Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Faire du stage,bénévolat ou de l'humanitaire au togo(afrique)
Posté par assomhjvd le 09/05/2018 16:08:05
FAIRE DU STAGE,BÉNÉVOLAT OU DE L'HUMANITAIRE 2018-2019 EN AFRIQUE

Bonjour!

Vous êtes étudiant(es) ou groupe d'étudiants,groupe de scoutes,groupe d'amis, désireux d'effectuer une mission humanitaire, votre stage à l'international dans un pays en développement, faire un stage d'études, stages conventionnés ou non, vous recherchez un stage afin de rédiger votre tfe ou mémoire, vous avez ce désir d'aller apprendre, de découvrir et de partager des connaissances...

Vous êtes une association, une ONG, porteuses de projets à réaliser en Afrique, vous êtes à la recherche d’un partenaire pouvant vous aider sur le terrain afin de concrétiser ces derniers…

Nous sommes disponibles pour vous accueillir sur l'une de nos missions de solidarité ou de volontariat international. Chaque année, nous renouvelons l'équipe de volontaires internationaux autour de nos missions de volontariat, camps chantiers solidaires, projet de développement local au Togo.
En Printemps; été ; automne ; hiver vous avez la possibilité de partir avec MHJVD en groupe ou en famille durant la période de votre disponibilité.

Vous êtes les bienvenus au Togo en Afrique avec MHJVD, Association de solidarité internationale et de développement qui vous donne l'opportunité de réaliser ce rêve.

Vous avez la possibilité de faire une mission humanitaire de 2 semaines, 3 semaines,1 mois, voir plus sur un projet de votre choix:

- Soutien scolaire
- Sensibilisation aux IST/VIH-SIDA et au paludisme
- Construction de classes améliorées
- Rénovation de dispensaires
- Rénovation de bâtiments scolaires
- Construction de toilettes écologique/sèches
- Animation socio-éducative avec les enfants
- Alphabétisation des femmes
- Reboisement

STAGES CONVENTIONNES OU NON

Les mobilités de stages sont organisées dans différents domaines :

- DOMAINE DE LA SANTÉ : (Médecine/pharmacie,soins infirmiers,Malnutrition(diététique),Psychologie,Orthophonie/Logopédie,sages-femmes,Psychomotricité,K inésithérapie,Ergothérapie)
- Domaine de l'ÉDUCATION ( éducateurs spécialisés, enseignants, pré-instituteurs(trices), professeur des écoles, ...);
- ENVIRONNEMENT (Eau et Assainissement, fabrication et installation des poubelles, protection de l'environnement, reboisement, sensibilisation…)
- ART ET CULTURE (sculpture sur bois, projet de protection et sauvegarde du patrimoine, promouvoir la valeur de l'art et de la culture du Togo)
- Stage en communication
Et tous autres domaines et même vos propres projets seront les bienvenus.

DOSSIER A FOURNIR:

- CV complet avec photo récente
- Une lettre de motivation adressée à l’association (préciser la spécialité, vos attentes, objectifs, la période exacte de votre
disponibilité pour effectuer le stage);
- Une convention, une note de l’établissement/université de formation (s’il s’agit d’un stage conventionné.

RECHERCHE DE PARTENARIAT
L’association MHJVD recherche des associations de la santé , des sciences humaines et des étudiants et professionnels de l’informatique, des IFSI, ESAF.... en vue des partenariats francs et actifs pour des échanges et la réalisation des projets.

TÉMOIGNAGES ET CONTACTS DES VOLONTAIRES DÉJÀ PARTIS: http://asso-mhjvdtogo.onlc.fr/37-Temoignages.html

Pour plus d'informations, ou pour vous engager avec nous, participer à une mission, faire un stage, parrainer un projet et même réaliser un projet avec nous .... Alors contactez nous, rejoignez nous pour qu'ensemble un pour un monde meilleur…

Site web : www.asso-mhjvdtogo.onlc.fr
E-mail: jeunesse.mhjvd@gmail.com
Tél/whatsapp : 0022893942218
Facebook : www.facebook.com/mhjvdtogo

Agir !! et agir avec nous...
Ensemble, apportons nos pierres à l’édifice à travers nos actions de solidarité internationale.
L'association MHJVD plus proche de vous…

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: faire du stage,bénévolat ou de l'humanitaire au togo(afrique)
Posté par jacquesv le 10/05/2018 01:13:24
<size=12>
Un séjour au Togo n'est PAS une promenade en Haute Savoie!

