FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
125 connectés : 0 membres et 125 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Pourquoi je suis contre les blocus !
Posté par arnaud gagnoud le 27/01/2009 00:10:01
J'ai lu de nombreux articles de gens favorables au blocus, aux manifestations et opposés à la réforme Darcos (articles souvent plus longs que le mien).
Il faut écouter tout le monde pour se faire sa propre opinion et sortir de sa bulle.
S'IL VOUS PLAÎT LISEZ CET ARTICLE, même si vous pensez le contraire de ce que je dis dans le titre.


Mardi, pour s'opposer à la réforme du lycée Darcos, plusieurs groupes de lycéens ont décidé de bloquer leur lycée.
Je suis totalement contre. Pourquoi ?


Les deux seules raisons (que je vois) qui peuvent motiver des élèves à préférer le blocus plutôt qu'un autre moyen de pression sur le gouvernement (ou autre) sont très lâches :
1) Voulant aller manifester, en manquant les cours, mais ne désirant pas devoir les rattraper et être en retard ou en difficultés par rapport aux autres, ils décident de bloquer tout le monde. Comme cela tout le monde est absent, personne ne va en cours et ils n'ont aucun retard personnel vis à vis du programme.
Pour les personnes qui n'ont pas la force d'affirmer leurs idées, c'est aussi l'idéal. Elles se placent sous la protection du nombre : "si tout le monde le fait, je le fais"

2) La deuxième raison est peut-être encore plus lâche (à vous de décider). Les manifestants n'arrivant pas à mobiliser assez de monde, n'arrivant pas à convaincre par des arguments, n'arrivant pas à persuader les autres élèves de les rejoindre, bloquent le lycée. De cette façon les autres élèves, dans la plupart des cas, les suivent à la manifestation.
"On n'a pas assez de monde pour se battre pour nos valeurs, et bien soit, forçons les à nous rejoindre ! "


Je suis aussi contre les blocus car c'est souvent une minorité d'élèves qui désire un blocus. La majorité s'y oppose et se trouve finalement contrainte par cette minorité.
Et même si la majorité des élèves souhaite un blocus, et même si 100 personnes veulent bloquer et 1 personne veut aller travailler, et bien même dans ce cas, cette personne a le droit d'aller travailler. Personne ne peut la contraindre à ne pas aller travailler. Personne ne peut forcer quelqu'un à ne pas aller travailler !


Je suis donc totalement opposé aux blocus car les élèves qui font un blocus ne laissent pas le choix aux autres élèves de faire grève ou pas. Ils leur imposent leur propre volonté.
Un blocus est donc contraire aux libertés individuelles (tous ceux qui ont fait ou font cette année de la philosophie savent de quoi je parle. D'autres savent aussi certainement.).
Un blocus est contraire au droit de chacun de disposer de lui-même, de choisir par lui-même ce qu'il souhaite faire.
Un blocus est contraire au droit de chacun de n'être soumis à aucun autre pouvoir que le sien propre.
Un blocus est contraire à la souveraineté individuelle.
Je ne vous dirai pas qu'un blocus (d'un lycée ou d'une quelconque entreprise) est interdit par la loi française car vous me diriez qu'il faut, certaines fois, passer outre la loi (je suis d'accord sur ce point). Mais j'ajouterai tout simplement qu'un blocus est contraire aux Droits de l'Homme ! Il s'oppose directement à l'article XX, alinéa 2 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de l'ONU de 1948 : "Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association"

De plus un blocus de lycée s'oppose à un autre article de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme : l'article XXVI, premier alinéa : " Toute personne a le droit à l'éducation. "
Personne ne peut empêcher quelqu'un d'étudier !


Chacun a le droit de faire grève mais chacun a le droit de ne pas faire grève.
Les blocus de lycées sont contraires à deux articles différents des Droits de l'Homme (voir plus haut) et sont contraires aux libertés individuelles.
Voilà pourquoi je m'oppose fermement à toute idée de blocus !

Personnellement, je suis contre la réforme Darcos et en particulier la diminution des cours d'Histoire-Géographie, de Français, de Philosophie et de langues (qui forment à la citoyenneté.


