FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
132 connectés : 0 membres et 132 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Prostituée... Pourquoi pas
Posté par souha007 le 30/05/2009 00:10:01
La prostitution le métier le plus vieux au monde et pourtant la plupart des personne n'arrivent toujours pas à l'accepter on juge, on dénigre les prostituées et pourtant on arrive pas a se passer d'elles pour quoi prendre de haut la personne qui se prostitue en oubliant le client qui vient vers elle ; hélas on vit dans un monde qui marche à l'envers on se permet de jeter la 1ere pierre sur ses gens qui vendent leur corps en oubliant que si toute fois on ne dépensait pas d'argent pour : ce genre de pratique n'aurait pas de raison d'être... Faut pas nier leurs existence ou se montrer dégouter ou choquer à la vue de l'une d'entres elles... Comme tout autre travail celui la à sa place dans l'histoire car à l'époque la prostitution n'était pas mal vu y'avait même ce qu'on appelait la prostitution sacré ou les femmes et hommes stériles se donnaient en sacrifice à la déesse Ishtar en devenant l'épouse ou le mari de tout le monde et ainsi se donner une place dans la société ; ceci n'exclut pas les autres civilisations où comme dans la société Grec l'une des civilisations les plus misogyne ou les prostituer étaient généralement des esclaves et n'avaient aucun droit ; ainsi que la société arabe à l'époque anti-islamique ou la répudiation d'une femme par son mari la laissant sans droit se trouver dans l'obligation de se prostituer pour subvenir a ses besoins ainsi qu'a ceux de ses enfants... Même dans le christianisme ancien, le jésus des évangiles avait une attitude très personnelle avec les prostituées qu'il traitait amicalement et qu'il donnait en exemple de foi : "en vérité je vous le dis les publicains et les prostituées arrivent avant vous au royaume de dieu" même au moyen âge la prostitution était considéré comme naturel, on trouvait même des bordels possédés par des monastères ou des chapitres ils affirmaient même que les prostituées attirantes pouvaient convaincre les jeunes gens de se détourner de l'homosexualité.
A l'époque même si elles n'avaient pas tous les droits elles n'étaient pas marginaliser mais bien intégrer dans une société ou elles avaient elles aussi leur rôle à jouer.
Aujourd'hui le monde à évoluer et même si elles sont toujours la ça reste un sujet tabou et on leur prête aucune attention... Que vous les jugiez nécessaire ou pas cela ne changera rien à leurs présence elles ont toujours étaient la et elles y seront bien après vous... Y'en a celle qui le font par obligation et y'en a celle qui le font simplement pour l'argent elles font de ce travail leur métier leur spécialité elles n'apportent pas que du sexe dans la vie d'autrui elles sont l'amie, la mère protectrice ou bien la femme tant voulu ou la maitresse adorée de leurs clients.
Sachez qu'elles devraient elles aussi avoir des droits... Elles devraient être éduquée a passer des examens de dépistage de maladies sexuellement transmissible elles pourraient aussi décider de l'endroit ou elles travailleraient et dans des conditions respectable on devraient plus les discriminer parce qu'elles n'ont pas à avoir honte c'est un travail comme tous les autres et elles l'ont choisit ; ceux qui devraient plus tôt avoir honte c'est ses personnes qui vont acheter leurs services, elles devraient être assuré contre le chômage avoir une assurance médicale, devraient être protégés par la loi de différentes formes d'agression physique soit elle ou verbale... Bien que ces droits existent déjà dans quelques pays elles restent malheureusement inappliqué ; donc je fais appelle à vous jeunes gens pour que vous appuyez les programmes éducatifs pour le changement de l'attitude sociale envers elles et aider le public a savoir que le client joue un rôle crucial dans le phénomène de la prostitution un rôle qui est généralement ignoré.


