FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
142 connectés : 0 membres et 142 visiteurs Voir la liste     








Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
8 habitudes dangereuses pour le clitoris
Posté par spy le 14/09/2018 12:14:13
8 HABITUDES DANGEREUSES POUR LE CLITORIS
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


Le gland du clitoris mesure à peine 5 millimètres, pourtant les douleurs y sont particulièrement désagréables.
Vêtements trop serrés, masturbation, sextoys, vélo... Certaines de nos habitudes les plus courantes peuvent les déclencher.
Erreurs à éviter avec le Dr Odile Bagot, gynécologue.



Utiliser des savons qui décapent !
=======================


Pour nettoyer leur vulve, certaines femmes utilisent des pains de savons décapants, qui ont tendance à assécher la peau, ou des savons liquides non adaptés à la toilette gynécologique voire allergisants.

Qu’est-ce qui est dangereux pour le clitoris ? A force, le produit peut provoquer des irritations, des démangeaisons ou des brûlures. Eventuellement même des fissures, au niveau de la vulve en général, mais aussi du clitoris en particulier. "Fissures et coupures prennent la forme de traits rouges/roses plus ou moins longs dans les plis qui entourent le gland du clitoris", indique la gynécologue Odile Bagot.

Que faire ? Privilégiez des savons au pH acide (des savons liquides gynécologiques vendus en pharmacie) et contentez vous de laver vos parties intimes à l’eau si vous ressentez le besoin de plus d’une toilette par jour, c’est suffisant ! Sachez en tout cas qu’il n’est pas nécessaire de se laver cette zone plus d’une fois par jour.

Le point sur le clitoris :
Sa partie visible à la forme d’un petit gland (la zone la plus riche du corps féminin en corpuscules de volupté, à quelques centimètres (1 à 4 cm) au nord de l’orifice vaginal. Il est le point de départ des petites et grandes lèvres vaginales, qui le recouvrent avec l’urètre et l’orifice vaginal. En moyenne, le clitoris mesure 11 cm à l’état de repos car il se prolonge à l’intérieur du corps en une courte tige, suivie de deux bulbes vestibulaires qui s'enfoncent des deux côtés du vagin.


Frotter trop fort
=============


La vulve, et tout particulièrement son clitoris, sont des parties du corps à manipuler avec précaution. Même si elles ne sont pas spécialement fragiles (on voit bien par quoi elles peuvent passer dans les moments intimes), attention à ne pas les frotter de manière trop vigoureuse, à ne pas vous blesser avec vos ongles, un rasoir...

Qu’est-ce qui est dangereux pour le clitoris ?
Il risque les plaies ou les fissures, particulièrement désagréables dans cette zone du corps.

NB : Le problème peut également être dermatologique ! "Si vous constatez régulièrement des fissures autour de votre clitoris (mais aussi sur les autres parties de la vulve), après certaines frictions trop fortes ou même sans raison apparente, il peut s’agir d’un lichen, d’un psoriasis ou bien d’herpès...", indique le Dr Bagot. Pensez à consulter votre gynécologue.


Mettre les mauvais protège-slips
=======================


Il est important de faire attention aux produits/matières que l’on met en contact avec nos parties génitales. Pour certaines, le protège-slip est incontournable pendant la journée, et pourtant il peut générer des douleurs vulvaires, parfois centrées sur le clitoris.

Qu’est-ce qui est dangereux pour le clitoris ?
Certains composants trop agressifs provoquent des réactions irritantes et allergiques allant parfois jusqu’à la brûlure.


Utiliser un sextoy sans lubrifiant
=======================


Vibromasseurs, godemichet, boules de geisha... Si vous utilisez ces sextoys (mais aussi tous les sextoys dédiés spécialement au clitoris), attention à ne pas forcer ! Ils peuvent faire mal s’ils sont mal utilisés ou manipulés trop vigoureusement.

Qu’est-ce qui est dangereux pour le clitoris ?
Le clitoris est une zone sèche. "Utiliser un sextoy sans lubrifiant risque de l’irriter, voire de le blesser", alerte la gynécologue Odile Bagot. "Attention aussi à les manier avec douceur, pour éviter les plaies, les brûlures...".



Se masturber "à sec"
================


Si la science lui reconnaît des bienfaits - elle détend, améliore le sommeil voire même soulage la douleur en favorisant la sécrétions d’endorphine, les hormones antidouleur et antistress – certaines recommandations sont nécessaires pour que la masturbation reste un plaisir. Elle peut notamment être trop agressive au niveau du clitoris.

