Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Le lycée, pendant et après
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:56:49
Le lycée, c'est pas la vie, un article sans aucun but précis, juste histoire de raconter ce qui se passe quand on quitte le Lycée, et qu'on découvre enfin la vie.

Il pleut, je suis à l'arrêt du bus 91.
C'est l'hiver et il fait nuit, comme tous les matins, je me dit qu'il n'y a guère que nous, les lycéens, les collégiens, les écoliers, pour se lever à cette heure.

Je pense à la chanson de Renaud, "c'est quand qu'on va où ?"

"C'est quand même un peu galère d'aller chaque jour au malheur, non seulement, pour pas un rond, mais en plus pour finir chômeur."

Il a bien raison, c'est galère.
On peut pas dire que j'y vais pour pas un rond, j'ai une bourse, mais bon.
Le bus arrive.

Ca pue les gens mouillés qui viennent de se lever. Ils ont tous une tête de déterrés, ils sont déprimés, ça me déprime aussi, du coup.

Personne ne parle, dans ce foutu bus, on commence par une contrôle d'anglais, ça me remet de bonne humeur j'adore ça, surtout la partie où on écrit ce qu'on veut, c'est comme les rédactions, qu'est ce que j'aimais ça, la prof lisais les miennes à toute la classe, et c'était la classe !

L'anglais, c'est la seule matière que j'aime, je me fais chier au Lycée, les autres sont des cons, vraiment, à part Alex.
Heureusement qu'on se fait des parties de pendu, de morpions, et qu'on récite en boucle de spectacle d'Eric et Ramzi au palais des glaces.
On fait des concours de nouvelles les plus crados possibles, on se pose des problèmes existentiels du genre :
"Sachant qu'un poil de pubis de Chirac pèse plus lourd que le cerveau de le Pen, dire combien il faudra de temps à l'Europe pour arrêter de nous prendre la tête en instruction civique."

On est cons... J'adore ça.
A part ça, je m'emmerde. Pendant la pause, les autres vont fumer une clope, je fume pas, Alex va retrouver ses potes et sa copine "the cask" à cause de sa coupe de cheveux, je peux pas la piffrer, cette fille.
C'est la fille des gardiens du Lycée, des cons, eux aussi.

Moi, je me mets dans un coin du couloir que j'aime bien, et je bouquine.
Dès fois la prof d'histoire géo, une grosse poufiasse que je n'aime pas, et bon Dieu c'est réciproque, passe dans ce couloir, une fois elle me dit "Pourquoi vous êtes toujours toute seule, dans votre coin ?"

Je lui réponds :
"J'ai besoin de personne pour lire, avec un petit sourire du style : qu'est ce que tu viens me faire chier, toi ?."
Elle est cassée.

Dès le premier cours elle m'a envoyé chier, et depuis ça dure, elle me fait des réflexions, et tout, j'ai envie de la frapper.
Pour tripper, pendant ses cours de merde, je m'imagine que je me lève tout d'un coup, avec un flingue dans la main, je la force à s'asseoir sur sa foutue chaise et je lui dis ses quatre vérités devant la classe médusée qui pisse dans son froc, et Alex, mort de rire.
Ca me soulage.

En cours de Français, il pleut toujours.
C'est dur de faire des parties, parce qu'avec Alex, on est à peu près au premier rang.

On est sur du Maupassant, c'est chiant.
Je devrais peut être trouver ça bien vu que je suis en terminale littéraire, mais qu'est ce que je m'emmerde, je m'en fou, on est tous pareil. J'adore lire, j'y passe des heures et des heures, mais bon, pourquoi on nous fait étudier des textes en vieux français hyper chiant ?

Dix minutes avant que la cloche ne sonne, ils ont tous rangé leurs affaires, je suis à peu près la seule qui respecte assez le prof, aussi lourdingue soit il, pour attendre la sonnerie avant de dégager. Je me dis le pauvre, ça doit être vexant de voir que tout ce qu'on raconte emmerde les gens, je suis trop bonne, pas physiquement, hein ?

A la sortie je ne retrouve personne, je rentre chez moi, je ne sais pas ce que les autres font après, sans doute ils vont les uns chez les autres, moi j'ai ma chambre, ma musique et mes bouquins, ma peinture qui m'attendent, dès fois je me dis que je suis pas normale.

Ca n'a pas toujours été comme ça, au collège, l'année précédente, j'étais le clown de la classe, les profs m'aimaient bien, je faisait marrer tout le monde.

Ici, les gens ne sont pas intéressant, vraiment, j'écoute leurs conversations, quand j'ai vraiment rien d'autre a foutre, et franchement, je regrette pas de ne pas être amie avec eux.

L'année d'avant, en première, j'étais amie avec Martine P.
Elle était vraiment pas belle, petite, assez grosse, avec des lunettes, des boutons.
Je ne sais pas pourquoi j'ai toujours eu pour amis des gens comme ça.
Peut être qu'ils sont plus mature, parce qu'ils ont souffert.
Martine avait perdu son père.

Un jour, j'ai eu une autre amie, et j'ai lâchement laissé tombé Martine, elle me déprimait, j'avais besoin de normalité, et cette amie, elle était plus comme tout le monde, aujourd'hui on ne s'appelle même plus, Martine, elle, si je l'avais gardé comme amie, on le serait resté toute notre vie...

Mais je ne regrette rien, je regrette rarement ce que je fais.
C'est juste la vie, quand une amitié devient lassante, il vaut mieux couper les ponts tout de suite, avant que l'hypocrisie ne s'installe.

Il y a une fille dans ma classe que j'ai toujours admiré.
Avec ses tresses africaines, sont style vestimentaire spécial, sa façon d'être si sûre d'elle, le contraire de moi, en fait elle est ce que j'aimerais bien être.
Aujourd'hui je la connais mieux, je me suis rendue compte qu'elle ne valait gère mieux que monsieur ou madame X.

Ca doit être vrai ce que ma mère m'a dit un jour, ce sont les gens qu'on a le plus ignorés dans leur enfance et leur adolescence, qui deviennent plus tard des gens exeptionnels, les autres, les stars, ceux que l'on a adulé, deviennent invisibles, à leur tour ignorés.

Après avoir eu mon bac, je suis rentrée chez moi, il n'y avait personne à la maison, partis faire du camping, les autres sont sans doute allés fêter ça en boite, là où je n'ai jamais foutu les pieds, pas intéressant, ou alors ils fêtent ça en famille.
Je téléphone à ma mère qu'elle vienne me chercher, pas envie de fêter ça toute seule devant la télé.