PS : quand je dis prostituées je fais références aux femmes comme aux hommes car y'a aussi des hommes qui le font et j'ai autant de respect pour eux que pour les femmes.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par psylock le 30/05/2009 11:27:23
Certe tu as raison mais, un terme dicriminant et RACIAL ???
RACIAL?? , vraimment alors dit moi de quelle race est une pute sinon humaine ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par crazyrousse67 le 30/05/2009 12:06:11
Ce que tu dit n'est pas faux même si je ne suis pas tout a fait d'accord avec tout. C'est important de considérer ce métier comme les autres, qu'elles/ils soient protégés comme tous les travailleurs. Mais à la fin de l'article, je n'ai pu m'empêcher de penser: " il manquerait plus d'ouvrir une école pour devenir prostitué".
Voila ma réaction instantané apres la lecture de ton texte.
tchou !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: prostituée... pourquoi pas
Posté par flougaussien le 30/05/2009 15:05:25
La prostitution n'est pas un "métier". Aucune autre activité n'implique de louer les parties de son corps les plus intimes, les plus fragiles. La prostitution, c'est l'enfer dans 99% des cas. C'est un véritable esclavage moderne qui prend énormément d'ampleur actuellement au niveau international, que ce soit non filmé (prostitution classique) ou filmé (porno).

A mon avis il est impossible que la prostitution devienne un "métier" sain, qui se passe dans de bonnes conditions pour la personne prostituée, en tout cas sûrement pas dans notre société capitaliste sans éthique. Quand on est dans l'intimité de la chambre, le prostituant ( "client" ), celui qui paie, fera toujours ce qu'il veut. Il y aura toujours de l'égoïsme parasite, de la haine, de l'irrespect, de la torture, du non-consentement.

Par contre tu as raison de dire que c'est le prostituant qu'il faut dénigrer, et non pas la personne prostituée. Les prostitué-e-s, pour la plupart, vivent déjà en enfer et sont complètement détruit-e-s, pas la peine d'en rajouter une couche... Mais pourtant, "pute" est un insulte, effectivement. Je crois qu'à la base ça vient des prostituants, qui voient la souffrance qu'ils imposent aux prostitué-e-s, mais qui ne veulent pas se remettre en question. Une solution, pour ne pas souffrir de la culpabilité, est de faire diversion et de rejeter la culpabilité sur les autres : voilà pourquoi, à mon avis, les prostituées sont haïes : comme ce sont elles les "méchantes", les prostituants seraient donc les "gentils". Pratique. Sauf qu'à mon avis ça ne les rend pas plus heureux pour autant, puisqu'une relation n'est utile que si les deux personnes sont consentantes, désirent vraiment avoir cette relation, et ne sont pas forcées par l'argent ni par un proxénète. Dans le cas contraire, ça n'engendre que frustration et souffrance. Faudrait leur faire comprendre ça.

Les pays du nord de l'Europe, où les femmes ont plus de droits que chez nous, pénalisent les prostituants, et ça marche pas mal : il y a moins de prostitution, donc moins de gens exploités...

Modifié le 30/05/2009 15:07:49

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par tchit le 30/05/2009 19:49:08
Quel article de merde...

C'est mal ecrit et sans reflexion. Tu ne parles meme pas des nombreux pays ou la prostitution est legale...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par cdizen le 30/05/2009 22:14:23
1) J’ai vécu deux années en Algérie en tant que coopérant … J’ai à peine connu une surveillante d’un lycée qui vivait européanisée, se voulait « moderne ». La police a réussi à l’incarcérer pour un prétexte quelconque. Elle a été violée par tout le personnel de la prison. Je ne sais pas du tout ce qu’elle et devenue. Ou est-elle décédée ? Tuée par ex. par des islamistes ? Ou prostituée … ?

2) La prostitution normale ou mentale (subie) ….

Prêter son cerveau uniquement contre rétribution, c. à d. dans la perspective imposée par le patron payeur et exploiteur, comment cela s’appelle-t-il ?

Prêter son sexe pendant quelques minutes, voire heures par mois et louer son cerveau pendant 40 ans (si on a de la chance), est-ce la même chose ? !

En plus, le fait d’accepter de fabriquer ou confectionner des articles, des matériaux, que l’on sait parfois de mauvaise qualité ou toxiques ou dangereux (v. tous les articles superfétatoires, voire inutiles, qui alimentant la société de consommation, etc.) pour un salaire, donc pour de l’argent, ne devrait-il pas faire réfléchir tous les salarié(e)s et peut-être changer leurs hâtifs jugements …. ?

Quant aux cadres, managers, PDG, patrons, qui sont prêts à tous les excès pour de l’argent, échappent-ils à la prostitution mentale ?

* Les uns et les unes subissent leurs sorts, les autres les organisent et surfent dessus.

** Beaucoup affirment que prêter une partie de son corps est bien plus grave que le cerveau ! OK !

Mais encore !
Les dégâts sont-ils comparables ? ! Et dans quel sens ? !

