FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
200 connectés : 0 membres et 200 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Orgasmes multiples : les secrets
Posté par spy le 13/08/2016 23:08:33
ORGASMES MULTIPLES : LES SECRETS

Non, ce n’est pas une légende : deux, trois, quatre orgasmes, et même plus, lors d’un rapport, c’est possible !
Comment contrôler sa jouissance ? Peut-on avoir plusieurs "extases" en même temps ? Est-ce à la portée de tout le monde ? Les réponses du Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.

Combien la femme peut avoir d’orgasmes à la suite ?


Grand avantage des femmes en matière d’orgasmes : elles peuvent les répéter. Après une première jouissance, leur plaisir et leur excitation ne retombent pas immédiatement, contrairement à l’homme dont l’érection disparaît rapidement. Les médecins parlent de la "capacité multi-orgasmique " de certaines femmes. "Pour schématiser, elles pourraient renouveler leurs orgasmes à l’infini ", assure le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. "Elles peuvent obtenir d’autres extases dans les minutes qui suivent. A condition d’avoir un partenaire à la hauteur.
Il n’existe pas de norme en terme de chiffre, cela peut être deux, trois ou quatre orgasmes, comme cinquante, pourquoi pas."


Combien l’homme peut avoir d’orgasmes à la suite ?

L’homme peut avoir plusieurs orgasmes lors d’un rapport sexuel, mais pas à l’infini, contrairement à la femme. Après l’éjaculation, l’homme subit deux phases qui peuvent empêcher un nouvel orgasme .
En premier lieu, la phase de résolution. Le sang quitte les tissus érectiles, le pénis retrouve son état flaccide.
Ensuite, la phase réfractaire qui diminue, voire annule le désir.
"Chez les hommes jeunes ou fougueux, cette phase réfractaire peut ne durer que quelques minutes", explique le Dr Gérard Leleu.
Le maximum ? "Dans tous les cas, au bout de deux ou trois orgasmes , l’homme est hors service", précise le spécialiste.


Faut-il multiplier les sources d’orgasme ?

Oui, il faut multiplier les sources d’orgasmes !

Un, parce qu’en stimulant les différentes zones érogènes, on peut donner plusieurs types d’orgasmes et les multiplier. "Chaque stimulation procure un plaisir légèrement supérieur au précédent", selon le Dr Gérard Leleu.
Et deux, parce que cela peut également permettre de gérer la phase réfractaire chez l’homme.
En pratique : L’homme peut par exemple donner un orgasme clitoridien à sa partenaire, en attendant le retour de son érection et un éventuel nouvel orgasme.
A noter : Pour la femme, le recours aux jouets érotiques peut s’avérer un bon moyen de multiplier les orgasmes.
"En se masturbant ou en utilisant des jouets, elle obtient un orgasme clitoridien dans 99 à 100 % des cas", selon Gérard Leleu.


Comment maîtriser son éjaculation ?

Le contrôle par l’homme de son éjaculation permet de faire durer le plaisir et peut permettre de donner de multiples orgasmes à sa partenaire. Pour cela, il faut repérer la phase d’ éjaculation imminente , c’est-à-dire quand l’homme ressent "un plaisir soudain et aigu à la racine de la verge", signale le Dr Gérard Leleu.
Il faut alors suspendre tout mouvement, serrer les fesses et fermer la vessie, comme pour empêcher la miction.
Il peut également être utile de " réduire l’excitation cérébrale " ou de "serrer les paupières", selon le sexologue. Il faut attendre au moins 100 secondes et le réflexe éjaculatoire ne devrait pas se produire.
Mais cette technique reste " difficile à maîtriser pour la plupart des hommes", d’après le spécialiste.


Peut-on avoir plusieurs orgasmes en même temps ?

Non, il est impossible d’avoir plusieurs orgasmes exactement en même temps, quelles que soient les stimulations.
En revanche, en se consacrant à plusieurs zones érogènes à la fois, il peut se produire un orgasme plus général et plus fort. Par ailleurs, la femme possède la faculté d’obtenir plusieurs jouissances très rapprochées. Il s’agit d’orgasmes "qui s’enchaînent et constituent une transe orgasmique d’une durée de 20 à 60 secondes", indique le Dr Gérard Leleu.
La raison : après un orgasme, les tissus érectiles de la femme ne se vident de leur sang que très lentement, laissant le champ libre à une nouvelle jouissance.


