Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Complainte des landes perdues : Le Guinea Lord
Posté par lorna le 02/11/2008 00:10:01
"C'est une lutte qui n'en finira jamais. La lutte éternelle entre le Bien et le Mal, entre les terribles sorcières Moriganes qui détruisent les humains et les Chevaliers du Pardon auxquels appartient le preux Seamus. Mais un jour, l'une d'elles est touchée par la grâce. Elle s'est transformée en une fée, et tous partent à sa recherche car elle détient les secrets enfouis dans le cœur des Moriganes. En chemin, Seamus croisera la route de la jeune et belle Sanctus. L'un comme l'autre, ils seront à jamais métamorphosés par cette rencontre... " (Présentation Dargaud)


La complainte des landes perdues résonne à nouveau dans le petit monde de la bande dessinée. Mais cette fois-ci le dessin de cette saga médiévale n'est plus assuré par Rosinski mais par Philippe Delaby qui reprend avec succès le flambeau. Ce dernier et le scénariste Jean Dufaux ont inauguré en 2004 un nouveau cycle de cette légende noire, qui sans être la suite du premier (la saga des Sudenne) reste dans la même atmosphère en remontant le temps et en nous présentant la jeunesse de Seamus (le mentor de la jeune Sioban dans le premier cycle). Et en cette fin d'année 2008, ils nous offrent (enfin) le deuxième tome de ce deuxième cycle, Le Guinea Lord.


Le souffle de l'épopée médiévale règne encore dans cet album empreint des mythes d'un passé moyenâgeux ou paganisme et chrétienté s'affrontent sans merci. Les Chevaliers du Pardon, animés par une fois infaillible, représentent la seule lumière dans ce monde médiéval obscur. Leur lutte contre les Moriganes doit les amener à établir un ordre détruisant toutes les vieilles superstitions défendues par ces sorcières cruelles. Les auteurs explorent donc la vieille dialectique du bien et du mal (représentés ici par la lutte entre Seamus et Le Guinea Lord), mais aussi du beau et du laid (l'opposition entre la jeune Sanctus et la vieille Morigane en donne le meilleur exemple). Mais les choses deviennent bien vite plus compliquées que cela, puisque les personnages se rendent compte que le Mal et l'Amour sont étroitement entrelacés.


Une lutte s'engage aussi à l'intérieur du personnage principal : Seamus. Si au départ, il se consacre tout entier au combat contre le Mal, écartant toute possibilité de tomber amoureux, ses sentiments deviennent de plus en plus troubles. Dans cet album, il succombe aux charmes de Sanctus, une ancienne Morigane devenue fée. Ainsi, le cycle des "Chevaliers du Pardon" est aussi le cycle de la quête intérieure de ce jeune homme qui deviendra une figure d'autorité grave à la tâche d'accompagner la princesse Sioban vers son destin.


Après avoir visité l'avant Sioban avec le cycle des "Chevaliers du Pardon", les auteurs devraient poursuivre leur remontée dans le temps pour atteindre l'origine de l'île avec le prochain cycle des "Sorcières". Encore de belles heures de lectures en perspective...


Série : La complainte des landes perdues
Cycle : Les Chevaliers du Pardon
Titre : Le Guinea Lord
Auteurs : Dufaux - Delaby
Editeur : Dargaud

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 132 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