Au camping, tous les vieux habitués me payent des coups, pleins de gens me félicitent, c'est cool.

Mon père est à la pêche avec mon petit frère, je lui montre la feuille de notes des examens et il me répond : "J'en ai rien à foutre de tes notes." Je vais regarder la télé dans la caravane, pas étonnée.

J'adore être au camping, je suis en vacances, je jette mes cours à la poubelle, je mets des tongs et je vais à la baignade, dans quelques jours, toute une bande de jeunes et joyeux lurons en foire vont débarquer, et on va bien se marrer, cap's, ping pong, baignade, longues nuits blanches, parties de cartes, nuitées à la belle étoile, avec feux, chansons paillardes, bourrage de gueule.

Le soir je suis assise devant cette même baignade, je pense à pleins de choses, il fait encore un peu frais, au début de cet été, il y a des canards, des oiseaux qui se baladent, ça sent bon la campagne.

Deux mois entiers de liberté totale, adieux bande de gros cons, adieux profs de merde, cours assommants, je voudrais débarquer la dedans et leur foutre mon diplôme sous le nez en leur gueulant à la face : "Tu vois, je l'ai eu, et c'est pas grâce à toi connard !"

Je sais que les autres, quand ils se rencontrent dans la rue, eux qui étaient tellement amis, ils se disent "Salut, ça va ?" Pour être polis, ils en ont rien à foutre, moi, quand je les rencontres, ils savent déjà, pas besoin de mentir, que j'en ai rien a carrer, de leur santé, et c'est réciproque, et je me marre.

Je me marre parce que je sais qu'ils se font encore chier en cours, à la FAC, ou alors ils font un taff de merde, sapés comme des ploucs derrière un bureau, ou chez mac do, pendant que je m'éclate comme une malade avec mes mômes.

Après le Lycée, je ne savais vraiment pas quoi faire de ma vie, j'ai été à la FAC, trois mois, puis j'en ai eu marre, j'ai rien foutu pendant trois mois entiers. Je faisais du chat toute la journée, je mangeais plus, je déprimais, j'ai perdu je ne sais combien de kilos, mes parents ont divorcés, mon frère a déménagé.

Puis j'ai passé le bafa, et j'ai retrouvé le goût de la vie, les potes, les activités tordantes, les chansons de gamins, et puis j'ai plus arrêté, j'ai trouvé ma voie.

J'ai rencontré les gens passionnants, des gamins formidables qui m'ont plus appris sur moi même et sur la vie que vingt ans de cours minables.

Tout ça pour dire que la vie estudiantine n'est pas forcément la plus belle de notre vie, que les cours, c'est pas la vie, que même si on se sent pas bien dans la cour, que le regard moqueur de ces cons ne fait pas de nous des bouffons, des guignols, l'école, c'est pas la vie, la vie est dehors...


Cet article est dédié à mon prof de français, qui s'est suicidé il y a un an.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:49
moi j'ai passé 6ans au lycée....

j'ai fait 3lycées, 2 pays, 4 orientations différentes...j'me suis fait chie autant que j'my suis ammusé surtout mes 3 années de "residence" (internat complet meme le week-end).

elodelu a encore frappé sans pour autant acaparer tout les articles cette foi ^^

en progret,
touyjours agréable a lire 18/20

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par la_vie_c_blasant le 20/08/2004 07:56:49
Euh...élo...y'a une question que j'me pose...
t'as jamais songé à aller voir un éditeur ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:56:49
ben voilà qu'on me donne des notes, maintenant! mdrr 18/20 ça va!! merci
rammsteineuz, si j'y pense beaucoup, mais j'ose pas trop, je sais pas si ça intéresserais vraiment quelqu'un, tout ça! mais bon, je sais qu'un jour je le ferais, et je le dédierais à ce site, ça c'est certain!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par le 20/08/2004 07:56:49
houla! rammsteineuz... t'y vas fort! un editeur?! non... je pense que c'est un bon article, très bon article, mais que ça n'est pas un texte que les gens payeraient!
magré tout c'est un bon article... j'ai eu l'impression de lire mon histoire:
moi... toute seule dans les couloirs à lire un livre pendant la récré [je suis agoraphoble et misanthrope alors forcément...]
en litteraire [à noter qu'il n'y a pas de français en terminal!]
les années precedentes j'etais la bouffone de la classe [parce-qu'il faut bien le dire, j'etais leur bouffone! je suis même passé en comission de discipline! VLAN DANS MA GUEULE...]
autre chose que je n'ai pas compris c'est "au collège l'année précedente" tu es en terminal litteraire, et l'année precedente ton personnage etait au collège?! pas facile de passer deux classes au lycée...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:56:49
alexia, a l'epoque ou j'etais en terminale, il y avait francais, puisque j'ai passé mmon bac juste avant la reforme, quand a "l'annee precedante" tu as raison, c'etait une grossière erreur de ma part, a noter que j'ecris toujours mes articles entre 00h et 3herues du matin lol

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par meg bloom le 20/08/2004 07:56:49
Je ne suis pas encore au lycée, l'année prochaine...
En fait, par rapport à mon expérience du collège (ce doit être presque la même chose, je pense), j'aimerais dire à tous ceux qui se font chier en cours (et c'est d'ailleurs mon cas !) mais qui préfèrent rester à l'école parce qu'ils n'ont pas d'autres but dans la vie : la vie c'est pas l'école, ni les études (petit clin d'oeil à l'article) et si t'es pas sur de ce que tu veux faire, au lieu de te faire chier à des études qui te serviront à rien, réfléchis sur ce que tu veux faire de ta vie. Tes passes-temps, tes loisirs, tout ce que tu aimes et vers quoi tu voudrais te diriger, tes rêves même les plus absurdes sont réalisables. Mon père m'a toujours dit "Que tu fasses des études, longues ou courtes, je t'aimerais quand même. Ce que je souhaite pour toi, c'est que, que tu es ton BAC ou pas, que tu gagnes bien ta vie ou pas, si tu aimes ce que tu fais et que tu es heureuse, alors je serais fier et heureux pour toi. Si tous les matins tu te lèves en te disant 'merde, je vais bosser' alors ce métier n'est pas pour toi. Tu sais quand un métier est pour toi lorsque tous les matins tu te dis 'Encore une belle journée qui commence' et que tu penses à tout ce que tu vas pouvoir faire dans ta journée pour la rendre encore plus agréable qu'elle n'est déjà."

