FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
124 connectés : 0 membres et 124 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Whaligoë
Posté par lorna le 04/02/2013 00:00:02
"En 1815 à Whaligoë, petite bourgade nichée au coeur de l'Écosse profonde, deux des adolescents du village bravent les interdits en s'embrassant secrètement sur le site sacré des Craighorns, conformément à un vieux rituel gaëlique, pour matérialiser leur engagement l'un envers l'autre pour l'éternité. Douze ans plus tard, en chemin vers le nord, un écrivain en panne d'inspiration, Sir Douglas Dogson, et sa maîtresse toxicomane Speranza font halte par hasard à Whaligoë. Le couple bat de l'aile et Lord Douglas caresse l'idée du suicide lorsqu'il entrevoit, dans le cimetière qui jouxte l'auberge, une jeune fille spectrale qui s'allonge sur les tombes... " (Présentation Casterman)


Yann revient en ce mois de février avec une nouvelle série Whaligoë. Dès les première planches, nous nous retrouvons dans un paysage de landes perdues, battues par le vent. Un décor qui nous rappelle immédiatement les BD qu'il signe d'habitude sous le pseudonyme Balac. Utilisé originellement pour le premier tome de la série Sambre, Yann l'a réactivé pour la série Le Sang des Porphyre. Il s'agit à chaque fois de grande histoire romantique, d'histoire familiale torturée et entourée de mystères... Genre que semble retrouver notre fameux scénariste avec Whaligoë.


Dans ce premier tome, Yann pose le cadre et les personnages. Pour l'instant, le lecteur reste dans le brouillard et ne voit pas où on veut l'emmener. Mais si l'action risque de s'accélérer dans le second album, le premier se démarque par les dialogues acérés imaginés par Yann. Celui-ci agrémente le récit de nombreuses joutes verbales entre l'écrivain en manque d'inspiration et la gente féminine, que ce soit son amante un peu flétrie, et la jeune et piquante Emily.


Yann a confié le graphisme de ce diptyque à la jeune dessinatrice, Virginie Augustin, qui s'est déjà illustrée avec Alim le Tanneur (chez Delcourt). Yann résume parfaitement le trait de cette dernière : "Pour Whaligoë, il fallait un dessinateur conjuguant deux talents opposés : un certain Classicisme suranné dans le traitement narratif, afin de rendre crédible un récit très statique où l'action la plus violente se dissimule dans des joutes verbales d'apparence feutrée et, d'autre part, un traitement graphique original et contemporain, jouant sur un style acéré, épuré et stylisé, afin d'éviter de tomber dans le mièvre, le léché ou pire, le pompier... " Ajouter à cela les belles couleurs réalisées en collaboration avec Fabien Alquier, et vous obtenez un album de belle facture nimbé à souhait de mystère.


Titre : Whaligoë
Auteurs : Yann - Virginie Augustin
Editeur : Casterman

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143