LISEZ:


Diplomatie.gouv.fr
>http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/togo/
>http://bit.ly/2kiSfVL
Quelques extraits de ce site:


Sécurité



Pour votre sécurité, inscrivez-vous sur >https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/
Vérifiez que vous êtes bien assurés

Dans le contexte des attentats de Bamako, Ouagadougou et Grand-Bassam, il convient de tenir compte de la menace terroriste régionale sur les pays d’Afrique de l’ouest, y compris le Togo. Une vigilance accrue est nécessaire.
Sécurité individuelle

D’une façon générale, il convient de faire preuve de prudence et de respecter en particulier les recommandations suivantes :
au regard du risque toujours présent de vols avec violence, il est recommandé de ne pas circuler la nuit à pied ou en moto à Lomé, en évitant particulièrement la plage et le front de mer et ce dès le coucher du soleil ;
lors des déplacements en voiture, il est recommandé, notamment la nuit, de fermer les portes de l’intérieur et d’être vigilant lors du retour au domicile. Des tentatives d’extorsion sous la menace d’armes blanches ont été signalées ;
le taxi-moto (« zem » ou « zemidjan » est un moyen de transport très utilisé et bon marché. Cependant, ne pas emprunter un zem sans porter un casque (aux normes européennes de préférence). Demander au chauffeur de bien respecter la signalisation routière. Ne pas utiliser ce moyen de transport la nuit ;
il vaut mieux éviter de circuler la nuit tombée (à partir de 18 h) sur les routes qui relient les principales villes du pays. En effet, quelques cas d’agressions et vols à main armée, commis par des coupeurs de routes, ont été recensés ;
il est recommandé de ne prendre aucun parti dans les débats ou conversations politiques et, d’une manière générale, d’observer dans le comportement extérieur, discrétion et neutralité. Des manifestations sur la voie publique, parfois émaillées d’actes de violence, sont susceptibles de se dérouler dans la capitale avec un court préavis. Il est alors recommandé de limiter ses déplacements en ville et d’éviter les attroupements. Il est également conseillé d’éviter les quartiers nord-est de Bé et Deckon, lieux traditionnels de départ des manifestations de l’opposition ;
il convient de ne pas arborer des signes trop ostentatoires de richesse (bijoux, montres de valeur, appareils photo, téléphones portables…), notamment sur les plages ou les marchés ;
en raison de forts courants, il est formellement déconseillé de se baigner sur les côtes du Togo ; seuls quelques endroits aménagés permettent une baignade prudente (plages privées à l’est du port de Lomé.
Action humanitaire - Volontariat
Les personnes désireuses de participer à un projet d’aide ou de coopération sous l’égide d’une ONG, d’une association ou d’un groupe de bénévoles sont appelées à :
vérifier avant le départ et auprès des organismes compétents ainsi que de la section consulaire et du service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade, la notoriété et la réputation de l’ONG ou du groupe ;
s’enquérir auprès de l’ONG ou du groupe des conditions d’accueil, de transport, de nourriture et d’hébergement réservées à ses membres, hôtes ou invités. De nombreuses entités demandent une participation financière destinée théoriquement à couvrir le logement et la nourriture ;
ne pas verser à l’association ou à l’ONG l’intégralité du montant de cette participation aux frais de séjour dès le début de celui-ci ;
disposer de ressources suffisantes pour le séjour ;
s’enquérir de la présence au sein du groupe, d’un responsable chargé de superviser le séjour des bénévoles, leur programme, leur santé et leur rapatriement éventuel (pour lequel une assurance personnelle doit être souscrite) ;
faire preuve de la plus grande prudence avant de signer un contrat ou une convention ;
vérifier son état de santé, procéder aux vaccinations indispensables, se prémunir contre le paludisme ;
se vêtir de façon décente ;
si possible, ne pas partir seul(e).
Les intéressés sont vivement invités à se faire connaître de la section consulaire de l’Ambassade de France dès leur arrivée.
Ils peuvent également prendre l’attache de la cellule d’accueil mise en place par "France Volontaires" (permanence assurée au siège, 364 rue Soreda – Quartier Nyékonakpoé BP 1511, Lomé, du lundi au vendredi de 09h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 ; courriel : ev.togo@france-volontaires.org ; tél : +228 22 21 09 45).
France Volontaires a édité un "Guide du Volontariat au Togo".
Piraterie maritime
Compte tenu de la recrudescence des cas de piraterie maritime dans le Golfe de Guinée, et même si le Togo conduit une politique particulièrement déterminée dans ce domaine, la navigation de plaisance est formellement déconseillée au large des côtes du pays.
Cybercriminalité
Une recrudescence des actes de cybercriminalité a été constatée ; les modes opératoires les plus répandus sont les e-mails (phishing) ou les "chats" en ligne (arnaque aux sentiments).
Face à une demande d’argent (dans un cadre commercial ou d’une situation de détresse alléguée) en provenance notamment d’un particulier "rencontré" sur internet ou semblant provenir d’une administration, togolaise ou autre, il convient de :
ne jamais verser la somme demandée ;
se manifester par mail à l’ambassade de France (contact.lome-amba@diplomatie.gouv.fr ).