PS : je ne parle même pas de la façon dont a été organisé le vote du blocus dans mon lycée (La Martinière Monplaisir) : vote aux décibels plutôt qu'à mains levées (deux moyens de vote totalement anti-démocratiques), un manque d'information quasi-total sur l'existence de ce vote (je ne l'ai su qu'après. Tous les élèves auraient dû être avertis.), un vote organisé dans l'agora (centre du lycée) pendant la récréation (ce qui implique que les 3/4 des gens présents n'étaient même pas au courant de ce qui se passait et pourquoi il y a mobilisation contre la réforme Darcos. Ils ont crié sans savoir pourquoi ils criaient), un vote qui n'a pas du tout pris en compte les classes prépas et les BTS (qui forment à eux deux une part très importante des effectifs du lycée)...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: pourquoi je suis contre les blocus !
Posté par nouna le 27/01/2009 22:08:37
Je suis d'accord avec toi sur plusieurs points. Bien sur, sur la réforme Darcos, mais tu n'as pas l'air de te rendre compte que cette réforme est un premier pas pour faire de nous des citoyens modeles, qui suivent gentiement les lois (justes ou non), ne réfléchissent pas, ne pensent plus par eux-mêmes. Que justement, comme tu le dis, " Toute personne a le droit à l'éducation ", une éducation de qualité, faites dans de bonnes conditions et abordable, même les études supérieures. On a besoin d'une réforme, mais celle-ci va dans le mauvais sens!
Tu vas cependant un peu loin en accusant les "pro-blocus" de violer les droits de l'Homme. Déja, dans ton lycée je ne sais pas, mais dans le mien on n'a pas lapidé ceux qui voulaient absolument rentrer. Seulement personne n'a essayé! C'etait "Cool, deux trois cons font blocus, ca tombe bien c'est les soldes, j'vais aller faire un tour à Bellecour!" Et je cite certaines personnes en disant ca. Ensuite, on n'a pas forcé les gens a se joindre a notre cause! Si certains sont pas d'accord, qu'ils le disent, mais moi j'ai rien entendu!

Si je ne savais pas ce que tu allais me répondre, je dirais que les CRS violent mille fois plus de libertés que nous. Mais cet argument ne tient qu'avec les idiots finis, et vu que tu t'exprimes plutot bien, il y a des chances pour que tu n'en sois pas un...
Hé! Si tu es contre cette réforme, ne bloque pas si tu ne veux pas, mais assume tes idées et viens manifester jeudi, 10h30, Manufacture des tabacs.

Modifié le 27/01/2009 22:10:17

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Déja on arrive à discuter :-)
Posté par chandlermbiing le 27/01/2009 22:29:40
Les exemples que tu as donné (vote aux décibels; manque d'information sur l'existence du vote) sont convaincants: c'est vrai que dans ces conditions un blocage, c'est très moche.
En ce qui concerne le blocage des lycées, tes arguments sont valables pour moi (même si personne n'est "obligé" d'aller manifester)





Quelques réserves concernant le blocage des universités:
- pendant le CPE, la Bibliothèque de ma fac était ouverte, j'avais le plan de mes cours, des bibliographies: je me suis très bien démerdé, et mes profs répondaient à mes questions par email (l'autonomie des élèves c'est un peu minimum à la fac)

- un mec a dit "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."
http://www.evene.fr/citations/auteur.php?ida=307
c'est grâce à des piquets de grêve(=blocage) qu'en occident on a le droit d'avoir des arrêts de travails,congés payés... bref les droits élémentaires et les libertés fondamentales pour lesquelles tu sembles t'inquièter






NB: on dit un blocage (un blocus c'est l'asphyxie d'une région ou d'un pays par les moyens militaires)