Voilà ^^

Note de l'article : 20/20, la perfection n'existe pas, certes, mais la réalité, elle, existe !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:49
un petit mots au deux énergumènes, neverpieree et horius, cette article est dans "vos histoire" pas dans "réponce a toutes les questions de l'univers".

si vous n'avez pas aimer le style de l'auteur vous pouvezle dire sans l'insulté d'un niveau de cm2, écriver autant d'article qu'elle et on jugera de votre niveau de syntaxe....

quand a l'utilité de se site, vos histoire est fait pour parler d enous ou des création personnel, si tu veut des trucs sérieu vas voir dans Monde ou Vie du jeune

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par girldu89 le 20/08/2004 07:56:49
J'adore... autant le texte que les commentaires de "ceux qui n'ont rien pigé". Je trouve personnellement que ElodeLu est l'une des meilleurs auteurs de ce site (j'ai pas tout lu ok.... mais bon j'ai pas mal lu quand même, j'ai que ça à foutre !). Personnellement, je vois pas en quoi ce texte est dénué de scénar ou autre, c'est pas non plus le futur film, c'est juste un texte ! Et pour ceux qui ont lu jusqu'à la fin, le but était juste de montrer que le lycée ou les études en général, c'est rien par rapport à ce qu'il y a dehors c'est tout.
A propos de l'histoire de Martine (pauvre fille), c'est tout de même l'histoire courrante ! De plus, l'auteur le dit avec honnêtené qu'elle l'a lâché parce que 1) elle s'emmerdait avec 2) Elle avait envie d'être comme tout le monde. Le fait qu'elle soit différente ou pareille à la norme, c'est pas seulement ça...
Pour Never Pierre : Tu devrais te poser des questions quand un article qui est seulement une rédaction a un certain nombre de votes "excellent" et je pense pas que tout ceux qui ont lu/voté soit des bouffons à vrai dire.... Tu as le droit de ne pas aimer, et de faire partager ton avis, comme je le fais en ce moment, mais montre toi assez matûre pour le faire gentiment, t'es pas là pour la lyncher quand même !De plus, Never Pierre, comme je l'ai dit au début de ce post, ElodeLu a fait de très nombreux articles qui sont presque tous dans la rubrique "vos histoires" ne t'arrêtes pas à UN texte pour dire qu'elle est nulle, ses textes sont superbes et/ou drôle..
Enfin, bref, j'adore, et j'en veux encore miss
Amicalement, Psyk aka Marine aka C'KL'T

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par poltuguesa le 20/08/2004 07:56:49
COOOOOOOOOOOOOOOL LOLLLLL

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:56:49
Merci, Merci à tous ceux qui me défendent contre la ligue ho combien nombreuse des abrutis incultes qui jugent mes textes avec une grande vulgarité sans même avoir su lire le titre, mdr!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par degage666 le 20/08/2004 07:56:49
Décidément, qu'est ce qu'on se marre avec ct'auteur!
Que des embrouilles,c'est magnifique!
Pour l'article ce coup-ci je penche plutot coté "obscur": Faut dire que j'ai trouvé carrément gonflant l'emploi, à répétition d'expressions vulgaires genre: emmerde, chier, con, pouffiasse et tout le reste. Ca plombe le récit qui reste, meme s'il est réaliste, ultra lourd dans le sens ou ça s'insulte, ça s'ennuie sa race, et puis finalement c'est un récit d'emmerdement chronique, que l'on ressent tous.

Personnellment je me contretapes qu'on vienne critiquer mon jugement, c'est la démocratie...du moment que ça reste constructif et,bordel,pas vulgaire!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:49
quia été vulgaire a part toi dans ces posts?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par doctorixe le 20/08/2004 07:56:49
moi j'ai trouvé ton texte tres touchant.
je pense que ceux qui le critiquent n'ont pas vecu ce que tu raconte et ne peuvent pas comprendre...
moi je suis en2e et je suis un peu comme toi, ce pourquoi je me suis recconnu et ait été profondément touché par ton texte...
encore une fois : bravo...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par dreamday le 20/08/2004 07:56:49
Bravo, je n'ai qu'un chose à dire bravo !

Ceux qui critique sa, aurait du pour une fois fermer leur bouche et essayais de savoir ce que c'est d'être a à se les gonfler tout les jours parce qu'on est obligé d'avoir notre bac ! Et les autres qui se foutent de toi façile c'est super cool...

Mais ce qui m'a vraiment touché, c'est cette dédicace à la fin à ce prof, un léger clin d'oeil dans l'article, puis finalement... La fin (que c'est élégant, j'en suis désolé !)