*** La planète ne risque-t-elle pas de connaître une « fin d’ère »prochaine, avant la fin du siècle, à cause des productions toxiques, des pollutions engendrées sans fin par ces cerveaux ? !

Qui sont les responsables ? N’est-ce pas les cerveaux ? De ces prostitué(e)s mentaux/tales ? !

3) Je terminerai en pensant pleinement à cette jeune femme qui ne demandait qu’à vivre comme une femme et non pas en tant qu’esclave soumise dans sa cuisine à la merci du maître mâle …

4) Suis-je trop excessif ?

Oui si je repose mes pieds sur terre !

**** En effet, notre caractéristique est de confondre les mots et les choses !

Depuis des millénaires nous nous prenons pour des « hommes » alors que nous ne sommes que des « homo sapiens » !

Quelle est la différence ? Elle est très simple !

L’expression « dignité humaine » ne souffre pas de séquençage !

Un « homme » (vrai) ne peut ou n’accepte de vivre que dans la dignité ! C’est son « néocortex » qui dirige son comportement !

Symétriquement, l’homo sapiens est agi par le cerveau des émotions (chargé de la quête des plaisirs et de manière analogique) et par le cerveau reptilien où s’exerce l’instinct de survie !

ETC ! ! !

C. Q. F. D. ? Oui/non ? !

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par thom le 01/06/2009 12:33:33
travailler c'est precisement preter une partie de son corps contre retribution...
son cerveau quand on est un ingenieur...
ses bras, ses jambes, ses muscles quand on est un ouvrier de base...
donc, aucune difference avec la prostitution!!...
le probleme c'est la moralité, un concept religieux a la base...qui considere l'acte sexuel differement du travail classique...
mais la religion n'a aucune valeur universelle a imposer a la société toute entiere. ce n'est donc qu'un point de vue.

les prostitué(e)s font un travail remarquable qui devrait etre protégé (pour ceux et celles qui pratique volontairement ce métier, bien sur!!!)
car sans cela, du fait de l'hypocrisie qui regne dans la société (ou on fait le contraire - en cachette - de ce qu'on dit - officiellement - pour avoir honneur et plaisir sans perdre l'un ni l'autre), on finirait par avoir une recrudescence de viols...ce serait catastrophique!...
il y a des gens qui sont célibataire et que les canons de la beauté rejette méchamment...ces gens la ont aussi droit a avoir une sexualité...meme si malheureusement il faut payer pour ca!...
voila l'extreme utilité de la prostitution!
thom

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: prostituée... pourquoi pas
Posté par flougaussien le 01/06/2009 16:01:03
Thom, je te conseille d'aller louer ton anus plusieurs fois par jour pour des gens que tu ne choisis pas et que tu ne désires pas. Tu vas voir si ça ne te détruit pas, et ce d'une façon bien plus puissante que dans n'importe quel autre "travail".

Ce n'est pas une question de puritanisme ! C'est juste que tout ce qui est sexuel, ça détruit énormément si c'est mal utilisé, aussi bien physiquement que psychologiquement.

Et pour l'histoire des violeurs, à mon avis c'est plutôt le fait que la prostitution existe, entre autre (on peut aussi citer les pubs sexistes, les contes sexistes, la télé sexiste et la porno, par exemple, qui amplifient et formatent les désirs des hommes), qui génère les viols. En effet, les prostitué-e-s sont, pour la plupart, des femmes. Ce sont des femmes dont le corps est disponible. Il suffit de payer, et hop, on a sa petite viande à soi pour une heure ou deux. Une vrai propagande pro-viol, à mon avis. C'est complètement mensonger par rapport à la réalité : ça ne se passe pas comme ça avec les gens qu'on (est obligé de) respecte(r). Faut apprendre à contrôler ses pulsions (pour la plupart formatées par le système). La plupart des femmes le font, et pourtant elles ont autant de désirs sexuels que les hommes. C'est surtout une question d'éducation/formatage. Et vive la masturbation !

Ceci étant dit, je suis contre le travail non épanouissant, et c'est pour ça qu'actuellement je ne travaille pas. Mais la prostitution, c'est au delà, c'est le cran au dessus. C'est pire que tout le reste.