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Déja on arrive à discuter :-)
Posté par gerard le 31/01/2009 10:41:57
moi j'ai 63 ans et n'ai jamais voulu faire de grève, même au travail.. la raison ? ON N'EST PLUS EN 1936 ! Le vie n'est plus la même ! Mais
Mais bombons le torse, c'est un sport national qu'aucun pays nous envit. Si ce sport était aux jeux olympiques nos grévistes seraient médaillés d'or depuis maintenant 60 ans. Celà devient un leit motiv pour s'accorder un temps de repos. On fait grève contre des bruits qui courent, d'hypothétique changements, fussent-ils avant-gardistes.
L'école publique est politisée.
Pour tous les fonctionnnaires : sous couvert du maintient du service public et de l'égalité des chances, leur crédo :changer mais ne toucher à rien .... traduisons : laissez-nous nos avantages sociaux, ne remettez pas en cause notre temps ni nos conditions du travail ( 20h par semaine, 9 semaines de congés annuels, la retraite à 60 ans calculée sur les 2 dernières année de travail? soit avec 100% du salaire net.
Le ministère de l'enseignement est le plus gros dépensier de France...et ses salarier les plus revendicatifs : jamais contents ! si on ne change rien on recule, juste; mais si on change une virgule, c'est le tollé général ! Les élèves sont très bien informés des "infortunes " de leurs enseignants, pour peu que l'entourage s'y mette aussi ...c'est anarchie !
A quand une grève de chomeurs? et de retraités?
Alors : les scolarisés....réveillez-vous ! prenez-vous en main, soyez responsables de vos pensées et de vos actes. Ce n'est pas les autres qui vous nourriront quand vous aurez faim, ce jour là, c'est l'estomac qui fera grève....! sur ce .... salut !

D'ailleurs, les "scolarisés" font grèves et blocages avec l'approbation des enseignants , voire sur leur conseil. Ces derniers font faire aux autres ce qu'ils n'osent pas faire aux-même, en leur racontant des balivernes. Les enseignants font passer leurs messages aux élèves en leur montrant le coté le plus noir qui les indispose.
On n'a jamais vu et on ne verra jamais des prof's inculquer aux élèves, le moindre respect des autres en cas de grève. Il me semble évident que l'entourage y est pour quelque chose.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Déja on arrive à discuter :-)
Posté par gerard le 31/01/2009 10:53:20
eeh... chandlermbiinq !
Le"mec" en question a dit aussi : L'école devrait toujours avoir pour but de donner à ses élèves une personnalité harmonieuse, et non de les former en spécialiste....(de forme de contestations complètement obsolètes) ?!

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Liberté individuelle
Posté par cyril@dvance le 28/03/2009 12:00:09
Je suis globalement d'accord et je partage ta révolte. Au lycée comme à la fac, les méthodes des opposants sont idiotes, anti démocratiques, gênantes, voire violentes, lorsqu'on a vraiment la chance d'avoir à faire à des opposants et non pas des désoeuvrés en quête d'affrontement.

Toutefois :
"Un blocus est donc contraire aux libertés individuelles (tous ceux qui ont fait ou font cette année de la philosophie savent de quoi je parle. D'autres savent aussi certainement.).
Un blocus est contraire au droit de chacun de disposer de lui-même, de choisir par lui-même ce qu'il souhaite faire.
Un blocus est contraire au droit de chacun de n'être soumis à aucun autre pouvoir que le sien propre.
Un blocus est contraire à la souveraineté individuelle. "

Je ne sais pas où tu as trouvé de si jolis articles, aussi parfaitement individualistes. Je me permets de te rappeler que ta soi-disante souveraineté individuelle est déjà entravée par le fait que la fréquentation du lycée est obligatoire...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Pourquoi je suis contre les blocus !
Posté par gerard le 28/03/2009 14:31:31
Hé, cyril@advance ! !
Je te remercie de m'avoir lu et d'avoir pris le temps de donner ton avis.
1) le mec ! c'est Albert Einstein ! lui même ! !mouaich ! ! !
2) Quand tu dis : (sic) "Je ne sais pas où tu as trouvé de si jolis articles, aussi parfaitement individualistes. Je me permets de te rappeler que ta soi-disante souveraineté individuelle est déjà entravée par le fait que la fréquentation du lycée est obligatoire..." Tu ne dois pas oublier que, si la scolarité est obligatoire... les études ne le sont pas ...je développe : Rien ni personne ne peut empêcher qui que ce soit de rester un inculte.. OK ? donc si en fac ou ailleurs, le système ne convient pas .... on fait autres choses... élèvage des chèvres...ou autres sans restrictions, mais toujour dans la légalité, de façon à conserver toute son indépendance et ses libertés. Bref.. on prend des initiatives "perso". En France, on ne va pas chercher les élèves et les profs manu-militari. Donc avec un minimum de politesse et de respect, les uns ne devraient pas entraver la liberté des autres.
Comme je dis toujours : ta liberté s'arrète où commence la mienne et réciproquement !
@+ Gérard