Je te félicite, et ceux qui sont contre pour une fois taisez-vous, pour une fois la ferme...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par perfectissima le 20/08/2004 07:56:49
cetait pas mauvais mais bon...tu avais un peu de difficulté avec la construction de ton texte... tu sautes du coq a lane c pas fluide... j'ai vote moyen!je dis ca mais jaurais pe pas fait mieux.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:56:49
the best big shiter, merci, mais je n'ai trop de problemes pour construire mes phrases, c'est fait expres, c'est le style du texte!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par 65 le 20/08/2004 07:56:49
Au début je pense : amoureuse d'Alex, pbs avec son pere en bref analyse psychologique une peu facile et puis ..... Tu critiques Maupassant mais tu es aussi torturé que lui (ce n'est pas une critique !) A dolescence difficile, en lisant ton texte j'ai été contente que tu t'en sortes à la fin ! Dsl mais je suis quand même d'accord avec the best big shiter ! Futur écrivain ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par jeandelemichel le 20/08/2004 07:56:49
Filsdu ce n'est pas parce que l'on est sur un site pour jeunes que tout doit être toléré! Il faut dire ce qui est, en l'occurence que ce texte est nul, sale hypocrite!
La vie quel mystère la vie est, en elle même extraordinaire. Je ne vois pas pourquoi transformer quelque chose d'extraordinaire en quelque chose d'extaordinaire cela ne sert à rien!
Psykbones ce n'est pas parce que la majorité a décidé que ce texte est bien qu'il l'est forcément!!! Personnellement je trouve ces textes nuls, elle peux en écrire 10 ou 15 de ce niveau je les trouverais toujours nuls, mieux vaut privilégier la qualité à la quantité, ce n'est pas une question de maturité mais plutôt une question de bon sens!
Elodelu j'ai lu le titre de ton article il est vrai que ce texte avait l'air bien... Mais j'ai également lu le contenu, ce texte est sans intérêt, il m'a fait perdre mon temps, il ne mène à rien!
Meg tu dis que la réalité existe. Tout d'abord cela dépend des conceptions du mot réalité, réfléchis avant d'écrire. La seule réalité que je vois ici est que ce texte est nul. Tu n'as pas su prendre le recul nécessaire pour t'en rendre compte, dommage!
Doctor je ne vois pas en quoi ce texte est touchant, il peut seulement nous faire prendre pitié de l'auteur qui ne sait pas écrire et apprendre à connaitre les gens!
Elodelu si le style du texte consiste à enchainer un grand nombre de phrases sans intérêts alors bravo je te félicite mission parfaitement accomplie, ce texte est nul!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par te le 20/08/2004 07:56:49
Bravo. Excusez moi, je vais me permettre de passer parmis vous. Si vous avez un neurone ou deux à filer à Elodie ne vous privez pas. A votre bon coeur messieurs dames. MAis peut être que je ne frappe pas à la bonne porte. MAis qu'est ce que c'est que ce tas de merde. Oyez oyez, braves gens, on a enfin trouvé le zéro absolu. C'estque du vide. Elodie s'est dit: tiens , j'vai raconter ma vie dmerde. Et bah voici la preuve qu'on ne peut faire que de la merde avec de la merde. Le numéro de rebelle à deux francs est bien réussi. Et le coup de j'ai foiré ma vie mais en fait non LA vraie vie c'est pas ce qu'on croit est pas raté non plus. C'est pitoyable.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par professeur_einstein le 20/08/2004 07:56:49
J'aime les articles qui font réagirent...
Bon je V être franc, G trouvé le contenu de 7 article assez mauvais.
Le lycée te barbe. Mais keske tu y fais alors. Y'a assez de monde qui n'a pas accés aux études pour que ceux qui ne veulent pas en faire se forcent a aller au lycée. Mais C du délir.
Ensuite, les profs. Si y'a bien une personne qui n'est pas résponsable de ta situation C bien ton (tes) prof(s) (enfin d'après ce que G lu). Eux ils sont là pour travailler avec des gars MOTIVE. C sûr que si t'as rien envie d'apprendre, tu ne fais "pas partie de leur boulot."
Je suis aussi lycéen, et je me plais bcp en tant qu'étudiant. J'irais même plus loins, mon lycée, C un lieux ou je me sens bien.
Ah et pour le style, pour moi, 2 mots vulgaires par ligne, ça n'a jamais été un style.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:49
Never Pierre: déja pour toi c'est Filsdumetal, pas filsdu on est pas intime...merc i!!!

deplus va lire les articles sur le seigneur des anneaux, et t verra que je ne tolère pas grand choses sans etre hypocrite, c'est pas du tout monde genre donc avant d'insulté les gens, lit apres si t'aime pas une histoire critique pas c'est une histoire pas une argumentation néo-nazie!!!

est-ce que tu va faire un proces a rousseau pour ses conféssion barbantes? ou a d'autre auteurs juste parceque tu n'aime pas le style?

ou alors si tu est jalou du succes des article d'élodelu bha met toi au boulot et fait mieu avant de te permettre le moindre jugement sur le travail de quelqu'un d'autre!!!


tu remarquera que je suis resté poli donc il n'est pas nécésssaire de nous dévoilé ton voccabulaire famillie dans une réponce a la construction douteuse... a bon entendeur.


PS: "ce n'est pas parce que l'on est sur un site pour jeunes que tout doit être toléré!" donc je ne tolere pas ton comportement anti démocratique enver's une personne qui raconte une histoire.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:56:49
Okay, je baisse les bras, vous me déguoutez trop, il y a
d'autres façons de dire ses pensées, tout de même.
Oui ce texte etait vulgaire, oui il y avait des gros mots, ho, vous est choqués? vous croyez vraiment quae dans une classe de terminale on dit: "diantre, mais quelles sont ces cours affables et ininteressants?" sérieusement, ne soyez pas hypocrites, mon style, c'est mon style.

je suis, moi, choquée par une chose. Lorsque je tombe sur un mauvais article, il y a en dessous des remarques du genre: "j'ai pas aimé, c'est nul, c'est du vent", c'est mechant, mais c'est cours, pourquoi sous mes articles il y aplus de 10 lignes de reproches par post? comme moi, mes articles sont peut etre nuls, mais je me felicite qu'il declenchent tant de passions, et je me felicite que cela vous force a lire et a ecrire, puisqu'aparement, ca ne doit pas vous arriver souvent.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par girldu89 le 20/08/2004 07:56:49
J'aime bien les lâches qui enchaînent 10 pseudos de suite pour essayer de convaincre les autres du bien fondé de leurs dires. En plus, le lâche en question, ne le nommons pas on le connait pas n'est-ce pas ? (bonjour horius), j'ai bien l'impression qu'il prend le pseudo d'autres personnes déjà connu sur les commentaires et forums :-/
Elodie, on t'en veut, je suis désolée pour toi, c'est franchement triste. Car apparemment, il se sert de tes articles pour te descendre, et je suis quasiment sûr qu'il a à peine survolé le texte histoire de savoir quoi dire dessus. Enfin voilà.... Et je reprends la phrase de LeFilsDuMétal,
"ce n'est pas parce que l'on est sur un site pour jeunes que tout doit être toléré" donc je ne tolere pas ton comportement anti démocratique enver's une personne qui raconte une histoire."
Voilà voilà...
Amicalement, Marine, aka Psyk

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:49
wohahaouuuu on me site hahah, c'ets le pantéon pour moi ^^

continu elo nous on aime bien tes articles!!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:49
la tolérance, c'est justement d'accepter meme ce que tu n'aime pas!!!

alors selon toi qui doit etre juge de ce qui est bon a paraitre dans FJ? TOI?

faire un site, une école ou une nation élitiste...seul les néo-nazie en reve.

apprend a toléré meme ce que tu n'aime pas, c'est comme ca qu'on s'ouvre l'esprit.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par marmelade le 20/08/2004 07:56:49
tu as une vision assez defetiste des cours, je ne te critique pas car au debut de ma scolarité c'etait un peu pareil puis j'ai pris une section au lycée assez speciale et maintenant je m'eclate, je ne pense plus: vivement q'il y est un prof d'absent mais vivement que j'aille en cours apprendre .
Peut etre n'as tu dés le depart pas bien choisit t'as voix

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par jeandelemichel le 20/08/2004 07:56:49
Psykbone la tolérance c'est aussi être capable de tolérer ce que l'on juge intolérable comme je le dis souvent sur ce site ce qui a, peut être incité certains à le reprendre(Hein filsdu???). Filsdu ton commentaire est vide tu ne t'engages pas, tu ne donnes aucun argument valable, tu ne parles pas du texte(qui est nul) arrète de détourner le sujet et exprime toi! dis le "ce texte est nul", soit sincère!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:49
moi j'ai bien aimer cet article car je me retrouve completement dans ce desert intéressement et de profs simpas qu'est le lycée, a par en tout et pour tout 5profs tes bien en 6 ans de lycée !!!

et si ne m'engage pas ca sert a quoi ca?
je me cite: "continu elo nous on aime bien tes articles!!!"???

y en a certain qui aurait du passer plus de temps que moi au lycée.....

