contacter    dédicaces    photos    articles    mettre à jour    autres
ninoone
Mumu Pouce
femme, hétérosexuelle.

Non connecté (idle: 2633j 19h 46min 35s)
32 ans
Précédente / Suivante  
Paris, France
Né le : 01 février 1985
Inscrit le : 15 juillet 2002 00:00:00
Ultramembre : non
Ses articles :
Interprétez vos rêves (publié le 15 juin 2003, 13 653 aff.)
La naissance de Merlin l'Enchanteur (publié le 15 juin 2005, 9 836 aff.)
Petit guide du baiser (publié le 09 décembre 2002, 15 128 aff.)
Pyrame et Thisbé (publié le 04 juillet 2005, 5 404 aff.)
Bin tout d'abord coucou tout le monde et tout ceux qui liront ma descritpion!!!
Hummm comment me décrire?? Disons que je suis mi-ange mi-démon avec une tite taille de lutin (bin voui, 1m57!!), mais qui ne m'empêche pô d'avoir un sacré caractère!!

Je suis une passionnée de mythologie et de légendes (surtout la légende Arthurienne : Merlin, la fée Morgann, le roi Arthur, la table ronde.....et j'en passe!). Ainsi que l'histoire des indiens d'amérique. Aussi, je crois à ces petits êtres si purs, si furtifs qui sont les fées...Promenez vous un jour dans une forêt, écoutez le bruit du vent dans les feuilles des arbres, c'est une fée qui vous murmure simplement la bienvenue sur ses terres magnifiques...Tendez doucement l'oreille près d'un ruisseau, une autre de ces merveilleuses et si étranges créatures pourraient bien se mettre à chanter...

Vous l'aurez sans doute compris : j'aime la nature, endroit si paisible où seules nos pensées peuvent vagabonder en toute sérénité loin de la ville, du bruit et des Hommes...qui dit aimer la nature, dit aimer ses habitants : les animaux! Je les aime, si seulement l'Homme arrêtait de se croire aussi supérieur, si il les laissait vivre au lieu de les tuer et de les massacrer...

Ah si j'oubliais aussi de mentionner mon attachement, ma fidélité envers une île que j'aime plus que tout : L'île d'oléron...C'est une terre magnifique, une terre que j'ai dans la peau, et où j'y a rencontré des personnes extraordinaires qui sauront se reconnaître s'ils passent un jour sur ce site!!


J'aime beaucoup lire tout particulièrement Paulo Coelho... Ses livres renferment toutes mes pensées et toute ma philosophie, je suis en quête perpétuelle de ma légende personnelle...

Je tenais aussi à vous faire partager quelques citations empruntés à certains chefs indiens...Des textes qui me tiennent à coeur.

Chef Seattle :

Comment peut-on acheter ou vendre le ciel, la chaleur de la terre; cette idée nous semble étrange; la fraîcheur de l'air et le scintillement de l'eau ne nous appartiennent pas. Comment pouvez-vous nous les acheter ? Chaque parcelle de cette terre est sacrée pour mon peuple, chaque aiguille de pin luisante, chaque rive sableuse, chaque brume dans les bois sombres, chaque clairière ou chaque insecte bourdonnant est sanctifié dans la mémoire et l'expérience de mon peuple; la sève qui court à travers les arbres, charrie les souvenirs de l'homme rouge. Nous faisons partie de la terre, et elle fait partie de nous. Les fleurs parfumées sont nos soeurs; le cerf, le cheval, le grand aigle, ceux-là sont nos frères. Les crêtes rocheuses, les sucs de la prairie, la chaleur du corps du cheval sauvage et l'homme, tout cela appartient à une même famille.

L'eau étincelante qui court dans les torrents et les rivières, n'est pas que de l'eau mais le sang de nos ancêtres. Si nous vous vendons notre terre, vous devrez vous souvenir qu'elle est sacrée et que chaque reflet dans l'eau limpide des lacs parle des évènements et des traditions qui ont marqués la vie de mon peuple. Le murmure de l'eau, c'est la voix du père de mon père. Les rivières sont nos soeurs, elles étanchent notre soif, elles portent nos canoës, et nourrissent nos enfants. Si nous vous vendons notre terre, il faudra vous en souvenir; et il faudra apprendre a vos enfants que les rivières sont nos soeurs et les vôtres, et désormais vous devrez donner aux rivières la tendresse qu'on accorde à toutes soeurs.

Dans les villes de l'Homme Blanc il n'y a pas de coin tranquille, nulle part on ne peut y écouter bruire les feuillages du printemps ou le froissement d'ailes des insectes, mais peut-être est-ce pour cela que je suis un sauvage et ne comprend pas. Le fracas me semble insulter mes oreilles, et qu'y a t il dans la vie d'un homme, s'il ne peut écouter le cri solitaire d'un engoulevent ou les discussions des grenouilles autour d'un étang, la nuit ? Je suis un Homme Rouge et je ne comprend pas; l'indien préfère le bruit subtil du vent qui ride la surface d'un étang et l'odeur du vent, purifié par la pluie de midi ou parfumé par le pin pignon. L'air, l'air est précieux à l'Homme Rouge, parce qu'il sait que toute chose partage le même souffle; la bête, l'arbre et l'homme. Ils partagent tous le même souffle.

Oren Lyons ( Iroquois onondaga, années 80 ) :

L'homme croit quelquefois qu'il a été créé pour dominer, pour diriger. Mais il se trompe. Il fait seulement partie du tout. Sa fonction ne consiste pas à exploiter, mais à surveiller, à être un régisseur. L'homme n'a ni pouvoir, ni privilèges, seulement des responsabilités.

Buffalo Jim ( Séminole, années 80 ) :

La Terre est comme un animal. Quand un animal est malade, il a des contractions et des soubresauts. Au moment de mourir, il s'agite encore plus violemment, tout son corps est pris de convulsions. C'est ce que vous appelez les tremblements de terre et les éruptions volcaniques. Vous verrez, cela a déjà commencé à se produire, le monde a des contractions, des soubresauts et des convulsions juste avant de mourir.

Chaman Eskimo s'adressant à Rasmussen ( explorateur et ethnologue ) :

La vraie sagesse se trouve loin des gens, dans la grande solitude. On ne la trouve pas en s'amusant, mais en souffrant. La solitude et la souffrance ouvrent l'esprit humain et c'est là que nous devons chercher la sagesse.

Luther Ours Debout (Lakota) :

Les vastes plaines ouvertes, les belles collines et les eaux qui serpentent en méandres infinis n'étaient pas sauvages à nos yeux. Seul l'homme blanc trouvait la nature "sauvage", et pour lui seul la terre était "infestée d'animaux sauvages" et de "peuplades sauvages". A nous la terre paraissait douce; nous étions comblés des bienfaits du Grand Mystère.


Voilà,un tit aperçu de ce que je suis!! N'hésitez pô à venir me contacter!

Dernière modification : 29/11/2007 18:25:03
. Contacter ninoone
. Voir ses 3 photo(s)
. Voir ses 14 dédicace(s)
. Faire un rapport d'abus contre ce membre