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Pourquoi je suis contre les blocus !
Posté par arnaud gagnoud le 28/03/2009 14:33:09
nouna ==> "cet argument ne tient qu'avec les idiots finis, et vu que tu t'exprimes plutot bien, il y a des chances pour que tu n'en sois pas un..."
Merci beaucoup.

cyril@dvance ==> Ok. Mais raison de plus pour ne pas l'entraver encore plus...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Pourquoi je suis contre les gens qui savent pas parler français
Posté par chandlermbiing le 28/03/2009 23:28:13
gérard------>
- je ne vois pas en quoi nos citations d'Einstein viennent se contredire (bien au contraire vu mon exemple)
- je ne vais pas dériver sur l'histoire de France (pour les notions consubstantielles de liberté égalité fraternité
-ou bien pour l'histoire des syndicats (pour les piquets de grêves qui de force empêchait les gens d'aller bosser, bafouant ainsi leur liberté d'aller travailler pour un sandwich au paté




je vais simplement te répondre une chose:
Mon exemple, je prépare le un concours du CAPES pour être prof d'Anglais, à la place ils veulent mettre un même master métier de l'enseignement pour tous. Pour des raisons longues à expliquer, il faudra à terme comme dans beaucoup d'autres pays cumuler les casquettes. Ainsi, en plus de l'Anglais, je devrai probablement enseigner aussi l'Espagnol car c'est ma deuxième langue...mais je suis nul en Espagnol. Aussi, si ça doit arriver, je serai un mauvais prof d'Espagnol.


ta remarque était "ta liberté s'arrête où commence la mienne et réciproquement"
la liberté d'avoir une éducation de qualité (ou du moins, pas complètement à chier) pour les prochaines générations, tu crois pas qu'elle vaut plus que quelques semaines de cours manqués?

Modifié le 28/03/2009 23:34:39

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Pourquoi je suis contre les blocus !
Posté par gerard le 29/03/2009 14:26:45
OK...... mais on ne peux pas porter toutes les misères du monde...pourquoi "subir" celles des autres ? si, les notres sont suffisemment pesantes ? Je comprend très bien tous les points de vue ... Mais il y a une marge énorme entre : comprendre et approuver ! Chacun devrait, dans une vie, avoir plusieurs professions, de façon à avoir une idée plus juste sur les revendications formulées ou à formuler. Dans certains cas, il est même préférable d'avoir plusieurs cordes à son arc.
Je suis certain que peu de gens apprécient d'être les otages d'un problème qui ne les concerne pas, ou si peu. J'ai conscience que mes problèmes perso n'interressent personne....mais je n'en fais pas une affaire d'état ! c'est un fait ! alors restons en là et que chacun assume ses choix ! Je persiste et signe : personne n'est obligé de faire ce qu'il fait ! il est toujours temps d'en changer au cas où le satisfaction et l'enrichissement personnels ne serait pas au rendez-vous. Nous avons toujours la possiblilité de faire ce que l'on veut, (sans démagogie). J'ai toujours pensé ainsi et m'en porte très bien, même après avoir exercé moulte métiers tous différents les uns des autres. Mon statut de retraité n'est pas des plus enviable par les temps qui courent... et après ? Je n'y peux rien et personne ne peut le changer ! Il faut savoir, dans la vie apprécier ce que l'on a; car on ne sait jamais ce que l'on aura par la suite ...(à méditer) !
à bientôt sur un autre sujet !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Pourquoi je suis pour les dictionnaires
Posté par chandlermbiing le 29/03/2009 17:41:27
???

"on a toujours le choix"
tu m'expliques comment les élèves des collèges lycées auront la possibilité de faire ce qu'ils voudront face à des profs qui ne maitriseront pas parfaitement leur sujet?

c'est sûr, c'est plus agréable de se dire que le problème ne nous concerne pas... mais en principe, passé l'âge de 18 ans, un citoyen perd cette liberté égoïste.

Modifié le 29/03/2009 17:42:19

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143