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par girldu89 le 20/08/2004 07:56:49
Désolé Never Pierre, mais comme on a pu le lire dans tous mes commentaires (ou presque , je tolère absolument qu'on aime ou non les articles ici présents. La seule chose que je ne tolère pas c'est le manque de respect envers l'auteur. Je ne pense pas qu'on ait le droit de dire que telle chose ou non est NULLE car tu appliques un jugement général au lieu d'un jugement personnel. Moi qui fut bien élevée par ma maman, j'ai toujours appris qu'on devait dire "je n'aime pas PARCE QUE" même quand il s'agit d'une soupe plutôt que BEURK ou C EST NUL, DEGUEU etc...Enfin apparemment tout le monde n'a pas été bien élevé, il faut de tout pour faire un monde.
Et je suis tout à fait d'accord avec FilsDuMetal quand il dit que les opinions d'horius tiendraient presque (notez l'utilisation du presque svp), donc tiendraient PRESQUE du néonazisme. Un lieu de liberté d'expression comme FJ permet la parution de milliers d'articles et autres, dont la qualité est variable. Si je trouve qu'Elodelu est un très bonne auteur(autrice ? bof) c'est mon avis et j'accepte parfaitement que tu dises le contraire, tant que tu restes dans les limites. (T'as dépassé les bornes des limites Maurice)
A propos du texte, vu que je vois que tu veux qu'on en parle, je ne dis pas que c'est du Molière ou du Werber, c'est vrai qu'il est vulgaire (je préfère le mot "vrai" si vous permettez), et alors ? Comme je dis, on a le droit de pas aimer ET de le dire. Moi je sais que le lycée c'est pas la joie, qu'on a plutôt hâte d'en sortir, et pourtant je ne suis qu'en seconde. Je suis d'accord aussi avec le fait qu'il y a là un aspect plutôt défaitiste du lycée, ok. Mais c'est un style, c'est une histoire, à toi d'aimer ou non. Mais en aucun cas un texte, quel qu'il soit, ne sera nul. Un FJnaute, chandlerbingg je crois, a écrit un article sur la musique après de nombreux débats sur musiques commerciales. Tu vas me dire, aucun rapport, c'est juste une phrase qui m'a marquée, et je pense qu'elle va bien ici aussi. A peu de choses près, elle disait qu'on ne peut pas dire que telle ou telle musique est nulle, c'est juste qu'elle ne correspond pas aux attentes de l'auditeur. Si on applique cette idée que je pense juste à ce texte et aux autres, c'est que tout simplement, vous êtes 2 ou 3 à ne pas être réceptif au style d'ElodeLu. tu vas me dire qu'elle n'a aucun style FAUX, tout prof de français te dira le contraire, nous avons tous un style d'écriture, qu'il soit gamin ou XVI, on a tous un style, ElodeLu aussi, donc, c'est que simplement tu n'aimes pas ce style.
Never Pierre, je respecte ton opinion car tu la dis à peu près correctement, mais je ne peux en aucun cas tolérer l'attitude d'horius dans ses propos. Quand il dit "un style particulièrement à chier", personnellement je ne peux pas tolérer qu'on dise ça. Je peux comprendre qu'il n'aime pas comme dit plus haut, ça c'est son droit légitime, mais il n'a pas à être vulgaire, c'est d'ailleurs la charte du net, que dans tout propos on doit rester correct, donc ce n'est pas moi qui ne tolère pas, c'est tout le monde, d'ailleurs tout le monde à réagi et pas parce qu'il n'aime pas ce texte. Enfin voilà, je me répète donc c'est pas bon
Sur ce, j'espère que je t'ai éclairé à mon sujet.
Amicalement, Marine aka PsykBones (15ans) <== oui je suis une gamine et alors ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par jeandelemichel le 20/08/2004 07:56:49
Filsdu balancer une idée sans la dévellopper je n'appelles pas cela s'engager! Sinon écris mieux stp ton style d'écriture est trop lourd je n'ai même pas envie de te lire filsdu tu fais des phrases sans lien entre elle, peut être que je devrais retourner au lycée mais toi tu dois retourner au CP pour apprendre à écrire correctement!
PsykBones ton âge n'est pas le problème! Tu dis qu'aucun texte n'est nul, c'est simplement qu'il ne répond pas à nos attentes... Tu n'as pas détesté Mein Kampf alors toi qui parle de nazisme moi je trouve ce texte nul à chier personnellement mais cela ne doit pas être ton cas vu que tu tolères tout. Ton raisonnement n'est pas valable, je pense, désolé! De plus je n'ai jamais dit que l'auteur n'avait aucun style j'ai dit que son style était mauvais ce que je pense sincèrement (phrases sans lien entre elles,fautes etc...).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par girldu89 le 20/08/2004 07:56:50
En effet je n'ai pas lu Mein Kampf, et alors ? Ce livre contient des idées que je n'approuve pas, pourquoi le lirais-je ?Et je ne dis pas que ce texte est nul à chier, je ne l'ai pas lu ! Tu l'as lu toi ? Je suppose que non vu qu'il est censuré, et donc comment sans en avoir lu le contenu peux tu dire que ce texte est nul à chier. Attention ! Je ne cautionne pas ce texte, y en a qui serait capable de m'interpéter comme ça... Donc tout ça pour dire que ce genre de livre antisémite et xénophobe ne sont pas ce que j'appellerais des livres de chevet... enfin, toujours est il que je ne vois pas pourquoi tout de suite tu bascules dans l'extrême. Car on ne peut appuyer une argumentation sur UN exemple, encore moins quand il s'agit d'un extrême. Alors toi qui parle de développer, trouve des arguments s'il te plaît... Et de vrais arguments
Pour ce qui est des fautes, ça n'a rien à voir avec le style ! De plus question fautes, tu te défends aussi. Pour ce qui est de l'enchaînement des phrases, j'ai pas fais gaffe, j'avoue, mais si j'ai réussi à lire ce texte sans me dire "c'est quoi ça" c'est qu'il y a tout de même un enchaînement à peu près correct mais là, je n'en suis pas sûr, donc voilà...
Encore une fois je suppose que tu vas détruire toute mon "argumentation" si on peut appeler ça comme ça et j'en doute et d'une certaine manière, sincèrement, j'apprécie cette joute verbale Donc je te remercie de ne pas être d'accord avec moi (si je suis dingue, maso et autre ? mais oui !) Et je te remercie d'être correct dans tes propos, car c'est plus facile à lire un texte poli et correct que remplis d'insultes. Donc voilà !
Enfin, bonne soirée à vous.
Amicalement, Marine

