Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  

Messages | Nouvelle branche de discussion | Répondre | Rechercher
Fellation suite.....
Posté par spy le 16/03/2019 23:39:22
5 CHOSES À VÉRIFIER AVANT DE FAIRE UNE FELLATION
La fellation c’est LA caresse par excellence qui fait fondre les hommes. Mais avant de la prodiguer, il y a quelques petites choses à vérifier : la position, l'acceptation ou le refus de l'éjaculation… On vous guide pour qu'elle soit parfaite et sans risque.



La position est-elle confortable ?
====================


Vous avez très envie de lui faire une fellation… et lui n’attends que ça. Mais pris dans l’ardeur du moment, vous en oubliez quelque chose : la position dans laquelle vous vous tenez.
Le baiser pénien est rarement l’affaire de quelques secondes.
Aussi pour vous sentir le plus à l’aise, il est conseillé de bien vous installer.
"Prenez une position confortable : agenouillé sur le côté de l’homme, agenouillée entre les jambes de l’homme, à califourchon sur son thorax" conseille le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue, dans son livre "L’homme nouveau expliqué aux femmes".

La position la plus confortable : L’homme est allongé sur le dos, la femme est entre ses jambes. Elle est ainsi bien installée et peut accéder à la totalité des zones à stimuler au niveau du sexe masculin.

Connaissez-vous LA zone à stimuler au niveau du pénis ?
=====================================


Prête à prodiguer une fellation à votre partenaire ? Avant de vous lancer, demandez-vous si vous êtes au point au niveau de l’anatomie masculine.
Comme le rappelle le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue dans son livre L’art de la fellation : "Une femme ne peut offrir le meilleur plaisir à son amant que si elle sait assez précisément comment est fait le sexe de l’homme, comment il fonctionne et où se trouvent les points érogènes."

- Le pénis se décompose en 3 zones principales :
la base (au niveau des testicules),
la hampe (entre la base et le gland),
et le gland.

La couronne du gland et le frein sont particulièrement sensibles.
On les compare au clitoris de la femme.
- La zone à chouchouter particulièrement : le gland.
"Elle est la plus capable d’apprécier les prestations de la bouche" indique l’expert.
"Quand il est introduit dans la cavité, sa couronne correspond au cercle des lèvres qui peuvent alors le régaler à l’envi et son frein se trouve juste sur la langue qui peut le taquiner à l’aise."


Ejaculation ou pas ?
===============


Vous ne pouvez pas commencer une fellation sans vous être mis d’accord avec votre partenaire sur sa fin. En clair : à quel moment arrêter la stimulation buccale.

Le plaisir peut être très rapide chez l’homme qui reçoit cette caresse exquise. Aussi, il est important de lui dire si vous acceptez qu’il se laisse aller dans votre bouche ou non. "Faute d’avoir émis un avis et passé un accord, les partenaires risquent d’entrer en conflit, la femme étant écœurée et l’homme frustré" prévient le Dr Gérard Leleu.

En cas de refus de l’éjaculation dans la cavité buccale : l’homme doit prévenir sa partenaire de l’imminence de l’éjaculation, la femme doit aussi apprendre à la reconnaître (manifestations de plaisir de plus en plus prononcées, ascension des testicules vers le haut des bourses&hellip.
L’homme peut continuer de stimuler lui-même son pénis ou demander à sa partenaire de le faire pour le conduire manuellement à l’extase. L’acte peut sinon se poursuivre vers d’autres positions sexuelles. La fellation aura alors été réalisée en guise de préliminaires.

Une hygiène irréprochable
====================


En matière d’hygiène, vous n’avez pas le droit à l’erreur dès lors que vous vous apprêtez à vous laisser aller aux plaisirs charnels. "Il faut observer une hygiène impeccable, insiste le Dr Leleu. Il ne suffit pas de prendre un bain ou une douche dans les heures qui précèdent un rapprochement sexuel, c’est en permanence qu’il faut prendre soin de soi."