Entrée / Séjour

Pour votre sécurité, inscrivez-vous sur .https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/
Vérifiez que vous êtes bien assurés

Visa
Un voyageur qui souhaite entrer au Togo doit être en possession d’un passeport dont la validité est supérieure de 6 mois à la date de la fin de son séjour au Togo.
Ce passeport doit être revêtu d’un visa d’entrée de court séjour (de 1 à 90 jours) délivré par les ambassades ou les consulats du Togo ; dans les pays où le Togo n’a pas de représentation, il convient de s’adresser à l’ambassade ou au consulat de France (dans ce dernier cas, le visa est limité à 48 heures).
Un visa de 7 jours peut également être obtenu à l’aéroport de Lomé et aux frontières terrestres et maritimes du Togo. Dans le cas de l’aéroport, il ne peut s’agir que d’un visa valable pour une seule entrée.
Visa - Prolongation
Les visas d’entrée délivrés pour un séjour de 48 heures ou de 7 jours
peuvent être prorogés (jusqu’à un mois) directement à l’arrivée à Lomé auprès de la Direction générale de la documentation nationale -Service des passeports et des étrangers- sur présentation des justificatifs de séjours, de quatre photographies d’identité et, le cas échéant, du règlement d’une taxe de 10.000 Frs CFA ou de 20 euros (selon la monnaie de paiement).
Pour un séjour supérieur à 90 jours, un visa long séjour, débouchant sur l’attribution d’une carte de séjour pour étranger, est à solliciter au service des passeports et des étrangers.
Vaccination obligatoire
La présentation du carnet de vaccination attestant de la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour entrer au Togo (cf. onglet « Santé ».






Santé

Pour votre sécurité, inscrivez-vous sur

>https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/
Vérifiez que vous êtes bien assurés