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par mysteriana le 20/08/2004 07:56:50
Sa doit etre le fait d'etre en L qui donne cette impression de "jme fé chié en cour", je suis en 1ere et franchement, je suis comme toi, a part que j'ai moi aussi 3 amis que j'ai envi de voir, et seulement eux, franchement, ils seraient pas au lycée, je crois que j'y serai plus non plus.
Franchement quand on voit que ceux qui ont fait un BEP, ou encore un CAP ont plus de job que ceux qui ont BAC+2, ça fout les boules, alors, pourquoi aller en cours?
je crois que je vais passer mon BAFA moi aussi , et rentrer dans la vie active.
Continu ta vie comme ça, profite a fond!
A plus

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:56:50
Quand je lis ça sous mon article, ça me donner envie de vomir!
Ca me donne aussi envie d'arreter d'écrire ici, puisque certains viennent uniquement pour insulter tout le monde. Il y a ici plus d'insultes à mon égard que je n'en ai jamais reçu de toute ma vie. Non, je ne me prends pas pour Maupassant, non, je ne suis ni égoiste, et non ma tête n'enfle pas.
Simplement, j'écris parce que j'aime ça, je n'ai jamais dis que je me prenais pour ce que vous semblez penser.
je pourrais reprendre toutes vos insultes et m'amuser a les réfuter, mais ça ne m'amuse pas.
ce que je vois, c'est que personne ne s'était jamais autant pris la tête sous un de mes articles, et, honnetement, sous aucun des articles que j'aie pu lire jusqu'à présent.
je pense que vous vous foutez totalement de faire du mal aux gens, et ça c'est dommage, j'ai lu que vous disiez que mes textes étaient dignes du CM, ou d'une liste de courses, mais franchement, ce que je trouve digne du CM2, c'est d'avoir tant de haine envers quelqu'un qui n'a rien fait d'autre que raconter une histoire. Et ce que je trouve dommage, et ce qui me fait peur, c'est d'oser revenir, pour vous justifier, c'est de ne pas avoir honte. je suis peut etre tout ce que vous avez dit "salope connasse, peut etre que je mérite de crever dans des attentats comme vous me l'avez dit, mais je ne pense pas jamais avoir tant fait de mal a quelqu'un, et si je l'ai fait, je n'en pas été fiere,j comme vous l'etes.
je sais que vous repondre, vous ne pourrez pas vous empecher de deballer votre fange encore une fois, je dis juste que c'est bien dommage, de bénéficier d'un site aussi bon que celui là, et d'y déballer autant de betise huamine au lieu d'en profiter pour exprimer nos opinion de façon intelligente.
A bon entendeur.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:50
dit donc caillou, si t'es pas capable de trouver une argumentation dans un post de 8 lignes je me fait du souci pour ton avenir.

apparanment tu n'aime le style de personne...

pas besoin de retourné a l'école chui omniscient !!!!


horius: oui c un reccord mais ca m'a éviter d'etre con... (je dit pas ca pour toi mais pour ton "collège" au QI de caillou...)

quand on veut interdire une ppersonne d'écrire pour médiocrité c'est du nazisme mon chère..je sait j'ai fait la 2 guerre mondial 5 nas de suite.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par jeandelemichel le 20/08/2004 07:56:50
Filsdu si tout ne dois pas être toléré alors l'intolérance dont tu fais preuve ne doit pas l'être car, je te cites, tu "ne tolere pas ton comportement anti démocratique enver's une personne qui raconte une histoire". Tu ne tolères pas du es donc un intolérant!Alors arrète de te contredire, trouve des idées valables, soit sincère!
Psykbones g parlé de Mein Kampf parce que tu n'arrètes pas de faire référence au nazisme comme si tu voulais leur faire de la publicité.... Mais bon arrétons de parler de cela c'est un moyen d'argumentation douteux. Je reformule mes critiques sur le texte: 1) L'histoire est totalement inintéressante, l'auteur raconte des choses banales et sans intérêt comme "Il pleut, je suis à l'arrêt du bus 91" qui ne font avancer en rien le semblant d'histoire, elle écrit comme si on la payait à la ligne, beaucoup de ses descriptions sont dénuées d'intérêt.
2) L'auteur raconte des choses totalement incohérentes comme " je me dit qu'il n'y a guère que nous, les lycéens, les collégiens, les écoliers, pour se lever à cette heure" elle croit que seul les étudiants se lèvent tôt mais je pense que le chauffeur de bus qui l'emmène se lève plus tôt qu'elle! Je relève aussi qu'elle compare l'école à quelque chose de malheureux mais pour moi il existe des choses bien plus malheureuses que de s'instruire!
3) Son style est excécrable, elle enchaîne des phases de sa vie sans liens entre elles comme "Le soir je suis assise devant cette même baignade, je pense à pleins de choses, il fait encore un peu frais, au début de cet été, il y a des canards, des oiseaux qui se baladent, ça sent bon la campagne.Deux mois entiers de liberté totale, adieux bande de gros cons, adieux profs de merde, cours assommants, je voudrais débarquer la dedans et leur foutre mon diplôme sous le nez en leur gueulant à la face : "Tu vois, je l'ai eu, et c'est pas grâce à toi connard !" " Les fautes sont aussi très présentes "on commence par une contrôle d'anglais". On voit que ce texte a été écrit à la va vite!

Voilà donc les arguments qui me permettent d'affirmer que ce texte est nul.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:50
tien caillou ca faisait longtemps...

c'est facile d ene cité que le passage qui t'intéresse!!!!

vu sous cette angle ma citation parait intolérante, mais comme tu est un tordu du cerveau, tu t'arrange pour la sortir de son contexte !!!