Pour les hommes non circoncis : le sexologue insiste sur le fait de veiller à la propreté du pénis en "retroussant matin et soir le prépuce et nettoient soigneusement le gland, spécialement le sillon de la couronne".
N’oubliez pas que la fellation est un acte très intime, plus que la pénétration vaginale pour beaucoup de femmes. Une hygiène insuffisante peut être définitivement rebutante.


Avez-vous un préservatif sur vous ?
=========================


On peut attraper des maladies suite à une fellation.
Ce, à cause de virus présents dans la bouche ou au niveau du sexe de l’homme.
Parmi ces virus : le VIH responsable du Sida, le virus HPV ou "papillomavirus" à l’origine de cancers (col de l’utérus, bouche, gorge), et d’autres virus liés à des infections sexuellement transmissibles (herpès, syphilis, condylomes, blennorragies).

Comment est-on contaminé ?
=====================


- Par la bouche : "Le risque de contamination par le HPV lors d'une caresse buccale peut exister si une petite plaie est présente dans la bouche au moment du rapport" explique Anaïs Papazian-Charney, sexologue.
- Par le pénis : "Comme toute muqueuse sexuelle, la muqueuse qui recouvre le gland peut être porteuse d’infections sexuellement transmissibles dont l’herpès et le sida. Le sperme et le sang qui peuvent y apparaitre (le sang par exemple en cas de blessure du frein) peuvent être contaminés par le VIH" explique le Dr Gérard Leleu.

Comment s'en prémunir ?
En cas de doute, l’homme doit porter un préservatif lors d'une fellation (non lubrifié ou aromatisé. Sa partenaire peut aussi utiliser un préservatif buccal, en vente en pharmacie.

Des infections asymptomatiques : Les IST sont en recrudescence en France. Or, elles ne donnent pas toujours de symptômes perceptibles. Il est donc nécessaire de se faire dépister au minimum une fois par an, quelles que soient vos pratiques, et plus souvent si vous avez plusieurs partenaires régulièrement.
Car si la plupart d’entre elles se soignent facilement quand elles sont repérées à temps, non traitées, elles peuvent avoir des conséquences graves sur la santé, des années plus tard : cancers, stérilité, septicémie…
En cas de présence d’IST, il est indispensable de se traiter et de suivre les conseils du médecin pour éviter la transmission.

COMMENT RÉUSSIR UNE FELLATION ?
==========================


Parce qu'ils en sont tous fous, découvrez les techniques et conseils pour maîtriser l’art de la fellation.

Lubrifiez le sexe
==============


Stimuler le pénis oralement fait partie des grands plaisirs de nos hommes.
Alors pour le faire aussi bien que possible, mettez bien votre bouche en forme de "O" et servez-vous uniquement de vos lèvres.
N'hésitez pas à saliver, humecter, sucer, même de façon importante pour bien lubrifier, car être caressé "à sec" est très souvent désagréable.
Donnez des coups de langue en partant de la base et en remontant vers le gland.
Prenez le temps de faire monter le plaisir quelques minutes avant de prendre son pénis à pleine bouche.
Si vous avez besoin, buvez un grand verre d'eau avant.
Evitez d'inviter vos dents à cette partie de plaisir.
Les hommes ont plus ou moins une peur de ressortir avec des marques !

Utilisez vos mains
==============


Même si votre instrument principal est la bouche, le secret d'une fellation réussie, c'est de l'accompagner d'une stimulation manuelle du pénis.

Comment s'y prendre :
d'une main, vous pouvez juste caresser le sexe de votre partenaire et accompagnez avec la bouche un mouvement similaire au niveau du gland.
Passez vos mains sur son ventre, ses cuisses, son périnée (entre les testicules et l'anus) et ses testicules.
Vous pouvez remonter des testicules avec la paume d'une de vos mains vers le gland, puis redescendre tout en douceur.
Manipulez-les cependant avec précaution et sans aller trop vite*.

Autre possibilité :
placez également vos deux mains autour du pénis et tournez-les autour de son sexe dans des sens opposés de façon simultanée. Faites le délicatement.

* Bien utile : les mains sont un bon complément en cas de petit coup de fatigue. Car il faut mieux éviter de vous arrêter en pleine fellation.


