FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
137 connectés : 0 membres et 137 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La vie sans lui...
Posté par lisalovecoppola le 20/04/2008 00:10:01
Voilà la lettre que j'aurai voulu t'écrire et que je ne peux pas te faire parvenir. Tu es la seconde personne que j'ai aimée mais cet amour fut le plus sincère. Tu m'as appris la valeur de la vie et insufflé ce souffle de vie, de joie, de plaisir... Comment aurais-je pu penser que ton amour était passager, je t'aimais à en perdre la raison, et encore maintenant, il reste un amour pour toi qui est présent dans mon coeur. Lorsque j'ai appris que tu aimais quelqu'un depuis 6 mois, la nouvelle m'a poignardé le coeur, elle me l'a arraché, j'aurais voulu mourir. Je me suis laissée mourir: à quoi bon vivre sans toi, j'avais raté mes examens et je t'avais perdu pour me consacrer à mes études. Un jour, je me suis regardée dans le miroir et je n'étais plus celle qui t'aimait, je n'étais plus faite que d'os et de chair, la tristesse m'avait transformée. Elle avait de moi une morte vivante, coupé de la réalité trop dure sans toi Je sais que tu es heureux et que je suis malheureuse sans toi et ça je ne peux le dire à personne. Tu me manques, tu as une nouvelle vie sans moi alors que je vais avoir 20ans et que j'ai l'impression que ma vie s'est arrêtée quand je me suis perdue dans tes yeux, que nos corps se sont frolés. Mais je survivais pour mes études, tu n'es plus là, le vide de toi m'a tué. J'ai perdu le goût de vivre mais surtout l'envie d'aimer et de me laisser aimer car c'est trop dur.


Anie

Elle m'a aidé à m'enfermer à rester chez moi, oublier que la vie avait continué sans toi à mes côtés. Certains parleront de dépression dû au P1 et d'autres à l'anorexie. Je me sentais tellement forte et en même temps tellement faible, un état où plus rien ne compte. Je prend des habitudes, je mange toujours la même chose, je me lève et me couche à la même heure, tout est réglé comme une horloge, pas de place pour l'imprévu. Je vis par procuration, je survis comme une machine, rien n'a plus d'importance, enfin si, pouvoir repartir de chez moi à Lille et me laisser mourir parce qu'ici, on veut m'obliger à regrossir, à sortir, voir des personnes qui me jugent et me trouvent folle ou disent que c'est de la faute de mes parents. Ils me disent : "il faut te faire hospitaliser, si tu te voyais" mais ils ne comprennent pas que je ne veux pas me voir, je me hais. Tout est de ma faute, je t'aime et tu en aimes une autre. Je n'ai pas voulu profiter du temps que je pouvais passer avec toi, en préférant le consacrer à mes cours. C'est fou, tu as fait ta vie, tu ne m'as rien dit. Je l'apprends par une amie qui pensait que je le savais alors que non, je ne savais pas: tu ne m'avais pas dit. Personne ne sait que je t'aime à en mourir et que je ne peux pas me permettre de te perdre. Mon coeur, mon âme sont blessés. Au début je pleurais mais après je ne sais plus, non pas parce que je ne t'aime plus mais parce que je n'y arrive plus. On me donne des médicaments et je ne veux pas en parler aux autres, ils savaient que je t'aimais mais ils pensaient que je savais que tu étais avec celle que tu aimais. J'ai peur du vide de ton absence dans mon coeur, je veux revenir un instant avant. Avant que j'apprenne cette nouvelle terrifiante, avant que mon coeur soit blessé, avant que je me perde dans mes espoirs, mais avant est passé et là, j'ai mal.
Le temps doit faire cicatriser les blessures mais il ne fait rien. 1journée, 1semaine, 1 mois puis 6 mois, je pense encore à toi et à elle. Tu ne me donnes aucune nouvelle.
Et poutant pendant ce temps, je dois me dire que des gens sont en train de mourir alors que je me tue toute seule, je me laisse mourir pour ne plus souffrir et oublier. Vivre est difficile, aimer est beaucoup plus dure surtout quand cet amour est à sens unique. Mais il faut s'accrocher pour ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir vivre, qui sont malade et trouvent le courage de surmonter la maladie. Je dois trouver la force pour pouvoir aider ceux qui n'ont pas ma chance, celle d'avoir une famille aimante, des amis... Ta présence me manque mais je ne peux rien y changer c'est comme ça. Tu l'aimes, elle, et pas moi. Mon coeur doit battre sans le rythme du tien, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. Sois heureux, je ne peux te forcer à m'aimer et dois t'oublier, te laisser vivre ton amour à 100%, m'effacer et en même temps t'effacer de ma mémoire.
Aujourd'hui, tu restes dans mon coeur, comme un souvenir d'un bonheur passé, mais j'ai perdu toute confiance en toi et je ne peux plus t'aimer même à moitié.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par ctrololant le 21/04/2008 22:18:28
Ton texte est touchant ms courage...
c'est dur mais avec du temps et de l'espoirt tu pourras y arriver...
Avec tes amies et ta famille bsx