Qu’est-ce qui est dangereux pour le clitoris ?
Comme pour les sextoys, "frotter et stimuler cette zone sans lubrifiant, en se lançant de but en blanc sur un clitoris sec, favorise les irritations, fissures ou coupures...", alerte Odile Bagot.
Il faut attendre les moments d’excitation, qui font bénéficier l’organe de la lubrification vaginale, pour se masturber sans stress.

Que faire si on a mal ?
"En cas d’irritation, il suffit d’appliquer une pommade cicatrisante qui agit en 24h. Le traitement dure plutôt une semaine si c’est ou fissure ou une coupure", souligne le Dr Bagot.



Mettre un jean trop serré
===================


Pantalons trop serrés, lingerie mal adaptée (certains strings ou tangas...)...
Certains vêtements peuvent accentuer une hypersensibilité vulvaire et clitoridienne chez la femme. Ce syndrome, d’origine inconnue, est appelée vulvodynie. S’il concerne plus particulièrement la zone clitoridienne, on le nomme clitorodynie.
"Il est souvent mal diagnostiqué et ne rentre dans aucune case", explique le Dr Odile Bagot. "On soigne les femmes pour sécheresse, irritation, infection... mais on a beau traiter, ça continue", poursuit la spécialiste.

Quel est l’effet sur le clitoris ?
Le phénomène est très douloureux. Il se manifeste par une sensation de brûlures, de pincement, de décharge électrique et peut s’étendre dans la région périnéale jusqu’au gland du clitoris.
Il est chronique et s’intensifie en position assise.

En 2015, des chercheurs de l’Université de Mac Gill de Montréal (Canada) s’étaient penchés sur la question via une enquête réalisée auprès d’un panel de 126 femmes, âgées de 18 à 69 ans et souffrant de douleurs clitoridiennes. Ils avaient identifié certains facteurs déclenchant de la clitorodynie comme les vêtements serrés (80%), la masturbation (66%), la station assise (79%), l’excitation sexuelle (74%) le stress (74%), uriner (42%), s'essuyer la vulve (43%) ou faire de l'exercice (42%)...
Selon les résultats du questionnaire, ces épisodes pouvaient durer en moyenne 8 heures, allant pour certaines femmes jusqu’à 24h. Leur intensité douloureuse était évaluée à 6 sur une échelle de 0 à 10 par ces femmes, dont le quart ressentait des douleurs au quotidien.

Faire du vélo en mode intensif
=====================


Certains sports comme la pratique intensive du vélo ou de l’équitation peuvent accentuer une hypersensibilité vulvaire et clitoridienne, tout comme le port de vêtements serrés.
"La position du corps joue notamment un rôle sur la douleur" indique Odile Bagot. "Si vous êtes trop penchée en avant sur un vélo, vous avez plus de risque de toucher la zone sensible."

Quel est l’effet sur le clitoris ?
Brûlures, irritations, sensation d’écorchure...

Nb : "La douleur peut parfois venir d’une inflammation du nerf pudendal (ou "nerf honteux interne" dans l’ancienne littérature) qui innerve la région du périnée et notamment les organes génitaux externes.
Le diagnostic de névralgie pudendale se fait par des examens complémentaires très spécifiques", explique la gynécologue.
Lorsqu’on n’arrive pas à mettre en évidence des causes directes, on sait que ce type de douleurs peuvent aussi être liées à un souvenir douloureux issu d’un traumatisme : déchirures, cicatrices liées à un accouchement par exemple. "En ce cas on parle de douleur psychosomatique", souligne le Dr Bagot.



Se faire un piercing au clitoris
=====================


Pour certaines, il apporte une excitation supplémentaire, pour d’autres, c’est un moyen de montrer son pouvoir sur son propre corps... Le piercing au clitoris n’est pas une pratique courante, mais concerne tout de même quelques femmes, surtout chez les adolescentes. "Il se trouve en général sur la petite peau qui encadre le clitoris, de chaque côté", indique la gynécologue.

Qu’est-ce qui est dangereux pour le clitoris ?
Infections, traumatismes à cause de l’anneau qui est dur sur cette partie du corps, les dangers sont nombreux.
Si vous choisissez néanmoins de porter ce genre de bijoux, pensez à faire le point régulièrement chez un gynécologue.



Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N�752143