Modifié le 01/06/2009 16:07:45

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par tchit le 01/06/2009 21:46:26
flougaussien : ah te revoila toi avec ton "le porno genere les viols". Tellement ridicule...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par airbague le 10/06/2009 19:20:11
Je n'ai pas tout compris au débat. Mais il me semble que l'article ne fait pas l'apologie de la prostitution mais explique à quelle point elle est ancrée dans notre société. Et soyons honnête, on empéchera pas les gens d'aller aux stades pas plus que de faire appel à la prostitution. Quelque soit la maniére dont elle existe. Alors si au moins on pouvait leur garantir comme en allemagne (maisons closes reconnus par l'état) des conditions de vie décentes, un suivi médical et un certain éloignement de la violence. J'ai l'impression que c'est moins hypocrite et que ça régle plus de pb.
Ah, si vos réponses ont pour simple contenaces d'être insultantes et étroites en termes de réflexion, eh ben, rien .... liberté ... Egal ...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par flougaussien le 12/06/2009 04:52:30
Airbague > Je pense au contraire que la prostitution n'est pas une fatalité. Il faut surtout éduquer les gens (les hommes surtout, puisqu'en général ce sont eux les prostituants) différemment.

En Allemagne, la prostitution est autorisée et règlementée par le système : rien n'a changé par rapport à avant, d'après ce que j'ai lu, mis à part que c'est devenu un business comme un autre. Avant l'esclavage sexuel était vaguement interdit mais ça se faisait quand même plus ou moins discrètement ; maintenant l'esclavage sexuel est légal. Et c'est tout. D'après ce que j'ai lu les prostitué-e-s sont toujours dans la même mouise qu'avant : leurs conditions n'ont pas évolué. Le principe de louer son sexe est de toute façon ultra violent, peu importe ce qu'il y a autour.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par airbague le 12/06/2009 13:04:17
flougaussien > Je crois que t'as malheureusement raison sur les maison closes. Alors, la question vraiment difficle c'est on en sort commun ? J'ai pas de chiffres mais j'imagine que c'est une situation qui entraine le brassage de millions d'euros. Entre les clients qui a tort ou a raison sont honteux et n'agiront jamais, les pouvoirs publics qui laisse faire, les prostitués qui sont enfermés dans ce sytéme et n'ont souvent plus d'autres choix pour survivre, et ceux qui les exploitent ...
ça semble cadenacées de partout, avec en plus l'appauvrissemnt de la société et l'apparition de nouveaux réseau de prostitués. On trouve même ça cool d'arrondir ces fin de mois ainsi, dés fois.
Je veux penser comme toi que ce n'est pas une fatalité, mais il faudra une forte volonté de progrés en ce domaine. La guerre en europe était aussi inscrite dans notre histoire, ça a changé. La cigarette dans nos habitudes, ça change. Alors pourquoi pas la fin de l'esclavage charnel et de la prostitution dans un avenir proche ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: prostituée... pourquoi pas
Posté par souha007 le 12/06/2009 13:52:26
flouqaussien :
ce que tu n'arrives malheureusement pas a comprendre c'est que que tu aprouves ou désaprouves ce boulot ça ne changera rien au fait qu'il existe quand meme...toutes les prostituées ne sont pas toujours victimes , si elles ont choisit de louer leur 'anus' commle tu l'as dit c'est leur choix; ton jugement ou ta façon de voir ne fera rien à l'affaire.merci d'avoir lu mon article et d'y avoir posté des commentaires ça me fait plésire. a+

Modifié le 04/07/2009 16:35:14

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par airbague le 12/06/2009 15:13:26
c'est faux, on a désaprouvé l'esclavage depuis des siècles et il s'est réduit de ce fait. J'ai confondu ici idées ou idéal. Ou j'ai mis dans le désordre ce qui reviens au même. Je suis l'esclavage tout comme je suis contre la prostitution; ça existe encore a travers le monde ! ça ne change rien a l'importance d'être contre.
On est pas prêt de voir la fin de la prostitution alors l'encadrement est un mieux, peut être même un progrés. je suis prêt a l'accepter mais ce n'est pas idéal.

Autre point, qu'on arrête de stigmatiser les clients ce serait bien. On vit dans un monde, dur âpre. certains traversent des déserts affectifs rudes pour multiple raison. La prostitution existe aussi par ce que certains clients sont des victimes d'un monde souvent amorale ou tout est compétition.
La technologie est un toujours en progrés, le progrés, le vrai, l'humaniste est en stand by voir pire. Même dans une discussion, (et excusez moi, j'ai trouvé trés constructeur ce qui a étais dit ici), on est plus dans la joute verbale que dans l'échange.

