Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

La nouvelle arme des bleus

Après 6 ans d'ennui total et de frilosité (on pourrait même dire huit), l'équipe de France s'apprête à révolutionner (soyons fous) son système tactique. Fini le 4-4-2 ultra-anti-football, place au 4-3-3 nettement plus emballant.


Tout d'abord, analysons la composition probable de l'EDF pendant la Coupe du Monde. Lloris dans les buts, quoi de plus normal. En défense, Sagna-Gallas-Abidal-Evra semblent se détacher, pas de quoi crier au scandale non plus (même si Anthony Reveillère n'a rien à envier au Gunner). Au milieu de terrain, un trident composé de Toulalan, seul devant la défense, Malouda (en balance avec Diaby) et Gourcuff devant le lyonnais. Un trio qui sent bon l'offensive avec deux joueurs capables de distribuer de bons ballons, "allumer" quelques pétards, et tenter d'apporter une petite aide à la récupération (surtout Malouda). Devant ces trois joueurs, le brouillard ne s'est pas encore dissipé, 4 joueurs étant en balance pour trois postes : Ribéry, Govou, Henry et Gignac.
On peut sérieusement envisager côté gauche un trio composé d'Evra, de Malouda et de Ribéry, qui pourrait causer, par leurs jeux en triangles, leurs déviations, quelques torts à bon nombre de défenses. Enfin, on peut imaginer un Thierry Henry, qui a toujours répondu présent en sélection, évoluant en pointe pour sa dernière grande compétition internationale. Son poste de prédilection, celui avec lequel il s'est forgé sa réputation d'un des touts meilleurs avants-centre de sa génération.


Une équipe sans meneur de jeu

Bien évidemment, l'abandon du 4-2-3-1 suppose que Yohan Gourcuff ne soit plus le véritable patron de l'attaque tricolore, celui à qui s'adresse tous les ballons. Si son rôle dans lequel il se sent, en théorie le mieux, est celui-ci, rien ne dit que la nouvelle formule ne peut lui convenir. En effet, avoir un deuxième joueur de qualité technique à ses côtés afin de pouvoir combiner peut offrir un visage beaucoup plus séduisant à l'Equipe de France, qui se verra armée de 5 joueurs capables d'apporter le danger, avec qui plus est un trio offensif où les joueurs devraient évoluer à leurs postes de prédilection.
Si le 4-3-3- ne laisse pas la place à un 10 "à l'ancienne", on peut tout de même penser que Yohann Gourcuff occupera un rôle de meneur, comme pouvait le faire Juninho à Lyon ou Xavi au Barça, dans des rôles un petit peu plus reculés.
En somme, c'est une petite révolution tactique que nous a "offert" Raymond, une révolution qui commence à peine à ouvrir l'appétit d'un peuple français bien morose ces derniers temps, en terme de football...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Joseph Didier
23 ans, Perpignan (France).
Publié le 02 juin 2010
Modifié le 30 mai 2010
Lu 888 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 128 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