Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Juste elle
Posté par jessica-w le 19/06/2010 00:00:01
Il était là, à leur point de rendez-vous habituel. Si il avait su, il aurait certainement préféré que sa montre soit déréglée ou bien se casser une jambe dans l'escalier. Pourtant rien de tout cela n'était arrivé. Le cœur heureux, le sourire aux lèvres, le jeune homme avait fait un kilomètre pour la serrer dans ses bras. Il la voyait arriver. L'excitation monta en lui. Même de loin, même si la pluie gênait la vision, il aurait pu la reconnaître entre mille. Elle était belle et d'un nature très souriante. D'ailleurs, c'est grâce à son sourire qu'il tomba sous son charme. Aujourd'hui, elle ne souriait pas. Lui perda aussi sa gaieté. Il avait peur. Elle fut simplement désolée et l'embrassa sur la joue une dernière fois. Il perda son cœur tout entier. Elle lui avait volé. Si seulement, elle aurait pu le lui laisser. De toute façon, il n'en aurait rien fait de plus sans elle. Dans l'instant où elle était partie, il n'avait pas compris pourquoi. Maintenant, il errait sous la pluie mélangeant les gouttes d'eau avec se pleurs. Beaucoup de question se posaient mai aucune n'avait de réponse sensée. Plus tard, il comprit. Oh non, il aurait mieux fait de ne rien savoir. Son courage lui avait permit de demander à la jeune fille, toute la vérité. Il avait le droit de savoir. Elle lui avoua tout. Un autre garçon ! C'était un autre qui avait pris sa place. Comme si, elle lui avait planté un couteau en plein cœur. Il laissa échapper sa rage, l'insulta. Elle ne disait rien. Elle le méritait. Il avait mal. Il était malheureux. Lui, qui aurait tout fait pour elle. Elle, qui était tombée si vite amoureuse. Pourquoi ce garçon ? Qu'avait-il de plus que le premier ? Elle-même ne savait pas. Puis, lui qui était si gentil venu s'excuser pour les méchancetés qu'il lui avait dit sous l'effet de la colère. Elle lui dit que ce n'était pas la peine, qu'elle comprenait. Sa réponse fut "  On fait du mal aux gens qu'on aiment.  " Elle pleura. Elle s'en voulait. Elle se demandait pourquoi elle ne l'avait pas choisi. Devant les choix à effectuer, elle se sentait faible et se demanda si elle avait fait une erreur. "  Il n'y a pas d'erreurs, juste des mauvais choix ". Avec le temps, elle prit du recul. Vivre au jour le jour sans se soucier du passé c'est-ce qu'elle voulait vraiment. Elle voulait l'oublier. Elle avait mal d'avoir fait du mal. Elle ne voulait plus pleurer. Mais, il était toujours là. Si il avait laisser tomber son amour dès le début, elle aurait pu passer à autre chose. Mais il ne voulait pas l'abandonner. Elle avait son cœur. Il voulait le récupérer et au passage emprunter le sien. Elle ne put l'oublier. Pour le consoler, elle fut présente pour lui. Elle ne l'oublia pas, non. Elle l'aima. Aussi fort que l'on puisse aimer un ami. Lui aussi l'aima mais différemment. Aussi fort que l'on puisse aimer son premier amour. Elle fut naïve de penser qu'au fur et à mesure, il la considèrerait comme une amie simplement. Il fut bête, lui, de croire qu'elle reviendrait. Bientôt, elle comprit son objectif. L'amitié, lui, il n'y pensait même pas. Il l'a voulait, elle et rien d'autre. Pourtant elle lui avait bien expliqué qu'il n'y aurait plus rien entre eux. Mais il s'en fichait. Il l'a voulait et aurait tout fait pour elle. Même lui décroché la lune si il avait pu. Elle était déjà à quelqu'un d'autre. Elle devait le laisser, l'abandonner. Sinon il ne pourrait s'empêcher de l'aimer. Elle ne voulait pas pourtant. Elle se sentait bien avec lui. Il l'a faisait rien tout le temps mais à quoi bon rester si il ne savait pas juste l'adorer. Elle s'éloigna petit à petit et lui, devena encore plus présent. Elle en avait marre de ses appels répétitifs. Elle s'énerva, pleura. Elle voulait juste l'oublier. Elle le supplia de la laisser tranquille. Elle suprima toutes ses photos, son numéro de téléphone. Ils ne se parlèrent plus. Mais ils savaient aussi bien l'un que l'autre qu'ils ne s'oublieraient jamais...

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 129 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