PS : désolé d'en remettre une couche ton article de début est trés bien, mais tu es contre ou pour la pollution effréiné. Par ce que je voudrais t'apprendre un truc, ça change quelque chose si t'es contre, toi déjà tu changes. Merci pour ton article

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par tchit le 12/06/2009 19:42:53
Le probleme c'est que les prostituees "a l'ancienne" font des manifs pour reclamer des droits et qu'on ne denigre pas leur "metier"

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: prostituée... pourquoi pas
Posté par flougaussien le 13/06/2009 05:08:19
Souha007:
Je ne suis pas d'accord pour parler de "choix". Peut-être que 1% ont vraiment le choix, mais pour les 99% non, ils-elles n'ont pas le choix. Il ne suffit pas qu'il y ait un échange de monnaie pour que ce soit leur choix. Quand tu grandis dans un pays ou un milieu qui ne te donne aucun horizon social autre que femme de ménage ou prostitution, quand tu es persuadé-e d'être une merde parce que ton entourage est machiste, quand tu t'es fait-e violer dans ton enfance ou adolescence (d'après ce que j'ai lu, la plupart des prostituées ont été abusé-e-s sexuellement durant leur enfance)... sans parler de quand on te kidnappe puis qu'on te fait changer de pays et qu'on te vole ton nom (dorénavant tu t'appelles "Sandra" !) et qu'on te confisque tes papiers d'identité... A cause tout ça, je ne pense pas qu'on puisse parler de choix. Les médias de masse voudraient nous faire croire que c'est leur choix, que tout le monde est libre et tout. Mais le milieu dans lequel tu grandis, ça peut carrément réduire ta panoplie de choix, par rapport à quelqu'un-e qui a grandit dans un milieu plus épanouissant. Si on va chercher la plupart des prostitué-e-s dans les pays les plus miséreux, ce n'est pas un hasard.

Tchit:
J'ai été à une conférence il y a peu, sur "l'industrie du sexe" (je préfère dire "industrie de l'esclavage sexuel" ou "industrie du viol", perso), et il y avait des gens (deux hommes et une femme) dans la salle qui parlaient au nom d'un groupe destiné à revendiquer la prostitution comme un "métier", qu'on leur laisse faire leur "métier". Ces gens disaient eux-même qu'ils-elles sont ultra minoritaire dans la prostitution. Et els se plaignaient que les médias les censurent. Moi je trouve au contraire que les médias de masse leur donnent beaucoup la parole. Sachant qu'els ne représentent pas du tout la masse des prostitué-e-s, je trouve ça très louche.

Airbague:
En ce qui concerne les chiffres, je ne les connais pas non plus, mais j'ai entendu dire, dans la conférence dont je parle plus haut, que "l'industrie du sexe" (prostitution uniquement, si j'ai bien compris, c'est a dire non filmée, donc sans la porno) au niveau mondial, a dépassé en chiffre d'affaire l'industrie de l'armement et l'industrie de la drogue. Première position. Carrément. Avant la guerre et la drogue. Et c'est en forte expansion actuellement. Donc je suppose que ce n'est pas des millions mais plutôt des milliards d'euros, voire le cran au dessus peut-être.

Par contre tu n'es pas pour stigmatiser les "clients" ? En Suède le "client" (prostituant) est pénalisé il me semble (il-elle doit payer une amande, je crois), et la prostitution a bien baissé. Moi je pense que ce n'est pas rendre service aux gens d'aller se "consoler" auprès de quelqu'un-e qui ne le souhaite pas voire qui les hait. C'est juste renforcer la boucle de la haine, et je ne pense pas que les prostituants soient heureux ni épanouis après ça. Quand tu sais que tu profites du corps de quelqu'un-e qui n'a pas vraiment le choix et qui ne te désire pas, te sentir coupable est la moindre des choses, je pense.

