Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     
Aller à :  
Titre:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ
Artiste:#ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ


Paroles de Vénus

Interprétées par Diam's

J'ai le sang qui bout
le coeur qui boom
J'ai le sang qui bouge
T'es sorti d'où toi et ta belle bouche?!
Y'avait des signes et ça ne trompe pas
Rare de nos jours de trouver un homme qui ne trompe pas.
Tu m'as tapé dans l'oeil j'en ai perdu la vue,
Sappée dans le neuf j'en ai perdue ma rue
T'as donné de l'amour à ma plume, moi qui suis si dure d'habitude, j'en ai perdu mon amertume.
Plonger dans ton coeur devenait une évidence,sur ton corps immense tu fredonnais un air pour que j'y danse.
T'était si doux
T'avais tout pour me plaire
Tout pour que je tombe mais aussi tout pour me perdre.
Quand j'y pense j'en perd repère et vigilance et seul ce
silence ici me rapelle ta présence.
T'es sorti d'où?
Toi et tes valeurs?
T'avais mis où mon mal être,
mes maux,
mon mal et mes malheurs.
Des gestes lents en guise de
language, un zeste de lanque et je restais là , sans languire de nos voyages
Sans longueur notre histoire n'est pas comme la leurs...
la notre à l'allure de love mais s'est éteinte avant l'heure.


J'ai le sang qui bout
Le coeur qui boom
Cet amour trop tabou
T'es sorti d'où toi et ta belle bouche?
J'voulais te parler mais j'en ai perdu la voix
Faut dire que ton amour n'était pas très dur à voir.
J'te disais un jour on f'ra des enfants, des bouts de toi
Enfin et dans le fond j'taurais dis : fais moi en
pleins
Tu disais j'suis droit parce que mon fils doit l'être et puis j'ai la foi parce que ma fille doit naître
Tu me parlais religion et croyance
Collision entre illogisme et clairvoyance
Ainsi je t'ai donné mon coeur,
mon corps et dans mon camp t'as baisé sans rancoeur une
femme pour cinq minutes de bon temps
T'as foutu en l'air deux ans de vie commune
T'as failli me pousser au meutre, moi qui suis pourtant sans rancune.
T'avais le pouvoir dans
ton fute hein!?
tu voulais tout avoir et tes
conquêtes sont tout ton butin
En baisant cette femme tu m'as baisé aussi
ton amour était nocif, moi qui rêvais que de nos fils
Tu m'as offert une histoire sans fin
Aujourd hui je sais que l'amour n'est pas une histoire sans faille
Prenez garde à ce sentiment qui étouffe moi je pensais revivre mais j'en ai perdu mon souffle....
DIAM'S

Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 102 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