Maintenant oui je suis intolérant!!! tu est un fouteur de merde et un enculeur de mouches qui veut avoir le dernier mot, je te le laisse, je décoche la case etre averti des réponses car je sait maintenant que malgré mes 6 années de lycée je suis pas si con que ca.

merci de ta bétise je te laisse seul a tes plaisir masturbatoir d'adolescent pré-pubert, j'ai d'autre chats galeux a fouéter.

continu elo. y en a qui aime ce que tu fait et qui n'ont pas besoin de formules a 12 inconnues pour avoir besoin d'aimer comment tu écrit.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par jeandelemichel le 20/08/2004 07:56:50
Filsdu tu t'avoues vaincu... Cela ne m'étonne pas! Devant la pauvreté de tes arguments il était, il est vrai, un peu trop facile de te faire abandonner. Mais bon un con de moins sur ce site c'est toujours cela! Tu détournes totalement le sujet avec des insinuations sans queue ni tête ( je ne vois pas le rapport entre répondre à un article et enculer des mouches ou se masturber) car tu sais très bien que tu n'as rien à dire. Si tu cherches à me faire croire que tu ne répondra plus parce que je suis trop bète c'est loupé je ne dis pas que je suis intelligent mais je dis, par contre, que tu es encore plus con que moi la preuve en est que tu n'es même pas capable de réfuter mes arguments! Tu es un crétin et tu le confirmes par ce commentaire, tu n'as aucune répartie, tu fais preuve d'une pauvreté d'esprit invraisemblable. La seule chose que tu trouves à faire, excepté le fait d'insulter sans raisons, c'est de faire un jeu de mot douteux sur mon pseudo, mon pauvre tu es tombé bien bas. Tu es un vrai con contrairement à ce que tu crois ( ou veuxfaire croire), si tu ne t'es pas rendu compte de ta connerrie je ne sais même pas de quel mot je pourrais te qualifier. Je suis content de ne plus avoir à te parler je vais conclure avec une phrase toute faite (tu appréciais parler avec des phrase recopier, je l'ai remarqué pour rendre hommage à ta connerrie, cette phrase résume ma joie de ne plus avoir à te parler :" Je ne parle pas aux cons, ça les instruit" (Thierry Le Luron)--> et oui moi je cite mes sources! Adieu sale tâche.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:50
alors pkoi tu répond a ce post HAHAHAHA

en plein dedant je tent un panneau et qui est celui qui fonce dedant...caillou...

pour le crétin obtient ton bac avec mention bien et ensuite on comparera nos QI.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par jeandelemichel le 20/08/2004 07:56:50
Je ne vois pas dans quel panneau je suis tombé! Je n'ai jamais dit que je ne répondrais plus. Par contre toi tu l'as dit et je t'ai volontairement provoqué pour que tu répondes et que tu prouves ainsi que tu n'as aucune parole et bien cela a parfaitement marché, tu es tombé dans le panneau! Tu as eu la mention Bien au bac certes mais quel bac a tu passé? De plus tu parles d'intelligence et de Q I. Et bien sache que le Q I ne mesure pas toutes les formes d'intelligence alors réflechis avant d'écrire.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:56:50
La vache, 50 commentaires sous un texte sois disant vide et sans aucun intéret, je pense que ce texte vous aura plus fait reagir, en tout cas, que les livres qu'on vous donne à lire en classe.
Dans mon lycée, il y avait un maximum de gens comme vous, vous voyez, toujours à se prendre la tête pour des broutilles.
Moi? bon, qu'est ce que j'ai fait? J'ai raconté comment j'avais vécu le lycée, et puis aussi comment mes vacances on commencé, voilà, j'ai expliqué que je m'éclatais plus en vacances qu'en cours, bon, y'a rien d'extraordinaire, la dedans, c'est vrai.
Pour autant j'ai recu des insultes! des insultes parce que j'avais écrit un texte? Ca parait stupide, hein? ben c'est pourtant ce que vous faites tous.
Si je me permets de juger des textes, quand je les trouve fade, c'est parce que j'ai toujours écrit, depuis que je sais écrire, oula, c'est profond. Oui, depuis que j'ai apris à écrire, j'écris des histoires, et sans vouloir me faire mousser, elles ont plus souvent été aprréciées que le contraire. En cours les profs de francais m'ont toujours dis que j'avais une certaine facilité et un bon style. Je ne vois pas qui ici est assez callé en litérature pour contredire 5/6 profs defrancais? D'autant plus que ceux qui ont flingué mes articles n'en ont écrit aucun......
Puis j'ai decouvert ce site, et là, je me suis éclaté! J'ai eu tres souvent de bons commentaires, et meme si quelques dégénérés se sont amusé a se defouler sur mes articles, je m'en suis toujours bien tité, en tout cas.
ces deux articles, celui la et celui qui aprle des attentats de madrid, ont fait plus reagir que tous les autres, par ce que horius et ses amis passaient par la a ce moment la, sans doute.
Mais ca ne fait rien, vu comme je suis defendue sans rien avoir demandé a personne, je me dit qu'une bande de bouffons peuvent bien se donner du plaisir en me flinguant, si quelqu'un, ne serai ce qu'une personne me defend, c'est que ce texte vaut le coup.
J'aimerais tant lire un article d'horius, je suis sur que ce serait si profnd, si doux, si riche en vocabulaire! haaa il me tarde!
allez, continuez a vous amusez, mais je vous precise que le maximum de post recu sous un article est de 900 et quelques, alors hop! au boulot! quitte a etre flinguée autant battre un record!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par filsdumetal le 20/08/2004 07:56:50
dans le panneau de la provocation petit caillou.

tu jubillait de ta "victoire". tu peut parler de l'abscence de mes argument mais que dire si tu n'est meme pas capable de les trouver.....

quand a "mesurer" le niveau de difficulté d'un bac par rapport a un autre, cela prouve ta petitesse, pour avoir fait beaucoup de sections différentes au lycée je peut te dire que les fillières classiques S,ES,L sont loin d'ètres les plus dur.

pour petit exemple dans mon bac sur 36 coéfficiants j'avait une matière a l'oral de 40 min coef 9 que l'on ne peut pas prendre a la repèche et une autre coef 8 sur 5h.

et si je parle de QI c'est justement pour ne pas de dévaloriser car niveau intélligeance tu n'est pas tres fourni.