Les femmes vivent dans le même monde dur que nous, et la plupart d'entre elles ne vont pas se "redorer le blason" en allant dominer des prostitué-e-s. Après, tu vas peut-être me dire que les hommes ont davantage besoin de sexe (avec autrui) que les femmes, et c'est un cliché très répandu, mais c'est faux. C'est une question d'éducation. Moi je suis un homme et je n'ai pas de rapports sexuels (avec des personnes autre que moi) depuis quelques temps, et pourtant je ne pense pas être malheureux. Pour résister à la violence du monde, j'ai décidé d'essayer au maximum refuser ses règles de merde, de ne pas me laisser enfermer dans une vie qui ne me correspond pas (qui ne me permet pas d'être heureux), plutôt que de suivre le modèle, croyant que je n'ai pas le choix, et de compenser avec les trucs pourris basés sur la domination/compétition qu'on me tend hypocritement sur un plateau d'argent. "Je suis dominé/malheureux à mon boulot ou dans ma vie de couple, donc je domine la prostituée", c'est un peu la même chose, selon moi, que "On m'a tapé, alors je tape sur ceux qui sont plus faibles que moi".

Comme toi, je suis de plus en plus allergique à la compétition. On ne nous apprend pas à agir "avec", mais seulement "contre" ou "sur". Je trouve ça vraiment dommage. Sinon, pour résister à la "dureté" du monde, j'essaie de rester moi-même. Et j'essaie aussi de voir les choses belles. Et aussi, j'ai décidé de ne pas céder à la peur organisée par la crise : je fais mon truc et puis voilà, au moins j'aurai rien à me reprocher.

La prostitution, ça va pas se régler tout de suite, en effet, tel que c'est parti. C'est d'autant plus difficile, à mon avis, que la plupart des dirigeants en profitent. Et ce n'est pas un hasard si ce sont les pays du nord de l'Europe, actuellement, qui tentent de faire entendre leur voix en défaveur de la prostitution, sachant que ces pays sont moins machistes que les nôtres.

Modifié le 13/06/2009 05:13:37

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par tchit le 13/06/2009 05:12:46
flougaussien : c'est la difference entre les esclaves sexuelles (de veritables esclaves) et les "traditionnelles" a savoir des femmes qui ont choisi de faire ce travail. On baigne dans la misere et dans un monde terriblement triste je suis d'accord, mais si elles revendiquent ce droit, tu peux decider pour elles ?

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: prostituée... pourquoi pas
Posté par flougaussien le 13/06/2009 05:37:39
Tchit:
En règle générale, il faut prendre la parole des prostitué-e-s avec distance, car bien souvent elles ne sont pas libres de dire ce qu'elles pensent vraiment (pression du proxénète derrière, ou bien simplement on n'a pas envie de dire qu'on a une vie de merde, d'autant plus que par protection - pour survivre - on s'est souvent persuadé-e que ça va). Après, peut-être qu'il y en a effectivement qui sont heureuses comme ça, si elles peuvent choisir de coucher uniquement avec des gens qu'elles désirent.

Les prostitué-e-s qui revendiquent leur "métier" sont déjà très minoritaires sur la masse des prostitué-e-s, et si on se dit que pour les raisons que je viens d'évoquer certaines d'entre elles disent ça en mentant ou par dépit, il ne reste vraiment pas grand monde. La majorité à raison quand il s'agit d'élire un-e président-e préselectionné-e par des lobbyings en amont et qui a eu plein de pub puisque les médias de masse sont dans son camp, mais la majorité des prostitué-e-s n'a pas raison quand il s'agit de lutter contre ce business esclavagiste ô combien lucratif. Bizarre.

Sinon, à propos des prostituées "traditionnelles", pour moi c'est la même chose. Ce sont des prostituées, quoi. Il faut voir comment on éduquait les femmes avant, c'était pas la joie. Ces femmes-là n'avaient sans doute pas vraiment le choix ; pareil qu'aujourd'hui. Milieu familial pourri, abus sexuels dans l'enfance, masochisme induit à cause d'une mauvaise image d'elles-mêmes, etc. Peut-être que les hommes dans l'ensemble étaient un peu moins violents qu'aujourd'hui envers elles, puisqu'il n'y avait pas le modèle de la porno sexiste, mais bon, rien que le fait de louer son sexe à des gens que tu ne désires pas, ça te bouzille la gueule en moins de deux.

Modifié le 13/06/2009 05:41:33

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par tchit le 13/06/2009 08:50:22
flougaussien : ca peut te surprendre, te choquer et te paraitre insense vu que t'es un peu obtus sur le sujet et tu penses toujours etre plus au courant que les femmes elles-memes, mais pour certaines prostituees il y a une fierte feministe qui existe... Oui oui, feministe.
Je dis ca je dis rien..