L’art de la "caresse intérieure"

Prolonger, amplifier voire multiplier les orgasmes : ce sont les promesses de la " caresse intérieure ", préconisée par le Dr Leleu.
En pratique : Les partenaires "alternent des phases de mouvement et des phases d’immobilité ou pauses ", explique le sexologue. "L’homme ne se contente pas d’un va-et-vient banal, il le module : tantôt il pratique des pénétrations profondes, tantôt des pénétrations superficielles", en utilisant des axes différents et en maîtrisant son réflexe éjaculatoire. Au cours des pauses, les partenaires "se caressent" et "s’embrassent".
Résultat : le plaisir dure plus longtemps , il "devient de plus en plus exquis" et "l’orgasme quand il survient est plus intense qu’habituellement, tant chez la femme que chez l’homme", selon le spécialiste.


Les Stimulants : augmentent-ils le nombre d’orgasmes ?

Viagra®, Cialis®, Levitra® : les inducteurs d’érection ne sont pas d’une grande aide pour multiplier les orgasmes. Ces médicaments traitent les troubles érectiles et peuvent restaurer l’érection dans des conditions naturelles, autrement dit avec une stimulation sexuelle .
"Si l’homme n’éprouve pas de désir, ces pilules n’ont pas d’effet ", explique le Dr Gérard Leleu. Or l’éjaculation entraîne une phase réfractaire, qui diminue voire annule le désir. Pendant cette période, un inducteur d’érection ne peut donc pas agir, ni permettre à l’homme d’obtenir un nouvel orgasme.
Attention : Les inducteurs d’érection doivent être prescrits après un examen médical et une recherche des causes possibles des troubles érectiles.


Bien connaître le sexe de son ou sa partenaire

Pour faciliter les orgasmes et les multiplier, il convient de bien connaître son propre sexe et celui de son ou sa partenaire.
"La connaissance de vos organes sexuels , de leurs points érogènes et de ce qui se passe lors du cycle érotique améliorera votre capacité à jouir", assure le Dr Gérard Leleu. Ainsi, vous pouvez repérer l’emplacement des différents points G, A, C, P ou encore K. Les phases d’excitation sont également différentes entre l’homme et la femme. Autant d’éléments à prendre en compte pour mieux maîtriser le plaisir des deux amants.


Des orgasmes multiples en musclant son périnée

Tonifier son périnée, et notamment le muscle pubo-coccygien , permet d’augmenter voire d’ enchaîner les jouissances chez la femme et chez l’homme. Pourquoi ? Parce que l’orgasme s’accompagne d’un battement en cadence de ces muscles.
"Plus le périnée est tonique, plus les orgasmes seront forts et multiples", assure le Dr Gérard Leleu.
Autre avantage : la femme peut davantage serrer le pénis de son partenaire pendant la pénétration. Pour fortifier son muscle pubo-coccygien, il faut d’abord le repérer. Pour cela, un simple test de " stop-pipi " suffit. Arrêtez la miction puis libérez-la, recommencez quelques instants plus tard. Les muscles que vous avez contractés sont les pubo-coccygiens. Pour les faire travailler, effectuez des exercices de contraction et décontraction quotidiennement.


L’âge a-t-il une influence ?

Chez l’homme, l’âge peut empêcher la multiplication des orgasmes. La durée de la phase réfractaire , qui réduit ou empêche l’érection, s’allonge au fil des années.
Mais pas de généralités. "Un homme de 60 ans peut renouveler les orgasmes, notamment s’il maîtrise son éjaculation", garantit le Dr Gérard Leleu. Du côté de la femme, l’âge s’avère plutôt un bénéfice . "Plus la femme mûrit, plus elle a de chance de profiter de l’ orgasme vaginal ", explique le sexologue.
"Chez certaines, les orgasmes ne viennent qu’après la ménopause . Et une femme de 80 ans peut tout à fait avoir du plaisir."


Enchaîner les orgasmes : un risque ?

Deux, trois, quatre orgasmes ou même plus : il n’existe pas de seuil critique pour la santé en général.
"Il n’y a pas vraiment de danger à multiplier les orgasmes", résume le Dr Gérard Leleu.
"A moins de souffrir d’une maladie respiratoire ou cardiaque."
Chez l’homme, le désir s’arrête tout seul de toute manière. Chez la femme, "les débordements restent excessivement rares", selon le sexologue. Seule inquiétude du spécialiste, l’addiction aux sex-toys : "Avec ces jouets, l’orgasme devient tellement facile et automatique qu’il faut faire attention à ne pas tomber dans l’excès."



Orgasmes multiples : sexualité épanouie ?

Une sexualité épanouie ne dépend pas forcément du nombre d’orgasmes à la suite de l’un ou l’autre des partenaires.
Dans bien des cas, les hommes ne parviennent pas à enchaîner les jouissances de toute manière.
Quant aux femmes, "la plupart savent qu’elles sont multiorgasmiques", estime le Dr Gérard Leleu. "Mais elles n’en profitent pas forcément, elles ne tiennent pas toujours à multiplier les orgasmes si le premier les a satisfait.
Dans tous les cas, il vaut mieux privilégier la qualité à la quantité ."





Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143