Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Un jeune trader, victime d'une manipulation par des financiers véreux,
Posté par lorna le 29/08/2009 17:50:01
"Évadé de prison, Alexandre est désormais Christopher Dantès. Camouflé sous cette nouvelle identité et sous un nouveau visage, et aidé par Isaac et Sarah, il met en place un plan aussi méthodique qu'implacable pour se venger de la machination dont il a été victime. Les rôles semblent alors s'inverser et le jeune trader, autrefois marionnette de la bande du BGCI, devient un maître du jeu redoutable pour ses proies. Pour Christopher, il s'agit désormais de mener son plan à terme, avant que son passé ne le rattrape... " (Présentation Dargaud)


Sur le rythme d'un album par an, la série événement Dantès s'enrichit d'un troisième volume avec Le Visage de la vengeance. Comme pour les deux premiers tomes, le scénariste de séries déjà fameuses comme La Croix de Cazenac ou encore du Chant des Malpas, Pierre Boisserie, s'est associé au chef du service financier des Echos, Philippe Guillaume. Ce dernier apporte sa connaissance des milieux financiers, rendant ainsi très crédible le scénario concocté. Celui-ci prend encore plus de relief dans une actualité marquée par la crise financière et bancaire.


Le scénario s'appuie également sur une œuvre moins contemporaine, celle d'Alexandre Dumas Le Comte de Monte-Christo. Les auteurs en font une adaptation très libre, mais certains motifs avec l'œuvre originale apparaissent au fil des pages. Après les années d'empriseonnement du jeune trader dans le deuxième tome, s'est le début de la vengeance qui nous est conté ici. Comme le Comte de Monte-Christo, change d'identité pour devenir Christophe Dantès et avancé ses pions de manière masquée... Aidé par Sarah et Isaac et malgré les doutes qui l'assaillent, il met en place son plan pour punir tous ceux qui l'ont trahi ou abandonné vingt ans plus tôt. Les six tomes prévus pour constituer l'ensemble du récit promettent une histoire au souffle épique et aux rebondissements nombreux (dès cet album, on sent qu'une brouille est possible entre les alliés d'Alexandre) comme les aimaient Alexandre Dumas.


Pour illustrer cette histoire contemporaine, le trait réaliste de Juszezak fonctionne à merveille. Le dessinateur est aussi à l'aise avec les belles expressions de visage que dans la réalisation des décors parisiens. Les couleurs de Juliette Nardin apportent la dernière touche à cette grande réussite.


Le rythme sur lequel sont menés les trois premiers tomes est très prometteur. Après la machination, l'emprisonnement, et la mise en place du plan, la vengeance implaccable va s'accèlérer de manière fatale...


Série : Dantès
Titre : Le Visage de la vengeance
Auteur : Juszezak / Boisserie / Guillaume
Editeur : Dargaud

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 179 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