Avec la langue, taquinez le frein du prépuce
==============================


Comment s'y prendre : à l'extrémité du pénis se trouve le gland, une zone très sensible recouverte par une peau que l'on appelle le prépuce. Au moment de l'érection, le gland se découvre avec une partie de peau qui relie le prépuce à la base du gland. On appelle cela le frein du prépuce. Cette partie est extrêmement érogène et vous pouvez à loisir la taquiner avec le bout de la langue.

Pensez-y :
les hommes sont sensibles aux cassures et variations de rythme. Alternez les mouvements de bouche rapides et lents, les baisers et caresses tendres et fougueuses, les coups de langue actifs... mais toujours dans la douceur et le respect de votre partenaire.


Avaler ou pas ?
=============


La fellation peut provoquer des sensations intenses pouvant mener jusqu'à l'orgasme et l'éjaculation. "Le plus important dans cette pratique est de respecter vos limites et si vous ne désirez pas avaler, faites le lui savoir, pour que l'homme se retire avant", explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.

Inutile d'en faire des tonnes :
pour en profiter, votre homme a besoin de sentir et de voir que vous obtenez aussi de votre côté du plaisir.

Pensez au préservatif :
================


le sperme, étant stérile, peut être avalé sans crainte sauf si votre amoureux est infecté par le virus du Sida ou une toute autre maladie sexuellement transmissible (herpès, gonorrhée...).
Le risque augmente si votre bouche présente de petites ulcérations (aphtes, coupures, inflammations...). Le préservatif doit alors être mis avant le début de la fellation.


Tentez le "deep-throat" si vous en avez envie
===============================


C'est quoi :
cela consiste à introduire le pénis de votre homme dans votre gorge et le plus loin possible.

Comment s'y prendre :
bien sûr, respectez vos limites et vos envies, car si vous manquez d'air ou finissez par avoir la nausée, il est peut-être temps d'arrêter, voire d'en éviter la pratique.
Car si vous en faites trop sans réel plaisir, cela peut perturber votre cher et tendre.

Jouez avec toutes ses zones érogènes
===========================


Comment s'y prendre : il est important de ne pas négliger les autres zones érogènes, à savoir le gland (la plus érogène de toutes), le pénis dans sa globalité, l'intérieur des cuisses et la zone derrière les testicules.

Pensez-y :
le plaisir passe aussi par les yeux et les hommes aiment regarder.
Il y a des positions plus ou moins excitantes comme à genoux devant lui ou en position de 69 où quand vous faites une fellation, lui vous fait plaisir également avec un cunnilingus.
N'hésitez pas à le regarder également d'un œil coquin et un peu provocateur et passionné. Excitation garantie !

===================================================

1 FELLATION : FAUT-IL ACCEPTER ?
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

La fellation chosifie-t-elle la femme ?
=======================


Si vous hésitez à pratiquer la fellation, si cette pratique vous met mal à l’aise, un conseil : restez maître de la situation du début à la fin de la caresse !
"Cela permet de ne pas se sentir chosifiée", explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.
Par ailleurs en matière de sexualité, il faut savoir partager ! S’il vous demande une fellation sans vous proposer quoi que ce soit en retour, pourquoi pas susciter chez lui l’idée de baisers intimes (ou cunnilingus) ou encore d’autres préliminaires.??
Pas forcément à chaque étreinte, mais de temps en temps !
Le conseil du Dr Leleu :
"Il ne faut pas céder parce que l’autre l’impose mais parce que le partage des corps fait partie de la relation sexuelle du couple."
En pratique :
"La femme doit s’installer au dessus de son partenaire (à califourchon sur lui par exemple) pour ne pas avoir l’impression de subir l’acte", conseille notre spécialiste.
Ensuite, elle ne doit pas accepter que l’homme lui tienne la tête ou les cheveux si ça ne lui plaît pas, ou encore qu’il bloque sa tête entre ses cuisses.
Plus elle se sentira libre de ses mouvements, plus elle appréciera


La fellation peut-elle donner du plaisir à la femme ?
==================================


