Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La Berbèrie : 1er millénaire
Posté par rachidyahou le 12/01/2009 00:10:08
Il servira à l'exploitation de mines d'argent de l'Atlas ainsi que des plaçers aurifières du sud-marocain (Oued Draa). Quant au second, utique, crée en 1101 et installé au nord de la Tunisie, il stockait l'or et l'argent importé. Gypte, deux comptoires seront fondés par des phéniçiens. L'un à Lixus (aujourd'hui Tchemich) au sud de Tanger (Maroc),
Les liaisons Maroc-Espagne et Tunisie-Sicile dataient déjà du 3ème millénaire. Une civilisation du bronze et du cuivre s'y était développée à la fin du dexième millénaire. Celle ci prenait naissance de la péninsule ibérique (Portugal-Espagne). Des vases néolithiques espagnols datant du 3ème millénaire ont ainsi été découverts au maroc, le long de la côte nord. Ceci confirme l'existence de liens qui ont jalonnée cette longue période. Ce fait conçerne également les contactes qui ont eu lieu entre la tunisie la Sicile ainsi que la Sardaigne au 1er millénaire. Les similitudes des tombes en hypogée (appellées aussi houanet) et des dolmens de la côte orientale algérienne et tunisienne renseignent sur une certaine influence européenne. En outre la population berbère s'était formée durant les quatre millénaires précédents l'arrivée des Phéniçiens et des Hébreux. La structure démocratique de la société Berbère ainsi que son caractère bélliqueux (qui éxistent encore de nos jours) nous donnent une explication appréçiable. La configuration géographique est particulière dans ce monde Amazigh (ou Berbère).
Elle est caractérisée par divers morcellements. Lescompartimentages, les difficultés de communication ajoutées à la rareté des surfaces propres à l'agriculture ont donc favorisé des sociétés pastorales divisées en tribus. Ces dernières n'étaient pas disposées à s'unir autour d'une autorité qui puisse les assembler. C'est à des pasteurs agriculteurs demeurés à un néolithique (ou même calcholithique) très faustes que les premiers Phéniçiens et les Hébreux ont approché. Les rapports demeureront longtemps superficiels et intermitents. Après la fondation de Carthage à la fin du 9ème siècle, les Berbères attendront quatre siècles pour nouer des relations avec ces nouveaux venus de Tyr (Syrie).

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 158 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