FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
137 connectés : 1 membres et 136 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Le clitoris > 6 choses à savoir
Posté par spy le 12/12/2015 17:43:03
6 CHOSES QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR LE CLITORIS

Le clitoris est l'organe du plaisir par excellence chez la femme. Pourtant, son anatomie, son rôle et son fonctionnement ne sont pas toujours bien connus.
Voici six informations que vous devez absolument avoir !


Il mesure jusqu'à 11 cm

Le petit "bouton" situé près de l'entrée du vagin entre les petites lèvres, et qu'on appelle le "gland", n'est que la partie visible du clitoris.
En réalité, celui-ci se prolonge en une courte tige puis de chaque côté par deux bulbes vestibulaires qui s'enfoncent de chaque côté du vagin.
Au total, l'ensemble du clitoris atteint en moyenne 8 à 11 cm. "Mais le gland, cette partie "émergée" du clitoris, et dans une moindre mesure la tige, sont bien la seule zone sensible et fonctionnelle pour le plaisir"précise le sexologue.
Si l'on estime parfois que ses parties immergées seraient également sources de plaisir et à l'origine de l'orgasme vaginal, rien ne le prouve :
il n'y a à priori pas d'innervation donc pas de sensations particulières dans ces parties profondes.

Il a aussi son érection

Comme le pénis, le clitoris est un corps érectile qui gonfle avec l'afflux de sang sous l'effet de l'excitation sexuelle. Ainsi, sa taille augmente et varie beaucoup d'une femme à l'autre
(le gland peut alors atteindre 5 à 8 mm environ).
Il gonfle et peut même durcir si le désir est présent, pour se rétracter un peu avant l'orgasme.
"L'afflux de sang pourrait rendre les terminaisons nerveuses plus sensibles et entraîner le plaisir mais ce n'est pas encore démontré.
A l'inverse, une stimulation sans désir peut être douloureuse en raison de la forte innervation de cette zone" rappelle Jean-Claude Piquard.
Certaines femmes peuvent même avoir des érections nocturnes du clitoris, suscitées par exemple par un rêve érotique, sans s'en rendre compte.

Il peut être situé de 1 à 4 cm de l'entrée du vagin

Selon les femmes, le gland du clitoris peut être situé de 1 cm à 4 cm environ de l'entrée du vagin.
Or, cela pourrait jouer sur le plaisir : une étude américaine menée sur une trentaine de femmes et publiée en 2014 a noté que celles
ayant des difficultés à atteindre l'orgasme étaient souvent dotées d'un gland clitoridien plus petit et que la distance entre le vagin et le clitoris était plus grande chez elles. Cependant, quelle que soit la distance séparant le clitoris de l'entrée du vagin, il existe des positions pouvant le stimuler pendant la pénétration pour apporter du plaisir.

La taille de son capuchon varie selon les femmes

Tout comme le gland du pénis (ces deux organes sont deux évolutions différentes d'une même origine embryonnaire), le clitoris est protégé par un prépuce, situé dans le prolongement supérieur des petites lèvres.
Les premières caresses se font souvent à travers la protection de ce capuchon, dont la taille varie beaucoup d'une femme à l'autre. Sous l'effet de l'excitation, ce pli de peau se rétracte pour laisser "sortir"
le gland du clitoris.

Toutes les femmes sont clitoridiennes

"La stimulation du clitoris est le moyen le plus facile pour toutes les femmes d’atteindre l’orgasme, alors que certaines l'atteindront plus difficilement par pénétration vaginale", affirme le sexologue.
Ceci est lié à sa richesse en récepteurs nerveux.
L'orgasme clitoridien n'est donc pas un demi orgasme ou un faux orgasme, mais un orgasme à part entière.
Par les caresses, la langue, des pressions, des frottements...
la stimulation de cette zone est donc très importante pour le plaisir féminin.

Il ne sert à rien d'autre qu'au plaisir

Avec en moyenne 8 000 à 10 000 terminaisons nerveuses
(soit un peu plus que sur le gland masculin mais concentrées sur une plus petite surface), le clitoris est la zone la plus innervée du corps féminin.
D'où une hypersensibilité et une grande capacité à éprouver du plaisir par la stimulation du clitoris.
"Il ne sert à rien d'autre qu’au plaisir et n'a pas de rôle procréatif, contrairement au gland masculin qui joue un rôle majeur dans l’orgasme et l'éjaculation. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a longtemps été attaqué par les natalistes car la masturbation réciproque en couple était un moyen de contraception donc un danger
pour la reproduction", note Jean-Claude Piquard, sexologue,
auteur de La fabuleuse histoire du clitoris



Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143