FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
208 connectés : 0 membres et 208 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Booster sa libido
Posté par spy le 23/05/2018 19:00:00
Les solutions naturelles pour booster ma libido
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^Par Laura Chatelain

Pas question de rester en panne !
On peut retrouver l’envie d’avoir envie sans forcément avoir recours à la chimie.


Les plantes et huiles essentielles ont un pouvoir à ne pas surestimer.
C’est pourquoi, avant d’y avoir recours, vaut mieux demander l’avis d’un médecin ou d’un sexologue diplômé par la faculté de médecine.

Car nombre d’entre elles sont contre-indiquées en cas de cancers hormono-dépendants et peuvent interagir avec certains traitements allopathiques. La consultation permettra aussi de rechercher une éventuelle cause physique à nos problèmes de désir (problème cardiovasculaire, dépression, etc.).

Les plantes qui stimulent

Au rayon des végétaux aphrodisiaques, il n’y a pas que le gingembre ! Ginseng ou maca sont aussi des excitants naturels.
Leur secret réside dans leur capacité à booster l’organisme et à redonner du tonus, notamment quand un état de fatigue général vient freiner la libido.
Ne pas hésiter à en faire une cure, sous forme de gélules (Natura Force ; Fleurance Nature ; Maca Femme Phytoceutic) ou de décoction, pendant au moins trois semaines.
« La lubrification vaginale est essentielle pour le désir et des rapports épanouis. Or, elle peut être moins abondante sous l’effet des modifications hormonales après la ménopause, mais aussi à cause d’une moins bonne micro-circulation », ajoute Annabelle Pongratz Muller-Vitu, sexologue. Pour relancer cette dernière, le ginkgo biloba et la vigne rouge, par voie orale pendant au moins 3 mois, peuvent aider. Au niveau local, vous pouvez appliquer un peu d’huile végétale de nigelle (lubrifiant naturel et tonique vasculaire) avec une goutte d’huile essentielle de patchouli. Ou essayer le gel intime Zestra, à passer sur la vulve et le clitoris quelques minutes avant le rapport afin de faciliter la lubrification et l’excitation grâce à un effet vasodilatateur et légèrement chauffant.

La méditation met en condition

Lorsqu’il n’y a pas de cause physique, le stress est souvent le premier responsable d’une petite baisse de libido.
Le sérieux Journal of Sexual Medicine a d’ailleurs publié un article démontrant l’impact positif du yoga ou de la méditation en pleine conscience sur la sexualité féminine.
« On sait que la sexualité a besoin d’un corps et d’un cerveau reposés. Ces disciplines aident à (re)trouver l’équilibre émotionnel sans avoir tout de suite recours aux méthodes chimiques, ce sont des bons compléments aux consultations sexologiques », indique la spécialiste. L’idéal est de pratiquer régulièrement, même des séances courtes.

L’aromathérapie (r)éveille les sens

Les odeurs jouent un rôle majeur dans les émotions et la sexualité. Les huiles essentielles aux notes épicées comme la cannelle ou la bergamote échauffent les sens.
D’autres, plus fleuries, comme l’ylang-ylang, le géranium ou le bois de rose sont connues pour raviver la sensualité chez la femme.
Enfin, l’huile essentielle de camomille noble et de lavande sont parfaites pour dénouer d’éventuelles tensions avant un rapport.
A associer à des senteurs plus boisées (santal, hô, cèdre…) qui plaisent aux hommes. Vous pouvez utiliser ces huiles en diffusion (exceptée la camomille) de manière à créer une atmosphère propice au rapprochement des corps !
Ou bien en massage (attention à la cannelle, dermo-caustique, 1 goutte maximum), en n’utilisant jamais plus de 4 gouttes diluées dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale type amande douce ou noyau d’abricot. Si vous préférez, il existe des formules prêtes à l’emploi : "synergie bio Plaisir" et sensualité "Ladrôme" ; mélanges Pranarôm (Massage Cocoon ou Massage Relax) à diluer dans une huile de massage, roll-on libido Nature et Découvertes, huile de massage Eveil des Sens Puressentiel…

L’acupuncture et l’ostéopathie redonnent de la vigueur

Les aiguilles peuvent être un allié supplémentaire pour relancer votre libido, surtout si le manque de désir est lié à un passage à vide avec perte d’énergie, stress ou prise d’antidépresseurs. En 2013, une étude a montré que l’acupuncture aide à réduire les effets secondaires de ce type de médicaments, notamment la perte de libido.
Placées sur différents méridiens, les aiguilles améliorent la circulation énergétique globale de l’organisme et renforcent certains organes comme l’estomac ou le foie, très liés à la libido. La séance dure en moyenne 20 à 30 minutes et il peut en falloir plusieurs en cas de fatigue ou tensions importantes. «

L’ostéopathie est aussi un excellent allié de la phytothérapie et la sexologie, en redonnant plus de mobilité, notamment au niveau du bassin et en stimulant certains points réflexes », ajoute Annabelle Pongratz Muller-Vitu.

