Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Problèmes d'érection 9 raisons
Posté par spy le 28/05/2016 22:53:03
PROBLÈME D’ÉRECTION : 9 RAISONS QUE LES HOMMES IGNORENT

Erection moins vigoureuse, moins durable, voire absente. Ce n'est peut-être pas qu'une question de fatigue ou de stress. Certaines causes souvent ignorées et parfois très graves peuvent expliquer ce problème. Voici, messieurs, ce que vous devez savoir.


Du gras dans les artères peut empêcher l’érection

Des difficultés d’érection qui persistent, et même s’aggravent, sont peut-être le signe d’une athérosclérose. Cette maladie se caractérise par la formation de dépôts graisseux sur la paroi des artères (ou « plaques d’athérome », qui les rétrécissent, et par un épaississement du sang. Résultat : il parvient moins bien à gorger les corps caverneux du pénis qui peine à se durcir.
Selon le Dr Sylvain Mimoun, « un homme ayant un trouble érectile permanent est à risque dans les 3 à 5 ans d’avoir un problème cardio-vasculaire, tel qu'un infarctus ».
Que faire ? Face à tous problèmes d’érection qui persistent, il faut consulter. Même si ce n’est pas toujours facile d’en parler, plus le problème est pris en charge tôt, mieux il sera soigné.


Trop de vélo !

Messieurs, ne faites pas trop de vélo si vous voulez conserver une érection de qualité !
« Les selles étroites et rigides du vélo réduisent de 30 à 60% la circulation du pénis », indique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. Pour preuve, dans une enquête de l’Université de Cologne , les chercheurs ont observé 13% de cas d’impuissance parmi des cyclistes parcourant plus de 400 km par semaine.
Que faire ? Trois heures hebdomadaires serait la limite au-delà de laquelle les dysfonctions érectiles s’observeraient. Quant à savoir s’il faut privilégier une selle plutôt qu’une autre, les avis restent partagés.



Une maladie de Parkinson ?


Un homme atteint de la maladie de Parkinson peut présenter des difficultés à l’érection. « Pour qu’il y ait une érection, le nerf doit donner un signal, les vaisseaux sanguins s’assouplissent, le sang peut alors les remplir et les dilater, entraînant le gonflement des corps caverneux du pénis.
Avec la maladie de Parkinson, le signal tarde à se déclencher » explique le Dr Sylvain Mimoun, andrologue.
Que faire ? « On peut prescrire du Cialis®, du Levitra® ou du Viagra® pour pallier à cela », répond notre interlocuteur.


Cholestérol : gare à vos médicaments !

Anticholestérolémiants, antidépresseurs, neuroleptiques… « Parce qu’ils rendent les vaisseaux moins souples, ils peuvent perturber l’érection », explique le Dr Sylvain Mimoun.
Que faire ? « Pour le cholestérol, tout dépend du taux que l’on a. Si c’est dû à la bonne chère, on donne des conseils pour améliorer l’hygiène de vie de façon à réguler le taux de cholestérol en évitant la prise de médicaments. Si l’hypercholestérolémie est génétique, les médicaments sont obligatoires. Dans ce cas, le médecin peut prescrire du Cialis, du Viagra ou du Levitra pour soigner la dysfonction érectile, » répond le spécialiste. Pour les autres médicaments susceptibles d’altérer l’érection, c’est pareil, il est aussi possible de prendre un de ces traitements.
>A savoir : La seule vraie contre-indication médicamenteuse quand on souffre de troubles érectiles concerne les dérivés nitrés (prescrits après un infarctus ou une angine de poitrine) car ils font trop baisser la tension.


Diabète, une cause fréquente de troubles érectiles


Le diabète entraîne très souvent des troubles de l’érection. On estime ainsi que sur 10 à 15 % des hommes présentant une dysfonction érectile, 30 à 50 % sont diabétiques. En augmentant le taux de sucre dans le sang, le diabète abîme les vaisseaux et les nerfs. Parmi eux, ceux de la verge. Indirectement, les médicaments prescrits en cas de diabète (pour le diabète lui-même ou ses complications (hypertension artérielle, hypercholestérolémie…)) peuvent aussi altérer les nerfs, donc la qualité de l’érection.
Que faire ? Face à tous problèmes d’érection qui persistent, il faut consulter. Même si ce n’est pas toujours facile d’en parler, plus le problème est pris en charge tôt, mieux il sera soigné.
>A savoir : Le tabac altère les vaisseaux en favorisant le dépôt de plaques d’athérome (dépôts graisseux) ce qui réduit leur calibre et diminue leur élasticité, conséquence néfaste sur l’érection.


Un manque de testostérone


Un déséquilibre hormonal, c'est-à-dire un manque de testostérone chez l’homme, peut être responsable de troubles érectiles.
Que faire ? « Un dosage de la testostérone biodisponible pour savoir si le taux est suffisant ou non », répond le Dr Sylvain Mimoun. Si le taux est insuffisant, on peut le combler par l’utilisation de gels, patchs ou injections de testostérone, à condition qu'il n'y ait pas de contre-indication comme une prostate trop grosse par exemple.


Vous êtes hypertendu ?


Vos érections défaillent depuis quelques temps ? Vous êtes peut-être hypertendu. « L’hypertension artérielle rend les vaisseaux moins souples, les corps caverneux du pénis qui sont comme une éponge absorbent alors moins bien le sang qui arrive, la verge se gonfle moins » explique le Dr Sylvain Mimoun.
Il est aussi possible que ce soit les médicaments que vous prenez contre la tension qui soient à l’origine des troubles érectiles.
Que faire ? Etre dans un climat de détente au maximum. Si ce sont les médicaments anti hypertenseurs qui sont responsables, le médecin pourra prescrire du Cialis®, Levitra® ou Viagra® pour soigner la dysfonction érectile.


Trop d’alcool !


L’alcool ça désinhibe… au début peut-être ! Mais sur le long terme, c’est très mauvais pour la sexualité. « L’alcool rend impuissant en altérant à la fois les vaisseaux, les nerfs et la sécrétion de testostérone par les testicules », prévient le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.
Que faire ? Ne pas dépasser 1 verre d’alcool par jour, et de préférence pas tous les jours.


Vous êtes déprimé ?


Vous ne le saviez peut-être pas mais dans 9 cas sur 10, la panne d’érection a une cause psychique. Stress, peur, anxiété mais aussi dépression sont très néfastes. « Une dépression c’est une envie de rien, donc pas envie de sexualité » fait remarquer à juste titre le Dr Sylvain Mimoun.
Que faire ? Face à tous problèmes d’érection qui persistent, il faut consulter. Même si ce n’est pas toujours facile d’en parler, plus le problème est pris en charge tôt, plus vite les choses s’arrangeront. Quant à la dépression, elle nécessite un suivi médical régulier.



Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 137 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