Selon le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue :
"Beaucoup de femmes découvrent qu’elles prennent du plaisir à réaliser la fellation, et parviennent même jusqu’au bord de l’orgasme lorsqu’elles la prodiguent."
-Pour cela, multipliez les regards langoureux car le fait de voir votre partenaire satisfait est très stimulant.
-N’hésitez pas non plus à lui dire qu’il se laisse aller et manifeste son plaisir physiquement (mouvements du bassin&hellip et oralement (inspirations profondes, gémissements, mots doux, compliments&hellip, cela sera d’autant plus érotisant pour vous !
-Le conseil du Dr Leleu : "Même si on n’a pas trop envie de pratiquer la fellation, je serai tenté de dire qu’il faut quand même essayer pour pouvoir découvrir le plaisir que cela peut procurer."
Bien sûr à condition que l’homme soit aimant et respectueux !

2-FELLATION : FAUT-IL ACCEPTER ?

La fellation n’est pas forcément "sale" !
"La fellation, c’est sale, c’est malodorant."
-Parmi les détails qui peuvent "rebuter" une femme, figure souvent le manque d’hygiène de leur partenaire.
-Le conseil du Dr Leleu : "L’homme doit être attentif à son hygiène intime TOUS LES JOURS.
"En clair, il ne suffit pas de prendre une douche quelques heures avant le rapport sexuel !
De même, inutile d’utiliser des lubrifiants parfumés pour masquer les odeurs. Si vous les utilisez, messieurs, c’est pour offrir un "plus" à votre partenaire.
Enfin, "les hommes non circoncis , plus à risque d’un défaut d’hygiène, doivent retrousser le prépuce matin et soir et nettoyer soigneusement le gland du pénis", rappelle le sexologue.
A noter : Le sexe de l’homme émet des phéromones, molécules odoriférantes, qui peuvent susciter le désir de la femme – à condition que l’hygiène soit au rendez-vous !

La fellation n’est pas forcément "sale" !
==========================


"La fellation, c’est sale, c’est malodorant."
Parmi les détails qui peuvent "rebuter" une femme, figure souvent le manque d’hygiène de leur partenaire.
Le conseil du Dr Leleu : "L’homme doit être attentif à son hygiène intime TOUS LES JOURS.
"En clair, il ne suffit pas de prendre une douche quelques heures avant le rapport sexuel ! De même, inutile d’utiliser des lubrifiants parfumés pour masquer les odeurs. Si vous les utilisez, messieurs,
c’est pour offrir un "plus" à votre partenaire.
Enfin, "les hommes non circoncis (plus à risque d’un défaut d’hygiène) doivent retrousser le prépuce matin et soir et nettoyer soigneusement le gland du pénis", rappelle le sexologue.
A noter : Le sexe de l’homme émet des phéromones, molécules odoriférantes, qui peuvent susciter le désir de la femme – à condition que l’hygiène soit au rendez-vous !

Fellation : vous avez le droit de poser vos conditions avant !
========================================

Avant de passer à la pratique de la fellation, les partenaires doivent se mettre d’accord sur plusieurs points.
En pratique : Vous devez savoir, mesdames, si votre partenaire souhaite aboutir à une éjaculation au terme de la fellation.
Le conseil du Dr Leleu : "Si la femme ne veut pas, elle ne doit pas accepter pour faire plaisir à son partenaire." Même chose pour ce qui est de la longueur d’introduction du pénis dans la cavité buccale. C’est à la femme de décider !
"On passe de la caresse à quelque chose qui ne serait pas forcément agréable, voire carrément désagréable, donc qui ne serait plus acceptable pour la partenaire", indique le spécialiste.