La sophrologie décoince !

Quelques séances (avec un praticien diplômé peuvent donner les outils nécessaires pour surmonter les petits obstacles psychologiques et émotionnels qui vous bloquent au moment d’un rapport. Exercices de respiration et de visualisation permettent de reprendre contact avec ses sensations corporelles et de voir la sexualité de manière positive (en imaginant par exemple les gestes que vous aimeriez recevoir sous la couette). Le sophrologue travaille aussi sur la relation affective avec votre compagnon. « L’idée est de ramener vers la confiance et une meilleure conscience et connaissance de soi », explique Marie-Laure Jacquet, sophrologue.

Le sport dope les rapports

Retrouver le chemin de la salle de gym ou aller marcher peut nous mener… dans la chambre à coucher. Plusieurs études ont en effet montré que ceux qui pratiquent une activité physique régulière voient augmenter la fréquence de leurs rapports sexuels.
L’explication ? Le sport diminue le stress, joue un rôle d’antidépresseur naturel (surtout si on pratique à l’extérieur), favorise le sommeil et augmente l’endurance.

Merci à nos expertes, Annabelle Pongratz Muller-Vitu, psychologue-sexologue et Marie-Laure Jacquet, sophrologue et auteur de « Vivre une sexualité épanouie et redécouvrir le plaisir grâce à la sophrologie », Ed. Josette Lyon.


Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
Re: Booster sa libido mais attention au Viagra
Posté par jacquesv le 28/05/2018 00:45:37

medisite.fr:
Viagra : une nouvelle preuve de ses dangers pour la vue



Une étude australienne prouve que la prise de Viagra® (sildénafil) contre le dysfonctionnement érectile pourrait affecter la vue de façon permanente chez certains hommes.
Publicité
Publicité

Selon une étude menée par l'université de New South Wales en Australie, la prise de Viagra® (sildénafil) pourrait être dangereuse pour la vue des hommes. La célèbre pilule bleue efficace dans le traitement des troubles de l'érection pourrait précisément détruire les cellules de la rétine. Avec à la clé : un changement de la perception des couleurs pouvant aller jusqu'à la cécité.

Des effets pendant 2 semaines

Les observations des chercheurs ont été portées sur des souris. Toutes ont reçu du Viagra® mais certaines étaient en bonne santé alors que d'autres souffraient d'une maladie génétique de la vision appelée "rétinite pigmentaire". Chez les premières, la prise du médicament a entraîné des effets indésirables sur la vue pendant 2 jours. Chez les autres, les effets ont duré deux semaines. Le sildénafil inhiberait le phosphodiéstérase (PDE6), une enzyme clé dans la vision.

Pas de panique !

En 2005, des chercheurs américains* avaient observé une chute brutale de la vision chez sept hommes ayant pris du Viagra® 36 heures plus tôt. Derrière ce trouble grave se cache une maladie : la neuropathie optique ischémique non artéritique (NOINA). Pour le Pr Stéphane Droupy, médecin urologue "le Viagra® n’est pas déconseillé à toutes les personnes qui ont des problèmes de vue ou qui portent des lunettes". Il faut simplement être vigilant. En clair, respectez la contre-indication, qui est de ne pas prendre de Viagra® en cas de NOINA et de savoir par ailleurs que sa prise peut être associée à des troubles de la vision. Selon le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue et andrologue "6 à 7% d'hommes peuvent voir un halo bleu quand ils regardent quelque chose".

Et pour Cialis® et Levitra® ? Les risques sont similaires donc il faut observer les mêmes règles de précaution.

*H.D. Pomeranz et A.R. Bhavsar. J. Neuroophtalmol., 2005 mar ; 25(1): 9-13.

Vidéo. Les effets du Viagra
La redaction


.http://www.medisite.fr/viagra-encore-une-etude-qui-montre-ses-dangers-pour-la-vue.70 3992..html

Lien raccourci: -->https://bit.ly/2sdk32N

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143