FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
114 connectés : 0 membres et 114 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Zones érogènes : ce que vs ne savez pas
Posté par spy le 06/06/2015 08:38:12
ZONES ÉROGÈNES : CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS

Des corps caverneux dans le clitoris, des asymétries dans les parties intimes...
Vous pensez tout connaître de vos zones érogènes ? Erreur !
Voici sept réalités qui vont vous surprendre.



Le clitoris contient des corps caverneux de 10 centimètres


Ah, le clitoris… véritable bouton de plaisir des femmes. 95% avouent
atteindre l’orgasme lorsqu’elles le caressent elles-mêmes, contre 45% lorsqu'il est stimulé par l’homme.

Mais "le gland du clitoris, la partie que nous voyons, n’en représente
qu’une petite partie émergée", déclare le sexologue David Simard.
"Les neuf dixièmes du clitoris sont internes et invisibles", complète le Dr Gérard Leleu.

La tige, prolongeant le gland vers le haut de la vulve, ne peut qu’être devinée à l’œil nu. En revanche, les doigts n’ont aucune difficulté à palper ce petit cylindre long de 2 à 3 cm et épais de quelques millimètres seulement.
"Le clitoris est formé en interne de deux corps caverneux et de deux bulbes qui enserrent en partie le vagin" ajoute David Simard.
Pouvant mesurer jusqu’à une dizaine de centimètres, voire plus,
ils sont stimulés intérieurement lors de la pénétration vaginale.

Lèvres et testicules ne sont pas symétriques, c'est normal !


Nombreuses sont les femmes à s’être senties complexées par leurs petites lèvres.
En effet, chez 80% d’entre elles, les petites dépassent les grandes !
Mais rassurées par cette particularité pas si particulière au final,
voilà que les complexes reviennent au galop lorsqu’elles réalisent
que l’une des petites lèvres est plus large, plus longue ou plus épaisse que l’autre.
"La symétrie parfaite est surtout un concept géométrique, beaucoup moins du corps humain", explique David Simard.

Pour les hommes, c’est la même chose. Leurs testicules ne sont pas identiques en tout point. L’un pend plus bas que l’autre.



Le vagin n'est pas l'organe de l'orgasme

C’est un fait, les femmes ont beaucoup plus souvent des orgasmes clitoridiens que vaginaux. "Le clitoris est l’organe dont le gland possède le plus de terminaisons nerveuses, ce qui le rend particulièrement sensible, explique le sexologue David Simard.
Sur le plan organique, l’organe de l’orgasme est donc le clitoris, et non le vagin."

Mais pas de fatalisme, il est possible "d’éduquer" le vagin afin d’augmenter les sensations de la femme, et de l’homme, lors de la pénétration.
"La muqueuse vaginale a besoin d’être sensibilisée et entraînée pour que ses circuits neurologiques ressentent du plaisir" rappelle le Dr Gérard Leleu, sexologue.

Modifié le 06/06/2015 08:42:22

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143