Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
La masturbation à 2 , c'est mieux ?
Posté par spy le 14/05/2018 22:54:36
La masturbation à deux, c’est mieux ?

Si les petits plaisirs solitaires gardent la cote parce qu’ils procurent un grand plaisir à la majorité des pratiquants, ils sont également intéressants du point de vue sexologique car ils permettent à tout un chacun de se connaître mieux.

En effet, la personne, au fur et à mesure de ses essais, apprend à connaître mieux son fonctionnement sexuel et ses préférences sexuelles.
Elle sait ce qui lui plait et ce qui lui permet éventuellement d’atteindre le septième ciel, des chemins les plus courts et les plus efficaces, à ceux qui permettent d’en profiter le plus longtemps possible.
C’est évidemment bien utile lorsque la personne se met en relation (d’une nuit ou d’une vie) avec une autre.

Si la masturbation solitaire permet donc ainsi de pouvoir ainsi partager son fonctionnement et ses préférences avec son/sa partenaire le grand jour venu, il y en a une autre dont on parle moins :
la masturbation à deux.

Pourtant, elle est doublement intéressante : elle permet d’une part une autre lecture de son corps et des autres possibilités que celui-ci offre, et elle nous révèle ce qui fonctionne chez l’autre et ce qu’il/elle apprécie.

Ce qu’elle révèle chez nous : pour ceux qui ont une pratique régulière comme pour ceux qui le font rarement, les témoignages vont dans le même sens : « C’est comme si on le faisait pour la première fois », « C’est comme si on utilisait l’autre main et non l’habituelle », « C’est génial que ce soit mon partenaire qui m’offre ça », « C’est un vrai cadeau désintéressé », etc.

Les impressions générales, pour les hommes comme pour les femmes, attestent d’un mélange entre l’inattendu (que va-t-on me faire ?), le surprenant (c’est fou les différentes induites parce que c’est quelqu’un d’autre que moi) et le plaisir « positivement égoïste » (c’est mon moment à moi).

Quoiqu’il en soit, c’est un apprentissage supplémentaire de soi car il permet de découvrir d’autres choses qu’on ne découvre pas spécialement seul. En effet, très souvent, lorsque l’être humain sait de quelle manière atteindre un objectif, il aura tendance à utiliser celle-ci pour arriver plus facilement, plus rapidement et plus efficacement à l’atteinte de celui-ci.

C’est un constat similaire quant à la sexualité humaine : quand on sait de quelle manière arriver à l’orgasme, on a tendance à utiliser celle-ci la majeure partie du temps, plutôt que de se tourner vers l’inconnu.
Or, c’est justement ce réflexe qui à long terme peut appauvrir notre sexualité ou en faire un train-train quotidien peu tentant. Découvrir à deux, c’est donc se tourner vers d’autres sensations, d’autres voies.

Ce qu’elle apporte à la relation : si elle nous permet de nous découvrir différemment, elle permet également deux choses importantes dans la relation sexuelle : découvrir l’autre autrement et diversifier les expériences sexuelles.

En effet, dans un couple formé depuis un certain temps, la relation sexuelle peut vite s’essouffler ou se dérouler de manière mécanique par manque de temps, d’inspiration, voire d’habitudes bien ancrées.
Se masturber mutuellement, c’est se donner à l’autre et lui donner en même temps, un préliminaire complet et simultané que ce soit avec la main, ou avec la langue (en 69 par exemple). Mais les partenaires ont bien sûr la possibilité de s’occuper de l’un puis de l’autre, ou de s’occuper d’eux deux en même temps.

Ce qui fait de ce partage un moment magique, c’est toute la subtilité de pouvoir donner tout en recevant, de n’être donc pas concentré que sur ses sensations (ce qui réduirait le partage) ou que sur son partenaire (ce qui nous éloignerait de nos sensations). Il faut donc pouvoir, comme les va-et-vient d’un rapport sexuel, profiter de l’excitation et du plaisir de recevoir, tout en étant excité par l’excitation et le plaisir de l’autre.

C’est un apprentissage réel, mais un partage d’une intensité certaine.
Alors la masturbation à deux est-elle mieux ?
Oui, pour le côté relationnel que la masturbation solitaire met évidemment moins en avant, et pour les sensations différentes qu’elle peut engendrer.
Mais du reste, solitaire ou pas, le plaisir sexuel demeure toujours unique et différent selon les moments, l’humeur et le partenaire. La meilleure recette reste donc celle de la diversité masturbatoire !

Modifié le 14/05/2018 23:22:02

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 222 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