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Toutefois, ces indications ne dispensent pas le voyageur d’une consultation avant le départ chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages (et ceci suffisamment longtemps avant le départ, pour permettre le cas échéant les rappels de vaccins).
AVANT LE DÉPART
• Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé parfois très élevées à l’étranger, il est impératif de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (chirurgie, hospitalisation …) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’Ambassade ou les consulats généraux de France sur place.
Recommandations pour votre santé
Consultez si besoin votre médecin traitant ou un centre de vaccination international pour faire une évaluation de votre état de santé, et bénéficier de recommandations sanitaires notamment sur les vaccinations. Consultez éventuellement votre dentiste avant votre départ.
Constituez votre pharmacie personnelle en conséquence et n’emportez que les médicaments nécessaires ; ne consommez jamais des médicaments achetés dans la rue (risque de contrefaçons). Pour plus d’informations, consultez la fiche Info Pratique http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/infos-pratiques/
Vaccinations
La fièvre jaune est endémique et la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire (à pratiquer avant le départ dans un centre agréé.
La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée en incluant Rubéole Oreillons et Rougeole chez l’enfant ; la vaccination antituberculeuse est également souhaitable.
En fonction des conditions locales de voyages, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.
Il est fortement recommandé d’être vacciné contre la méningite bactérienne A + C + Y + W135.
La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas en fonction des conditions et lieux de séjour. Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.
RISQUES SANITAIRES
• Maladies transmises par les moustiques
Paludisme

Le paludisme (ou malaria) est une maladie parasitaire (potentiellement grave) transmise par les piqûres de moustiques. Il existe deux formes de prévention complémentaires du paludisme : la protection contre les moustiques et le traitement médicamenteux. Les mesures classiques de protection contre les moustiques durant la soirée et la nuit sont fortement recommandées (cf. ci-après).
Pour ce qui est du traitement médicamenteux, il convient de s’adresser avant le départ à son médecin traitant ou à un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages. Le traitement devra être poursuivi après le retour en France durant une durée variable selon le produit utilisé.
Durant votre séjour, et durant les deux mois qui suivent votre retour, en cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement, pour mettre en œuvre dès que possible un traitement antipaludique éventuel.
Chikungunya - Dengue
La transmission du Chikungunya ou de la Dengue est possible. Il n’existe actuellement pas de traitement préventif pour ces maladies. La prévention individuelle repose donc essentiellement sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques (cf. ci-après). En cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement.
Mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques :
Porter des vêtements couvrants, amples, légers, de couleur claire et imprégnés de traitement textile insecticide (efficace deux mois et résistant au lavage) ;
Utiliser des produits répulsifs cutanés : http://social-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-microbiologiques-physiques-et-chimiques/e speces-nuisibles-et-parasites/repulsifs-moustiques ;
Protéger son logement (moustiquaires, diffuseurs électriques, serpentins, climatisation, etc.) ;
Détruire les sites potentiels de reproduction des moustiques (récipients d’eau stagnante comme les soucoupes sous les pots de fleurs, les gouttières, les pneus, etc.).
Rage
La rage est une maladie virale transmissible accidentellement à l’homme par un chien, renard ou chauve-souris atteints du virus par morsure ou léchage d’une muqueuse. La mortalité est très élevée en l’absence de prise en charge médicale rapide, et il n’existe aucun traitement curatif de la rage déclarée. La vaccination préventive (en préexposition) avant un séjour en zone exposée peut être recommandée et nécessite une consultation médicale préalable.
Méningite
Des cas de méningite sont fréquemment signalés au nord du Togo pendant la saison sèche (de décembre à juin). Il est fortement recommandé d’être vacciné contre la méningite bactérienne A + C + Y + W135 en cas de séjour dans la partie septentrionale du pays. L’infection à méningocoque peut se présenter sous la forme d’une méningite (fièvre avec maux de tête, vomissements) ou d’une septicémie avec apparition de taches cutanées (purpura). Dès suspicion, il convient de consulter un médecin en urgence pour la mise en route d’une antibiothérapie. Pour plus d’informations, consultez le lien www.info-meningocoque.fr/index.html
Choléra
Le choléra est une infection digestive bactérienne qui se transmet par ingestion d’aliments mal cuits (fruits de mer, par exemple) ou souillés (fruits et légumes) et ingestion d’eau contaminée. Les personnes présentant les signes de l’affection (diarrhée liquide, vomissements, fièvre et faiblesse générale) doivent consulter un médecin en urgence. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. hygiène alimentaire).
Fièvre Typhoïde
La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles. La prévention repose sur la vaccination qui est recommandée et sur les précautions liées à l’hygiène alimentaire.
Infection par le virus HIV – MST
Concernant les maladies sexuellement transmissibles, il existe au Togo une prévalence non négligeable du VIH – sida : il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.
MESURES D’HYGIÈNE ALIMENTAIRE
Préservez-vous des contaminations digestives ou de contact :
Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes ;
Veiller à la qualité des aliments et surtout à leur bonne cuisson ;
Éviter la consommation de produits alimentaires (poisson, viande, volaille, lait) crus ou peu cuits ;
Peler les fruits ou légumes ou bien les laver (à l’eau saine) ;
Éviter les crudités, coquillages, plats réchauffés et buffets froids ;
Ne boire que de l’eau ou des boissons encapsulées ou de l’eau rendue potable (filtration, ébullition ou à défaut produit désinfectant) ;
Éviter les glaçons et glaces, ainsi que la consommation de jus de fruits frais, de légumes crus et de fruits non pelés. Ne consommer le lait que pasteurisé ou bouilli.
QUELQUES RÈGLES SIMPLES
Éviter les baignades dans les eaux stagnantes (risque d’infection parasitaire).
Éviter de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides.
Se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections.
Ne pas approcher les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; ne pas caresser les animaux rencontrés.
Veiller à votre sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque en deux roues).
Ne jamais consommer de médicaments achetés dans la rue.
Pour de plus amples renseignements, consultez les sites Internet suivants :
• Institut Pasteur
• Santé Publique France
• Organisation Mondiale de la Santé




