Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Cple 10 prases assassines à éviter
Posté par spy le 28/05/2016 13:38:37
COUPLE : 10 PHRASES ASSASSINES À ÉVITER

Certaines petites phrases, anodines à première vue, peuvent très vite faire monter le ton avec votre partenaire. Pour éviter une nouvelle dispute, voici celles à éviter… ou à formuler différemment pour que le message passe mais en douceur.


"Tu as un problème, il faut que tu te fasses aider"

Le ton monte, l’incompréhension est totale entre vous et votre partenaire, essayez de faire retomber la pression avant de lancer vigoureusement : "Mais tu as un problème, il faut que tu te fasses aider."
Pourquoi l’éviter ? "En disant cela à l’autre, on est sûr qu’il ne fera jamais la démarche car c’est comme lui dire « Tu es responsable de la situation »" explique Camille Rochet, psychologue et thérapeute de couple au Chesnay dans les Yvelines (78).
Plutôt dire : "Peut-être que tu pourrais en parler à un psychologue car ce n’est pas mon domaine."

"C’est de ta faute"


Quel couple ne s’est pas déjà renvoyé la balle lors d’un conflit en se disant :
"C’est de ta faute" ? Or, cette petite phrase aussi banale soit-elle n’est pas constructive et ne peut pas résoudre le problème.
Pourquoi l’éviter ? "Il faut déjà se remettre en cause avant de jeter la faute sur l’autre" estime la thérapeute de couple Camille Rochet.
Plutôt dire : "Je suis peut-être trop oppressant(e)." Pour notre interlocutrice, il faut d’abord parler avec le "je" et essayer de s’améliorer soi-même. Ensuite questionner l’autre mais de façon plus douce.


"Tu ne me fais jamais de compliment"

On aime que l’autre nous fasse des compliments sur notre façon de nous habiller, sur notre corps… mais il ne faut pas tomber dans le reproche. Et lui répéter à longueur de temps : "Tu ne me fais jamais de compliment" ou "Tu ne me dis jamais que tu m’aimes".
Pourquoi l’éviter ? "Il est dangereux de dire de telles phrases parce qu’on enferme l’autre dedans. A l’arrivée, il ne fera jamais d’effort" explique Camille Rochet.
Plutôt dire : "Tu sais, c'est important pour moi de recevoir des compliments, cela me fait me sentir vraiment aimé(e)" et proscrire le "toujours" ou le "jamais".


"Merci pour le ménage dans la cuisine mais tu as oublié l’évier"


En matière de tâches ménagères, il est parfois difficile d’éviter le conflit. Le tout est de réussir à se répartir les tâches en valorisant les efforts de l’autre plutôt qu’en les sapant. Ainsi ne pas lui dire "Merci d’avoir passé l’aspirateur mais il y a encore plein de poussières" ou "Merci d’avoir lavé la cuisine mais tu as oublié l’évier".
Pourquoi l’éviter ? "L’autre n’est pas comme vous et ne fera pas les choses comme vous. Il faut le laisser faire jusqu’au bout sinon il va se dire : « Si je ne sais pas faire, tu le feras la prochaine fois. » Le fait de le juger le rabaisse et ne lui donne pas envie de faire des efforts" explique Camille Rochet.
Plutôt dire : "Merci de m’aider pour le ménage, cela me fait gagner un temps précieux." En valorisant l’autre, il se sentira confiant et entreprendra plus facilement de vous aider au quotidien.


"Tu es trop dépensier"


Le thème de l’argent est souvent source de conflit dans le couple. Dire à l’autre "Tu es trop dépensier" ou à l’inverse "Tu es trop radin" est une phrase fréquemment à l’origine de disputes.
Pourquoi l’éviter ? "Le problème c’est que l’on a dans le couple un rapport à l’argent très différent, explique Camille Rochet. Juger l’autre sur sa gestion de l’argent, ça va loin parce qu’il y a derrière un fonctionnement psychologique. Quelqu’un qui est dépensier veut par exemple profiter de la vie. Le juger va le braquer."
Plutôt dire : "Nous devons faire plus attention à nos finances pour le bien du fonctionnement de notre famille." Le "nous" est beaucoup moins accusateur que le "tu" qui est à proscrire.


