader et sous-vêtements devant moi, c'est comme si t'étais en maillot de bain"!!!
ben nan. C'est une jeune fille et les parents sont irresponsables, même s'il ne s'était rien passé, on ne met pas une jeune fille dans un lit avec un homme, jeune ou vieux, connu ou pas

Modifié le 06/10/2008 21:26:00

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par geboul le 19/01/2009 17:55:34
Oue y a un ptit probleme la laisser une fille avec un gas qu'elle connait pas sa crain et imaginant que le mec ne soit pas un tordu meme lui n'aurer pas voulu d'une fille de 19 ans dans sa chambre surtout si lui en a 40 lui aussi a son intimité rien que le fait qu'il ne contredise pas le fait de dormir avec la fille de son pote aurez du te mettre la puce a l'oreille.
(enfin par contre pour ce genre de mec faudrer au moin les castrer c'est trop horrible les violeurs.Tu te fait violer et tu te retrouve avec cette enorme poids sur le coeur toute ta vie alors que lui aura rien enfin dans la plus part des cas les violeurs ne se font pas areter il detruise sans rien subir. Et je peut te dire que je suis pratiquement sur que si tu avais porter pleinte le mec n'aurer rien eux la justice c'est de la m.... qui s'occupe plus de proteger le coupable plutot que de le punir

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par jacquesv le 20/01/2009 01:56:31
geboul,
Un homme responsable devrait savoir partager la chambre d'une femme inconnue sans penser à la violer.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par geboul le 20/01/2009 08:57:51
Ben moi perso a 40ans j'aurer pas envie de dormir avec une fille de 19 ans me laver dans la meme salle de bain etc surtout que je la connais pas.(y a pas que les femme qui sont pudique)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Viol de nuit
Posté par jacquesv le 20/01/2009 14:08:13
geboul,
entre avoir envie de coucher avec (ou de violer) et partager exceptionnellement la chambre, il y a de la marge quandmême!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143