A noter : La femme peut gérer ces risques en disposant ses mains à la base du pénis et en restant en position supérieure par rapport à son partenaire.*

Fellation : n’ayez pas peur de mal faire !
===========================


Quand une femme est plutôt récalcitrante à l’idée de prodiguer une fellation, son partenaire peut l’aider à découvrir cette pratique et même à y prendre du plaisir ! Il doit l’encourager en douceur.
Le conseil du Dr Leleu :
"L’homme doit avoir une attitude rassurante, être tendre, savoir communiquer, être attentif à ce que sa partenaire aime ou n’aime pas, ne pas lui imposer ce qu’il veut par colère ou par chantage, il doit être patient."
Par ailleurs, il peut créer une ambiance propice :
choisir un moment où sa partenaire est détendue, lui prodiguer des baisers et des caresses pour qu’elle se sente bien… Mesdames, vous êtes en droit de demander !
Attention :
Il est crucial que "l’homme ne soit pas déçu si son amie n’est pas excellente (surtout les premières fois), il doit quand même la complimenter", indique notre interlocuteur.

Pourquoi la fellation est-elle une pratique si répandue ?
=====================================


Les hommes raffolent de la fellation !
Normal, elle leur procure des sensations intenses… et surtout inédites !
"C’est un des plaisirs sexuels les plus somptueux que peut ressentir l’homme.
Il peut être plus intense que celui la pénétration vaginale", explique le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.
Pourquoi ? "Parce que la bouche possède une dizaine de petits muscles qui permettent de réaliser des mouvements subtils comme le baiser, le serrement, la succion… Ce que ne peut pas faire le vagin", répond notre interlocuteur.
En pratique :
Il n’y a pas de mode d’emploi de la fellation parfaite. Le mieux est de se laisser aller à ses envies, ses désirs en commençant par caresser les environs du pénis (cuisses, pubis, testicules, périnée) puis le sexe en associant les baisers et les caresses manuelles. Observez alors votre partenaire et fiez-vous à ses réactions pour faire monter son extase !

Fellation : certains hommes sont réticents
=============================


On n’y pense pas toujours mais l’homme peut aussi être réticent à l’idée de pratiquer la fellation. Pourquoi ?
"Parce que sa partenaire va entrer dans son intimité physique et observer de très près son anatomie et son fonctionnement", répond le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.
Parmi les peurs masculines les plus fréquentes, celle que le pénis ne soit pas beau…
-Le conseil du Dr Leleu : "Il est normal que le pénis soit légèrement incurvée vers le haut ou la droite ou la gauche, ou qu’une bourse et le testicule correspondant descendent un peu plus bas."
Autres craintes :
que le pénis soit trop petit (sachez que s’il mesure 13 à 18 centimètres en érection, il est tout à fait dans la moyenne), malodorant (il faut tout simplement avoir une hygiène quotidienne parfaite !) ou encore que l’érection retombe (on peut alors utiliser un anneau spécialement conçu pour maintenir l’érection (vendu notamment en pharmacie)).


Fellation : pourquoi ils aiment tant ?
=========================


La majorité des hommes adorent la fellation ! Selon l’enquête Contexte de la sexualité en France publiée en 2006, 80% d’entre eux l’ont ainsi déjà expérimenté !
Pourquoi ils aiment tant ?
>Un, "parce que ça leur procure un très grand plaisir", répond le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue. >Deux "parce que c’est un spectacle très excitant et qui émeut énormément l’homme".
>Enfin, parce qu’à travers la fellation, "l’homme se sent en confiance, estimé, aimé et complice avec sa partenaire" !


La fellation, de moins en moins taboue !
============================


Perçue historiquement comme vulgaire, immorale, perverse, honteuse ou encore contre-nature, la fellation est aujourd’hui de plus en plus partagée par les couples français. En 2006, plus de 80% des hommes et des femmes avaient ainsi déclarés l’avoir déjà expérimenté (enquête CSF, Inserm). En 1992, 48% des femmes de 55 à 69 ans n’avaient jamais pratiqué la fellation. En 2006, elles ne sont plus que 29% ! Notez au passage que 30% déclarent la pratiquer régulièrement !

Modifié le 16/03/2019 23:45:52

Rapport d'abus     Modifier     Supprimer    
La participation aux forums est réservée aux membres du site.
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
  Devenir membre (30 secondes et gratuit)
Devenir membre (30 secondes et gratuit)    Mot de passe perdu ?
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 224 visiteurs

tubededentifrice.com, ...    CNIL: 752143.     |]  ▲