"Tu n’as pas coupé le cordon"

Autre source de conflit : la famille de l’autre. Parmi les phrases à éviter avec son partenaire, la classique : "Tu n’as toujours pas coupé le cordon."
Pourquoi l’éviter ? "Elle impose à l’autre de devoir faire un choix entre sa famille et son/sa conjoint(e). Ce n’est pas bon parce que c’est menaçant" indique Camille Rochet.
Plutôt dire : "Je conçois que tu aimes demander conseil à ta mère mais prend également en considération ce que j’ai à te dire comme cette prise de décision concerne notre famille." Encore une fois il faut éviter le "tu" parce qu’il enferme l’autre dans une situation.


Ta mère est folle"

Les critiques sur la belle-famille sont à proscrire définitivement car d’une manière ou d’une autre elles conduisent toujours au conflit.

Pourquoi l’éviter ? "On ne peut pas dire à l’autre « Ta mère est folle » car il va se sentir menacé. En disant cela, on juge ses racines et on lui donne l’impression qu’il va devoir renier ses origines. Or, personne ne peut faire cela", rappelle Camille Rochet.
Plutôt dire : "J’ai du mal avec la façon dont ta mère me parle." On évite le jugement et l’accusation. Et on évoque le malaise en ouvrant à la discussion.


"Tu te fais vraiment avoir à ton travail"

Vous ne le faites pas pour le blesser mais en critiquant sa vie professionnelle, vous rabaissez votre conjoint et cela nuit à votre couple. Ainsi lui faire remarquer qu’il se fait avoir au travail est déconseillé.
Pourquoi l’éviter ? "Même s’il convient d’une situation défavorable pour lui dans son travail, votre conjoint va percevoir le sous-entendu « Tu n’es pas capable de ne pas te faire avoir » dans votre phrase. Or, il ne faut pas être intrusif car le travail n’appartient pas au couple. Chacun le vit différemment, rappelle la thérapeute, et il faut garder cette juste distance."
Plutôt dire : "Comment les choses se passent à ton travail ?", "Ne penses-tu pas que tu devrais essayer d’en parler avec ton supérieur ?". En fait lui poser des questions parce que vous vous intéressez à son bien-être professionnel mais sans être dans le jugement.


"Tu as voulu gérer les enfants mais tu aurais pu faire mieux"


En ce qui concerne l’éducation des enfants, il faut apprendre à faire confiance à l’autre. C’est un pré-requis si on veut éviter les disputes. Ainsi les phrases type : "Tu as voulu habiller les enfants mais tu as fait n’importe quoi" ou "Merci pour ce matin mais tu aurais pu faire un effort" sont à éviter.
Pourquoi l’éviter ? "Il faut éviter le compliment suivi de la négation. Le « mais » vient nier tout ce qui a été dit avant. Le conjoint va penser qu’il est incapable de faire bien et se dire : « La prochaine fois tu le feras. » Alors que ce n’est pas grave en soi" souligne à juste titre la thérapeute Camille Rochet.
Plutôt dire : "Merci pour ton aide ce matin." Il faut le remercier pour le service qui a été rendu et la prochaine fois préparer vous-même les vêtements le soir pour que le matin tout se passe bien.

"Tu as pris le bon savon pour le bain ? Tu as pensé au pyjama ? Tu lui as bien lavé les cheveux ?"

Si vous voulez que votre conjoint vous aide plus avec les enfants, sachez éviter certaines mauvaises phrases. Par exemple, toutes celles qui vont remettre en doute ses capacités et le démotiver.
Pourquoi l’éviter ? "Si vous demandez à l’autre de donner le bain du petit, il ne faut pas l’asséner de questions pour vérifier qu’il n’a rien oublié et qu’il va faire bien. Quand on délègue, il faut éviter de remettre en doute ce qui est fait par l’autre sinon il devient dépendant" prévient Camille Rochet. Au final, au lieu de vous apporter plus d’aide, il participera de moins en moins. Et vous irez droit vers le conflit.
Plutôt dire : "Merci de lui avoir donné le bain ce soir, cela m’a bien aidé" et préparez-vous-même les produits et vêtements dont votre conjoint aura besoin. Et le laisser faire du début à la fin pour qu’il sente que vous avez confiance en lui.

Remerciements à Camille Rochet, psychologue, thérapeute de couple et auteur du site Anoustous.com


Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 161 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