Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La Jeunesse de Blueberry : Le Sentier des larmes
Posté par lorna le 04/11/2008 00:10:01
"Dans ce 17e tome des aventures de sa jeunesse mouvementée, le futur lieutenant Blueberry est à la poursuite d'un train. Mais pas n'importe lequel : un convoi chargé de l'or envoyé par la banque Rothschild et qui doit permettre aux deux camps en présence de poursuivre la guerre de Sécession. Blueberry s'est lancé sur ses traces en compagnie de John Bear's Fingers, dont les talents de chaman vont bientôt se révéler d'une grande utilité. Mais ils ne sont pas seuls : des confédérés cherchent eux aussi à mettre la main sur ce train qui suscite bien des convoitises... " (Présentation Dargaud)


Le Sentier des larmes constitue la seconde partie du nouveau diptyque de la série La Jeunesse de Blueberry. Cette série périphérique à celle du célèbre Lieutenant connaît ses débuts dans les années 68 à 70 dans Super Pocket Pilote. Jean-Michel Charlier et Gir retrouvait leur célèbre héros pour explorer sa jeunesse lors de la guerre de Sécession (le Lieutenant Blueberry était alors le jeune Mike Steve Donovan).


A la mort de Charlier, un nouveau scénariste reprend le flambeau : François Corteggiani qui assure encore le récit de ce nouvel opus. Au niveau graphique, des changements sont aussi intervenus puisque Wilson a succédé à Giraud à partir des Démons du Missouri, puis ce fut le tour de Blanc-Dumont qui réalise ici son huitième album. Ce dernier, passionné par l'aventure de l'Ouest américain, s'était déjà fait remarqué dans le genre du Western avec sa série Jonathan Cartland. Mais reprendre la série d'un autre n'est pas chose aisée, surtout quand cet autre s'appelle Giraud. Blanc-Dumont a quand même su respecter la série tout en gardant sa touche personnelle, caractérisée par une finesse du trait. Le Sentier des larmes se démarque également par le dynamisme des scènes de combat.


Ce nouvel opus reprend les ingrédients classiques du Western avec ses paysages, ses sudistes, des militaires français. L'aspect historique reste prégnant, donnant à La Jeunesse de Blueberry un air de documentaire. Mais la série ne se limite pas à cet aspect. La guerre de Sécession sert de prétexte au scénariste Corteggiani pour dénoncer le cynisme de toute guerre, où les soldats de base sont envoyés à la mort alors que les grands chefs ne considèrent que leurs propres intérêts. En outre, la série reste avant tout un grand récit d'aventures. Corteggiani joue avec les rebondissements, les fausses pistes, les raccourcis pour garder ses lecteurs en haleine jusqu'à la dernière planche. Et pour donner encore un peu plus de piquant, le récit du Sentier des larmes se teinte d'une touche de fantastique à travers les pouvoirs chamaniques du compagnon de Blueberry, John Bear's Fingers. Bref tout est réuni pour un bon moment de lecture !


Série : La Jeunesse de Blueberry
Titre : Cent dollars pour mourir
Auteurs : Corteggiani et Blanc-Dumont
Éditeur : Dargaud

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 138 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