pour élo: j'le taquine encore un peu!! ca fait monter les points ^^

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par weet_weet le 20/08/2004 07:56:50
je ne participerai pas a cette discussion, tout ce que j'ai à dire c'est que j'adore tous les articles d'élodelu parce que c'est toujours spontané et la spontanéité il n'y a que ca de vrai dans la vie...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par horius le 20/08/2004 07:56:50
elodelu, il m est arrivé aussi d écrire, peut etre moins que toi certe mais la quantité ne fait pas la qualité. beaucoup de profs de francais m ont aussi dit que j avaic certaines facilités mais il est très facile de s en tirer avec des bonnes notes simplement en appliquant les methodes qui nous sont données.
je ne publie rien sur ce site car je trouve le principe de faire payer les auteurs pour que leurs articles paraissent plus vite est idiot et qu il ne donne pas la meme chance aux jeunes.
je posterai quelque chose ici si cette méthode s arrete ou bien su FJ se décide a regarder ce qui est publié pour enlever tous les textes mauvais (et il y en a vraiment pas mal).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par joye le 20/08/2004 07:56:50
y a vrément d boufons sur ce site, ça, c'est pas nouveau du tt. Moi j'ai adoré cet article, et je pense qu'il fodrai déja arriver a la cheville d'Elo avant de pouvoir critiquer, kan vous aurez une écriture aussi belle, ac d petits riens qui font que, là vous pourrez donner votre avis, franchement y a plus de reactions sur cet article qui parle d'une vie de lycéenne sans prétentions que sur un pov article style star académy, ou "comment faire un sreaptease"...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par catarina34 le 20/08/2004 07:56:50
Sérieu, ton article est cool, putain ca fé du bien de voir une personne ki pense pareil ke moi... Cké déliran c de voir ke gars là dont tu parles, avec ca meuf et son sa coifure en forme de caske, lui i tcomprené et tu devais avoir des sentiments pour lui, ptetre jmavance là mé jaimerai ktu mrenseigne pke jpense po avoir réelement tord... Jcomprends ton ennui pr les cours et pour la futulité des discussion abordées dans la cour, mlheuresement moi jme tape encor chake matin ce réveil pr allé en cour et voir c povre meuf ki parle esthetike boite mecs, putin kjaimerai gueulé et leur ouvrir les yeux keskelles sont connes et abruties, ca parle drague beauté, sans pour autant comprendre ce que sentiment bonheur, simplicité veut dire!Enfin un peu long le commentaire simplement pour te dire c cool fille cke ta écri, et cke jen ai percue...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:56:50
Je ne suis pas d'accord avec toi, horius, bon, c'est vrai que c'est lourd de payer pour que les articles paraissent plus vite, mais si tu esperes qu'ils vont arreter de faire ca, je crois que tu peux attendre longtemps. Et puis je ne suis pas d'accord pour une deuxième chose, tu dis qu'il faudrait ne pas publier les textes "nuls" mais on commence tous par ecrire des choses qui ne sont pas tres bonnes, c'est comme ca qu'on progresse, si on m'avait éliminée des le debut, j'ecrirais encore comme j'ecrivais en 6eme, et contrairement à ce que tu penses croire, ce n'est pas le cas!
je pense qu'il faut laisser une chance a tout le monde, meme si c'est vrai que certains textes ne devraient vraiment pas etre publiés!
tu vois, horius, qu'on peut discutter calmement sans s'insulter, c'est tellement mieux comme ça!
et meme si aparement je suis pas ton auteur préféré, tu viens de remonter dans mon estime, a plus.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par avril.lo le 20/08/2004 07:56:50
il est super ton article.je n'ai lu que 2 3 ou 4 de tes articles mais la je suis en train de les cherchers et de les lires chacun a tte allure.tu devrais essayé d'envoyer tes articles a des maisons qui publient des bouquins.sérieux sa pourrait marcher et sa te ferrais un peu de tune.pis comme tu kiffe ce truc pour écrire faux essayer mdr.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par lili dove le 20/08/2004 07:56:50
wouah! j'ai bien aimé tout article elodelu...cependant, je me suis pas reconnue dans cet article. Pour moi, le lycée ça a été 3années géniales ou je me suis de vrais potes, des vrais de vrais, avec qui je suis toujours amie aujourd'hui (ca fait7ans que je les connais now!) Mais, je peux concevoir que le lycée c'est pas super pour le tout le monde!lmais au fait, c'est une histoire vraie, je veux dire tu parles de toi?si ce n'est pas le, ton histoire elle est bleuffante...quoique, non, vaut mieux que tu répondes pas à ma question, c'est mieux si ça reste un mystère :o)
j'adore comment t'écris!BRAVO

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par jeandelemichel le 20/08/2004 07:56:50
Antimatcho un de mes articles est en ligne! Regarde avant de parler. Je trouve ^particulièrement intolérant le fait que tu n'acceptes pas les critiques. Tu Te prends pour qui pour oser décider que tes idées sont meilleures que les notres?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par girldu89 le 29/09/2004 15:16:23
Bon, jeandelemichel, j'ai bien fait de revenir...
Tu assures que cet article est sans intérêt et tu le cites. Soit. Reconnais-tu ces phrases ? :
"A 11 ans, j'ai fumé mon premier joint" Très intéressant !
"ne faites jamais ça" Depuis le temps qu'on nous le serine de pas commencer...
"A 12 ans j'ai rencontré celle que je croyais être mon âme soeur, la belle Annabelle. Je l'ai rencontré à une soirée et nous avons directement fait le grand saut, nous avions tous les deux beaucoup bu. Je me suis rapidement rendu compte que ce qui l'intéressait, c'était le sexe. " Zzzzz.. Oups pardon, je me suis endormie....

Bref, un article de toi me semble-t-il ?
L'autre maintenant : "Comment augmenter la taille de son pénis"... Rien que le titre...

Mais bon, ce sont tes articles, soit. Je les avais déjà vu sans savoir qu'il s'agissait des tiens, dans l'ancienne version de FJ, et je n'avais pas aimé. Je n'ai pas critiqué, je n'ai pas noté, je suis partie, et voilà.

Bref, bien à vous.
Ethernal aka PsykBones

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Le lycée, pendant et après
Posté par picamiye le 21/10/2004 19:29:45
lol, ben j'arrive un peu 10 ans après le déluge de réponses diverses et variées... jvoulais seulement donner mon ptit avis, j'ai drolement aimé ce texte, en particulier la dernière phrase ou tu dédies ce texte a ton ancien prof de français, c'est émouvant...
J'aime beaucoup ton style d'écriture,
au plaisir de te relire
bye

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 134 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