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par flougaussien le 13/06/2009 17:04:43
Tchit:
Pour moi ce ne sont pas des féministes. Il ne suffit pas de se dire féministe pour l'être. Pour moi ces gens ne sont pas vraiment libres, ou alors si jamais els le sont, alors els sont très égoïstes (dans le mauvais sens du terme).

On ne peut pas être féministe en étant pour une "coutume" machiste et patriarcale par essence. C'est comme en écologie : on ne peut pas être écologiste en étant pour la croissance de la production exponentielle (capitalisme).

Quant à ce que tu me dis à propos du fait que je parle au nom des femmes alors que je suis un homme, et bien je te dirais que tu fais la même chose. Effectivement, j'aimerais bien que davantage des femmes parlent ici comme nous. Ça fait très patriarcal ce qu'on fait tous les deux : on parle à leur place. M'enfin bon, si une femme formatée et égoïste (dans le mauvais sens du terme) à la Ovidie intervient, je ne lui accorderai pas beaucoup de crédit, perso.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par innamoramento2 le 16/06/2009 12:32:38
Je ne vois pas le lien entre "égoïste" et libérée...

Pour ce qui concerne la prostitution, je dirais que les hommes qui y ont recours ne sont pas forcément tous des brutes épaisses qui réclament soumission, sodomie et éjaculation faciale.
Certains hommes se rendent chez les prostituées pour assouvir un besoin, combler une solitude, entrer en dialogue avec quelqu'un.
Je peux concevoir qu'un homme ait l'envie de se faire plaisir avec une partenaire, qu'il paie avec de l'argent (ce qui dans une autre relation peut se transformer en dons de cadeaux).

Pour ce qui concerne la personne-même de la prostituée, je crois qu'il existe une certaine accoutumance à la tâche.
Souffrance au début sans doute, habitude ensuite. La violence physique n'est pas systématique, la prostituée peut porter plainte, comme elle peut accepter le jeu.

Il sera difficile pour elle de changer de statut car l'argent de la prostitution est facilement gagné.
Certains diront : "elle doit payer d'abord son proxénète", de fait, le proxénétisme existe mais il est interdit par la loi.
Dénonçons donc les félons !

Là où il y a vice, c'est quand elle ne peut plus avoir de plaisir lors d'une relation sexuelle,
c'est ce qui différencie selon moi, la prostituée de la femme libre.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par souha007 le 04/07/2009 16:45:33
flougaussien:
ok je suis d'accord avec toi...mais avoue que si la prostitution est considérée comme un metier ça voudra dire qu'elles-ils auront des droits donc plus de proxénetes plus de personne qui profiterons de la faiblaisse des autres car elles auront leur mot à dire elles seront protégées par la loi si y'a abus ou quoi que ce soit d'autre...et ces gens la qui n'ont aucune conscience reflechiront à deux fois avant de profiter des personnes pauvres...et c'est la qu'on pourra parler de choix...un vrai cette fois si.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Prostituée... Pourquoi pas
Posté par flougaussien le 04/07/2009 17:57:20
"Pour ce qui concerne la prostitution, je dirais que les hommes qui y ont recours ne sont pas forcément tous des brutes épaisses qui réclament soumission, sodomie et éjaculation faciale."

> Rien que le fait de louer un corps c'est violent. Le désir ça doit être réciproque, sinon ça détruit.

"Il sera difficile pour elle de changer de statut car l'argent de la prostitution est facilement gagné."

> Et qu'elle n'a pas d'autre alternative, dans la plupart des cas.

"ok je suis d'accord avec toi...mais avoue que si la prostitution est considérée comme un metier ça voudra dire qu'elles-ils auront des droits donc plus de proxénetes plus de personne qui profiterons de la faiblaisse des autres car elles auront leur mot à dire elles seront protégées par la loi si y'a abus ou quoi que ce soit d'autre...et ces gens la qui n'ont aucune conscience reflechiront à deux fois avant de profiter des personnes pauvres...et c'est la qu'on pourra parler de choix...un vrai cette fois si."

> C'est ainsi en Allemagne, et d'après ce que j'en sais, c'est pas la joie. Pas du tout, même. De l'esclavage sexuel légal, quoi.

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143