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par liza.29 le 23/04/2008 11:55:07
Salut,
je me suis identifiée à certains passages de ton texte, j'ai, en ce moment même le coeur tout fraichement brisé, mais il faut que tu saches que la vie continue. C'est vrai les premiers moments sont trés dur, tu sentira que ta vie s'arretera mais tu t'appercevra avec le temps que même sans lui, ton coeur continuera à battre. il faudra aussi que tu exteriorise tes sentiments, parle avec tes amis et ta famille, tu verra, tu te sentira mieux.
et par pitier, ne te laisse pas mourrir car tu sera la seule et unique perdante.
bon courage et à bientôt.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par maddreamer le 23/04/2008 15:15:52
c'est vraiment touchant , moi aussi j 'ai vecu la meme choe que toi, et j'ai pu en survivre au momoent ou je n'imaginais jamais que je pourais depasser celui que j'ai tellement aimé et avec lequel j'ai decouvert ce que veut dire le bonheur , mais tu sais quoi?!
finalemen j'ai aussi decouvert qu'il ne meritais pas tout ca , mes sentiments etaient si noble et il etait un connard , pense bien ma cherie tu va decouvirie que lui aussi ne te merite pas..!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par pacôme.martin le 24/04/2008 20:38:59
Son histoire, je la trouve banale. Trop convenue. Je veux qu'elle m'invite à me lamenter, et, elle en profite toute seule. Je veux pouvoir pleurer aussi, et, je n'ai droit à rien... Ce n'est pas juste... Je demande que tu réécrives ton histoire, dans un an. Elle manque de délices!...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par sterlay le 28/04/2008 17:25:44
Bonjour.
Nous pouvons connaître notre  pourcentage de compatibilité avec quiconque grâce à nos cycles biologiques dorénavant codés suivant chaque date de naissance.
Le site gratuit http://www.ententes.net donne ces numéros biologiques et permet d'évaluer nos ententes.
Suivant le pourcentage trouvé et la synthèse, on a le choix, en toute connaissance de cause, de poursuivre la relation ou non.
Cordialement

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par chanade9631 le 30/04/2008 01:40:38
Je comprends ta douleur, ce doit être affreux de vivre une chose pareille. Je dis ça parce que que je n'ai encore jamais connue cette douleur mais je pense aimer avec la même intensité que toi quand tu l'as aimé. Je crois que si il me faisait ça j'en eux mourrais...l'amour c'est tellement profond et unique que lorsque l'on est trahi comme tu as pu l'être c'est pire que toute les douleurs charnelles.
En tout cas si tu veux parler de ce sujet ou de ta douleur je te laisse mon adresse chanade@hotmail.fr car je te comprend vraiment et suis de tout coeur avec toi. JE te souhaite bon courage et remets toi vite, car il y a tellement de belles choses dans la vie, que tu ne peux pas voir pour l'iinstant car tu as mal, et c'est normal, mais n'hesite pas : sors, vois tes amis, laisse toi aimer et aider par ton entourage, et je peux t'assurer que tu t'en sortiras. J'ai eu beaucoup de copines qui ont été tout autant blessées que toi, qui me disaient qu'elles voulaient mourir et qu'elle ne trouveraient jamais le bonheur ni un autre mec mais au bout d'un petit moment la douleur est partie et elles ont trouvé quelqu'un de bien...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par delfsan le 30/04/2008 19:56:04
de tout coeur avec toi. je vis comme un fantôme, sous médicaments, depuis... pfuff, je compte même plus. les années passent sans moi. c'est vrai ce qu'on t'a dit plus haut : il faut retrouver la joie de vivre, extérioriser et tout ça. si seulement c'était aussi facile à faire qu'à lire. mon adresse : cdflbfrep@yahoo.com c'est souvent plus facile de parler quand on ne connais pas la personne en face. il paraît qu'il ne faut pas se décourager. alors je garde la tête hors de l'eau, au moins devant témoins. dans l'ombre, c'est pas la même chanson ... mais ça je suis la seule à le savoir. garde espoir, c'est la curiosité qui me garde en vie. le fait de me dire, que peut être, demain, ça changera...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par take-my-life le 16/06/2008 15:09:37
c'est vrement touchant .. mais n'oublis pas que lui aissi ne te merite pas ..!!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par delfsan le 16/06/2008 15:48:13
sauf que ça ne console pas vraiment ...pas aussi simple, ça se saurait

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par sterlay le 17/06/2008 17:41:17
Les chagrins d’amour peuvent durer toute la vie pour les plus sensibles et aboutir parfois à des fins funestes.
Une seule explication peut calmer leurs peines : connaître le pourcentage réel de la compatibilité biologique qui existe entre eux.
Cette analyse théorique qui se révèle toujours exacte est gratuite sur le site http://www.ententes.net
Les dates de naissances sont nécessaires pour établir les N° biologiques qui permettent l’analyse.
On peut tout évaluer soi-même ou confier les dates de naissances à service@ententes.net qui retourne le résultat sous 24h. Tout est gratuit et anonyme sans aucune obligation.
Ne nous privons pas de ce médicament gratuit qui peut sauver des vies.
Cordialement.
L’équipe de Ententes,
bras actif de l’association HAPPY-COUPLES N°48013585 du 15 mai 2001 Journal officiel N°24 du 16 juin 2001 (N°1869).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par selma-chel le 06/09/2008 18:21:14
ce noble sentiment existe sur terre est il vit dans notre coeur tu sais j'aime un homme plus que tout dans ce monde et je peux faire n'umporte quoi pour qu'il reste a mais cotés safait 3 ans mais quand j'ai lu ton article, je sens ta douleur. dieu soit a tes cotés et ne t'inquiète pas paut etre c ton mieu personne ne sais quece que le déstin nous cache..............

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: La vie sans lui...
Posté par gregbouline le 06/11/2008 10:03:10
tu devrais le recontacter.
ton amour est trop puissant pour cela, tu ne feras rien de mal a le garder ami.
mon amour a moi est mort d' une maladie, je préfèrerais la savoir heureuse.
mais dans ta situation je préfèrerais etre son ami.
en tout cas bien du courage

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143