Infos utiles

Pour votre sécurité, inscrivez-vous sur https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane/
Vérifiez que vous êtes bien assurés

Alcool – usage de stupéfiants – autres crimes et délits
Il n’y pas de législation particulière relative à l’alcool. Il est cependant conseillé de se méfier des produits frelatés.
L’usage, la détention, le transport, la revente, le trafic et l’incitation à la vente de stupéfiants sont réprimés, y compris pour le cannabis. Une « loi sur la drogue » comparable à la législation française prévoit des peines pouvant aller jusqu’à 20 ans d’emprisonnement.
Par ailleurs, les délits tels que la grivèlerie, la filouterie d’hôtel ou les dettes de toutes sortes sont passibles d’emprisonnement.
La peine de mort est abolie pour tous les crimes.
Carte bancaire
Seule la carte bancaire "VISA" est utilisable pour les retraits d’argent ou pour les paiements, à l’exclusion de toutes autres cartes (Mastercard, American Express, etc…).
Climat
Au nord, climat tropical avec alternance d’une saison sèche et d’une saison des pluies (mai à octobre).
Au centre, climat plus sec.
Au sud, climat subéquatorial avec deux saisons de pluies (mars/juillet et septembre/octobre).
Infrastructure routière
L’état général des routes est très variable (mais plutôt médiocre). Sur l’axe Lomé-Dapaong, certains endroits sont très dégradés à l’instar de quelques axes transversaux de l’intérieur.
Le permis de conduire français ou international est accepté pour un séjour n’excédant pas 3 mois. Au-delà, il convient de solliciter la délivrance du permis de conduire togolais (coût : 15000 FCFA).
Il est vivement conseillé de refuser de l’essence proposée en dehors d’une station service ; elle est illégale et présente des risques pour le moteur des véhicules.
Contrôles – Accidents
Il faut respecter les contrôles des forces de l’ordre (en ville ou lors de barrages routiers) et avoir toujours sur soi un titre de séjour en règle et les documents relatifs au véhicule.
En cas d’accident de la circulation, il est conseillé de rejoindre le commissariat ou le poste de gendarmerie le plus proche et d’informer les services de l’ambassade en cas de difficultés particulières.
En l’absence de services de secours d’urgence, il est également conseillé de diriger soi-même la ou les victimes vers un établissement de soins.
Navigation
Cf. onglet « Sécurité », partie « Piraterie maritime ».

PAS UNE SAINE & COMFORTABLE PROMENADE EN FORET DONC !!!
</size>

Modifié le 10/05/2018 16:16:08

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 222 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